Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ancienne gare du tramway

Dossier IA01000593 réalisé en 2019

Fiche

Dénominationsgare
Aire d'étude et cantonPays d'art et d'histoire de Trévoux Dombes Saône Vallée
AdresseCommune : Ambérieux-en-Dombes
Adresse : R.D.
904
Cadastre : 2019 AB 114 ; 1936 A3 354

Dès 1879 le Conseil général développe le projet d'aménager un réseau ferré local permettant de relier le Bugey au Beaujolais. La ligne de 50 km relie Ars-Misérieux à Ambérieux-en-Bugey et traverse les villages de Chalamont, Villars, Ambérieux-en-Dombes tout en facilitant la connexion avec Trévoux. Le Conseil municipal vote le budget de l'étude demandée par le Conseil général, le 10 novembre 1882. Le tracé de la traversée du village suscite des discussions. En 1900, les habitants présentent une pétition pour que la ligne passe au plus près du village : la ligne devait contourner ce dernier au nord, à partir du nouveau champ de foire aux chevaux, et aboutir au cimetière, près de l'école des filles, avec une gare projetée à cet emplacement. Le rapport de l'ingénieur ordinaire Mielle du 12 février 1908 indique que la station est à 150 mètres de l'embranchement du chemin d'intérêt commun n° 32 (route Nord-Sud). Le 12 juillet 1908, le conseil municipal obtient que le quai d'embarquement ait une longueur de 10 mètres et une largeur de 4 mètres et une aide de la préfecture de 50 francs. La ligne Ambérieux-Ars-Trévoux est mise en service le 15 décembre 1911. La ligne est exploitée par la Compagnie des Tramways de l'Ain, puis intégrée en 1919 au réseau de la Régie des Tramways de l'Ain. Elle perdure jusqu'en 1936.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Dates1911, daté par source

Édicule de plan rectangulaire régulier, bâti en bordure de la route de Villars à Villefranche, à quelques mètres du cœur du village. Les murs sont en parpaings de béton, enduit sur la face sud. Les montants des ouvertures et la plaque signalétique - effacée - sont en bois.

Mursbéton moellon enduit partiel
bois
Toittuile plate mécanique
Étagesen rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
État de conservationbon état
Mesuresl : 6.95 m
la : 3.05 m
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Ambérieux-en-Dombes. Sans cote. Chemin de fer : projet, traversée d’Ambérieux (1882).

    AC Ambérieux-en-Dombes : sans cote
Bibliographie
  • BERTHET, Jacques, RENOUX, Carine. Richesses touristiques et archéologiques du canton de Saint-Trivier-sur-Moignans. Bourg-en-Bresse, 2000.

    p. 47
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Communauté de communes Dombes Saône Vallée © Communauté de communes Dombes Saône Vallée - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Inventaires de lycées de la région Rhône-Alpes : Gabriel-Faure à Tournon-sur-Rhône, La Martinière à Lyon, Champollion à Grenoble, Plaine de l'Ain à Ambérieu-en-Bugey (2009-2011) ; Jean-Puy à Roanne, Claude-Fauriel à Saint-Étienne (avec Frederike Mulot), Claude-Berthollet à Annecy, Claude-Vaugelas à Chambéry, Olivier-de-Serres à Aubenas, Émile-Loubet à Valence, Robert-Doisneau à Vaulx-en-Velin (avec Frederike Mulot), Pierre-du-Terrail à Pontcharra (avec Frederike Mulot). Inventaire topographique de deux communes de l'ancien canton de Trévoux (Pays d'Art et d'Histoire Dombes Saône Vallée, pour la communauté de communes Dombes Saône Vallée, 2019). Inventaire des œuvres réalisées au titre du 1 % artistique dans les lycées publics de 8 départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes : compléments à l'état des lieux de 2010 (2019-2020).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.