Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bâtiment conventuel des Sœurs de Saint-François d'Assise de Lyon

Dossier IA69007199 réalisé en 2014

Fiche

Genrede religieuses non cloîtrées
Dénominationsbâtiment conventuel
Aire d'étude et cantonLyon Urgences
AdresseCommune : Lyon 1er
Adresse : 17 rue
Rast-Maupas
Cadastre : 2012 AL 211

Un bâtiment allongé existait à cet emplacement dès le début du 19e siècle (plan cadastral napoléonien). Lorsque les Sœurs de Saint-François d'Assise font l'acquisition de la propriété en 1856, la vente ne porte que sur les deux étages de ce bâtiment dont le rez-de-chaussée appartient alors à un autre propriétaire. Dans les années 1860, le deuxième étage du bâtiment accueille pendant un temps la chapelle provisoire. Le bâtiment conventuel actuel a été construit en 1927 par l'architecte François Roux-Spitz, à partir des structures préexistantes. Il ne semble avoir conservé du bâtiment ancien que les deux premiers niveaux sur cour (préau au rez-de-chaussée, logement au premier étage), en le dédoublant en profondeur sur l'arrière et en le surélevant de quatre étages. Les travaux sont exécutés par l'entrepreneur A. Gouyon (autorisation d'installer un entrepôt provisoire de chantier en mai 1927). En 2015, le bâtiment devenu trop vaste pour l'effectif de la communauté doit être converti en logements pour personnes âgées indépendantes.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates1927, daté par source
Auteur(s)Auteur : Roux-Spitz François architecte attribution par source
Auteur : Gouyon A.
A. Gouyon

A. Gouyon, entrepreneur de maçonnerie, ciment et carrelages à Lyon, 206 rue Vendôme dans l'Entre-deux-guerres.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur de maçonnerie attribution par source

L'immeuble vraisemblablement construit en mâchefer enduit vient s'implanter en retour d'équerre sur cour, à l'extrémité est des bâtiments de l'ancien hôpital Saint-François d'Assise, et se prolonge jusqu'à la chapelle conventuelle. A l'extrémité de l'impasse Rast-Maupas, la façade très neutre est dotée d'un portail en pierre. Un petit corps de liaison avec l'hôpital comprend quatre niveaux en surplomb au-dessus du passage cocher, avec terrasse sur cour au dernier étage. Le bâtiment en retour est double en profondeur, les deux parties étant distribuées par un couloir central. La partie ouest, sur cour, se compose d'un préau au rez-de-chaussée, d'un premier étage desservi par une coursière sur cour, et de deux étages carrés couverts d'une grande terrasse. Elle communique directement avec la chapelle, au rez-de-chaussée via le préau, et à l'étage par un couloir ouvrant directement sur la tribune des religieuses. La partie ouest, sur l'arrière, comprend quatre étages carrés et un étage en surcroît, couverts d'une toiture à longs pans en tuiles mécaniques. L'ensemble du bâtiment est distribué par un escalier de plan triangulaire logé dans l’angle nord-est. Au rez-de-chaussée, il comprend de vastes espaces couverts sur cour (porche cocher et préau), un grand réfectoire et une cuisine avec souillarde dans le corps arrière. Le deuxième étage accueille des espaces communautaires (parloir, bureaux de la supérieure, économat et secrétariat, grande salle de réunions devenue récemment chapelle secondaire, réfectoire supplémentaire de 48 places). Au troisième étage, l'architecte prévoit un grand dortoir de 12 lits et une lingerie donnant sur la cour ; au quatrième étage la bibliothèque. Le corps arrière permet d'établir 9 cellules et une salle d'eau (disposition du 1er, du 3e et du 4e étages).

Mursrésidu industriel en gros oeuvre enduit (?)
béton (?)
Toittuile mécanique, béton en couverture
Étages4 étages carrés, étage en surcroît
Couverturestoit à longs pans
terrasse
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie, suspendu
États conservationsbon état

Périmètre UNESCO et ZPPAUP Pentes de la Croix-Rousse.

Statut de la propriétépropriété d'une association

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône. 3E29424. Archives notariales de Me Louis Moiriat, registre des minutes (juin-septembre 1856).

    1er juillet 1856, acte de vente de la propriété de Beauregard aux Soeurs de Saint-François d'Assise de Lyon par les mariés Girard et Masson AD Rhône : 3 E 29424
  • AC Lyon, 344 W 732. Constructions neuves, 1927.

    Construction d'un immeuble pour la communauté des Soeurs de Saint-François d'Assise, impasse Rast-Maupas : autorisation, rapports, correspondance, 7 plans. AC Lyon : 344 W 732
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Delavenne Magali