Logo ={0} - Retour à l'accueil

Autel de saint Ennemond (autel latéral ouest) : autel, gradins d'autel, tabernacle

Dossier IM42002108 réalisé en 2003

Fiche

Voir

Dénominationsautel, gradin d'autel, tabernacle
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Chalain-le-Comtal
Lieu-dit : le bourg
Emplacement dans l'édificeautel latéral ouest

L'Inventaire de l'église réalisé en janvier 1896 signale : "on est dans l'intention d'installer dans ce transept un autel en bois, en très mauvais état, qui se trouve actuellement déposé dans la cour de la cure, en attendant que l'on trouve des ressources pour le remplacer par un autel plus convenable". C'est ce qui est fait deux ans plus tard, grâce à Antonie Balaÿ, de Sourcieux, veuve de Francisque Balaÿ, qui "à l'occasion du mariage de son fils M. Francisque, a fait don d'un autel en bois de chêne orné d'un beau tabernacle provenant de l'autel de sa chapelle de Sourcieux. Cet autel en a remplacé un vieux, en sapin, tout vermoulu" (Bibl. Diana, F42, 35, n°8, Questionnaire de l'abbé Valendru). L'autel a été réalisé par le menuisier local Jean-Baptiste Peycelon (signature), et intègre le tabernacle de l'autel de la chapelle de Sourcieux (voir IM42002611), oeuvre d'un artiste plus accompli.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Rhône-Alpes, 42, Chalain-le-Comtal
Auteur(s)Auteur : Peycelon Jean-Baptiste menuisier
Personnalité : Balaÿ Antonie donateur

Autel posé sur un degré à décor de marqueterie. Autel tombeau de plan rectangulaire et d'élévation droite, décor en bas-relief. Gradins (décor en bas-relief) interrompus par le tabernacle (décor en bas-relief, anges en haut-relief tenant des palmes dorées) dont le sommet à plusieurs ressauts devait servir à poser une croix.

Catégoriesmenuiserie, sculpture
Structuresplan, rectangulaire élévation, droit
Matériauxchêne, ciré, décor en bas-relief, décor en haut-relief, doré, marqueterie
Iconographiesornement géométrique
pli en serviette
zigzag
pointe de diamant
grecque
feuilles
ange
palme
calice
hostie
La couronne d'épines
croix
I.H.S.
denticules
Précision représentations

Décor sur le degré : carré divisé en motifs géométriques. Décor de l'autel : table supportée par 4 colonnettes octogonales à décor de zigzags et de ligne ondulée sur leurs faces, chapiteaux parallélépipédiques à denticules et feuilles recourbées, bases carrées retroussées aux angles ; plinthe à frise de pointes de diamants, sortes de grecque ou de modillons stylisés en partie supérieure. Entre les colonnettes (de part et d'autre de la travée centrale) et sur les faces latérales : serviettes pliées. Travée centrale : monogramme JHS avec des rameaux fleuris dans le J et le S, une croix encadrée de deux palmes dans le H et un écusson barré sous la traverse du H. Gradin inférieur : pointes de diamants rectangulaires. Gradin supérieur : grecque ou modillons stylisés. Tabernacle : porte encadrée de deux anges debout, tenant ensemble une couronne d'épines au-dessus de la porte et une palme dans leur autre main. Décor sur la porte : un calice (décor de torsade, frise de perles, godrons, rinceaux végétaux) avec une hostie, sur une nuée rayonnante.

Inscriptions & marquesinscription concernant le commanditaire, gravé, sur l'oeuvre
signature, gravé, sur l'oeuvre
date, gravé, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Inscriptions sur les faces latérales du gradin : face droite, en bas (gravé) DON DE / MME BALAY / ._. 1898 ._. ; face gauche, en bas (gravé) SOUVENIR / DU / MARIAGE / DE / SON FILS ; face gauche, en haut (en pointillés) FAIT A SOURSIEUX [sic] / PAR / PEYCILON J BAPTISTE

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Chalain-le-Comtal. Dossiers bâtiments communaux. Eglise. Inventaire de l'église en janvier 1896 [extrait des archives de la paroisse ?]. 'L'église paroissiale d'une seule nef avec transept, de style roman, est à peine achevée. Des ouvriers maçons et sculpteurs sont en train de terminer leurs travaux respectifs. Un simple badigeon blanc recouvre les murs et la voûte (...) 9 mois à peine ont suffi à mener à bonne fin la démolition de l'ancienne église et la construction de la nouvelle dont on a pris possession le dimanche 22 décembre 1895. (...) Le clocher sur la façade est encore tour à jour, c'est-à-dire que les deux planchers de la tribune sont à faire et que la charpente de la flèche attend les couvreurs. Une cloche très ancienne remontant dit-on au commencement du XVIe siècle est suspendue sur une partie seulement du vieux beffroi de l'ancienne église' (vu les dimensions restreintes du clocher actuel). Les sonneurs se plaignent de sa mauvaise installation. L'architecte donne pour excuse que ces travaux ne sont pas de sa partie. Plus tard, on doit y installer une horloge communale dont le cadran et les rouages sont déposes au presbytère (le timbre de l'horloge est au clocher). Il n'y a pas d´escalier pour monter au clocher. Suivent une liste des objets de l'église et une liste des objets de la chapelle (transcriptions en textes associés).

Documents figurés
  • Exemplaire annoté par l'abbé Valendru du Questionnaire historique, archéologique et statistique. Réponse à la page 31 du questionnaire : M - Les cloches (Maurice DUMOULIN, Bulletin de la Diana, 1898), entrelardé de feuilles quadrillées où sont écrites ses réponses (son nom est noté sur la 1ère page avec la date 1899, une étiquette "Paroisse de Chalain le Comtal Loire" est collée sur la couverture) (Bibl. Diana, Montbrison. 1F42, 35, n°8).

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline