Logo ={0} - Retour à l'accueil

Barrage puis Réservoire de la gare de Groisy

Dossier IA74000978 inclus dans Paysage du bassin-versant du Fier réalisé en 2010

Fiche

Les terrains acquis par la Compagnie du Chemin de Fer Paris à Lyon appartiennent encore à réseau ferré de France, exception faite de la parcelle du réservoir qui se trouve dans un jardin privatif contiguë à une zone d´activité industrielle. Cette prise d´eau présente l´intérêt de constituer l´unique témoignage de ce type d´utilisation.

Parties constituantes non étudiéesdigue, conduite forcée
Dénominationsbarrage
Aire d'étude et cantonPays de Savoie - Thorens-Glières
HydrographiesVernay le), Fier Supérieur
AdresseCommune : Groisy
Lieu-dit : Raies Longues
Adresse : 304 route de
Saint Hilaire
Cadastre : 0F 2 25, 830, 2373, 0A 821

La Compagnie du Chemin de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée en 1882 est autorisée par les autorités à dériver les eaux du ruisseau du Vernay et de la source située sur la berge gauche de ce ruisseau pour alimenter un réservoir de la station de Groisy. Les eaux sont amenées par un canal en maçonnerie dans un réservoir de captage à proximité du barrage et dirigées par une conduite enfouie à 1 m au moins dans le sol au réservoir de la station de trains. Les travaux comprennent en 1882, la construction d´un barrage de 1m avec la dérivation de la source pour alimenter le réservoir de la gare de Groisy sur la ligne d´Annecy à Annemasse. Aucune autre prise d´eau n´est établie sur le ruisseau du Vernay. La source dérivée est située à proximité du barrage sur un terrain qui appartenait à la compagnie. Afin de ne rencontrer aucune opposition de la part des riverains, la Compagnie du Chemin de fer s´illustre par sa politique foncière en se rendant propriétaire des terrains comprenant les emplacements du barrage, de la source, du dépotoir, du canal d´amenée ainsi que le réservoir de la station. Elle a aussi acquis la servitude de passage à l´encontre des propriétaires dont les terrains sont traversés par la prise d´eau. La dérivation servait alors à l´alimentation de la gare et au fonctionnement des grilles du passage à niveau. En 2010, le barrage sert de point de captage pour les conduites à usages agricoles alimentant les abreuvoirs et permettant l´arrosage des terres.

Remploi
Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1882, daté par source
Auteur(s)Auteur : La Compagnie du Chemin de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée
La Compagnie du Chemin de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur attribution par source

Le ruisseau du Vernay prend sa source au plateau de la Huche et descend le coteau de Groisy pour se jeter dans le torrent des Aires. Il présente de grandes déclivités et il est fortement encaissé entre deux berges très boisées. La prise d´eau est établie à 150 mètres à l´amont de la ligne de chemin de fer d´Annecy à Annemasse, non loin du viaduc ferroviaire qui surplombe ce fond de vallée. Le barrage est d´une hauteur de 1 mètre de hauteur au dessus du fond du lit, réalisé entièrement en maçonnerie. La prise d´eau est faite par un aqueduc de 0m60 d´ouverture dans le barrage pour aboutir à un dépotoir ou réservoir de captage à proximité du ruisseau. De là, la dérivation passe à travers les champs, une zone pavillonnaire sur une longueur de 250 m puis au niveau de la voie ferrée jusqu´à la maison de garde de la gare de Groisy, elle se retourne alors en équerre sur la ligne de chemin de fer pour aboutir au réservoir établi à 60 mètres de cette ligne. La conduite est faite par des tuyaux en fonte de 0,081 mètre de diamètre, enfouis au sol à une profondeur minimum de 1 mètre au niveau de la gare de Groisy. Si le réservoir et la conduite persiste, le barrage a subi quelques modifications, les solides racines des arbres ont décollé en partie les pierres constituant le socle de la crête et quelques massifs du tablier. En aval, un radier monté sur plusieurs paliers maçonnés en pierres de taille permettait le bon écoulement des eaux et assurait maintient et stabilité à l´ouvrage.

Murspierre
Énergiesénergie hydraulique
États conservationsremanié

Le réservoir et la conduite sont toujours en place en 2010, le barrage est en partie détruit et se trouve en zone N (zone naturelle) alors que le reservoir se trouve en zone Uv (zone à urbaniser) .

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Savoie : 6 S 87, Demande en autorisation pour la construction d'un barrage et d'une conduite forcée pour l'établissement d'un réservoir à la staion de Groisy. 1882

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Assemblée des Pays de Savoie © Assemblée des Pays de Savoie - Mahfoudi Samir