Auteur
Lyon-Caen Jean-François
Lyon-Caen Jean-François

Enseignant à l'école nationale supérieure d'architecture de Grenoble

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Les Karellis - Saint-Michel-de-Maurienne
  • Commune Montricher-Albanne
  • Lieu-dit Plan des Granges
  • Cadastre 2009 C03 849
  • Dénominations
    immeuble
  • Appellations
    Bâtiment des chambres

DESCRIPTION

La partie hébergement du village de vacances « Horizons nouveaux » est une construction linéaire implantée perpendiculairement aux courbes de niveaux. La construction est mitoyenne par son pignon aval avec la partie hébergement du village de vacances Azurèva et mitoyenne par son pignon amont avec les parties communes du centre « Horizons nouveaux ». L´entrée s´effectue côté Sud-ouest de plain pied avec la route de la station. L´immeuble est composé d´un corps de bâtiment comprenant 12 travées de 2,75m entre axe des murs de refend (chambres) et une travée supplémentaire placée à l´aval, formant un angle de 15° au Nord-est, dédiée à deux ascenseurs publics et un escalier à double volée droite ouvert, desservant le niveau inférieur de la station. L´ensemble présente une volumétrie compacte et linéaire soulignée par la couverture porte neige traitée d´un seul tenant, surmontée d´une galerie en bois reliant à l´amont la passerelle béton enjambant la route et donnant accès à l´aval à l´ascenseur public. Les sept niveaux inférieurs comprennent de 8 à 12 travées selon l´étage. Ils sont tous affectés à des chambres polyvalentes et des « chambres simples ». Au niveau de la route se trouvent le hall d´entrée, l´accueil, les bureaux et des chambres simples et polyvalentes. Au niveau 1 se trouvent le logement du directeur et des chambres simples et polyvalentes. ne salle de jeux pour enfants et des chambres de personnels. Au total le centre comprend 52 chambres polyvalentes et 21 « chambres simples », soit 300 lits. Les chambres sont distribuées par une coursive centrale d´une largeur moyenne de 1,50m, desservie par une cage d´escalier et par un ascenseur placé dans la partie amont. Les chambres sont de deux types, les « simples » et les « polyvalentes ». Les chambres « simples » sont aménagées dans une travée et les chambres « polyvalentes » associent deux chambres aménagées chacune dans une travée et réunies par une porte ouverte dans le mur de refend. Les chambres « polyvalentes » disposent d´une entrée commune intégrée à l´une des deux chambres et donnant accès à chaque chambre. La profondeur de chaque chambre « polyvalente » est de 5,5m et la largeur de 2,60m, soit une superficie de 14,30m2. Cette disposition permet une utilisation commune ou séparée, chaque sanitaire ouvert sur ce hall étant partagé quelque soit la disposition. Une partie des chambres « polyvalentes » ont été aménagées en gîtes par la transformation d´un coin lavabo en coin cuisine. Une autre partie a conservé les dispositions d´origine, exploitées aujourd´hui comme une chambres « double ». Chacune des configurations pouvant accueillir 4 à 5 personnes. La profondeur de chaque « gîte » ou chambre « doubles » est de 5,50m et la largeur équivalente à deux travées de 2,60m, soit une superficie de 28,60m2. Les mobiliers d´origine ont tous été remplacés. La toiture terrasse est recouverte d´un porte neige à deux versants inclinés au centre, avec acrotères biais recouvertes d´ardoises ciment, couronnant le bâtiment. Les façades sont isolées thermiquement par l´extérieur et recouvertes d´un bardage à lames de bois à double inclinaison variable, assemblées en panneaux à double courbure inclinés et fragmentés et formant par ailleurs protection de l´isolation thermique. Dans le plan horizontal, les parois de bois suivent un évasement selon des longueurs variables équivalentes à une ou deux largeurs de travées. De même dans le plan vertical, l´inclinaison est variable sur la hauteur d´un étage en raison de l´accroche supérieure du bardage au droit du mur. Cette technique repose sur deux types de panneaux identiques mais aux inclinaisons opposées, alternant à chaque niveau.

La partie « chambres » du centre « Horizons nouveaux » abrite toutes les chambres du village de vacances. Le projet est étudié en 1975 par l´Atelier d´Architecture en Montagne. Le permis de construire est délivré en mai 1975. Le chantier se déroule sur deux saisons et le village de vacances ouvre pour la saison d´été 1977. Le village de vacances a une capacité de 300 lits. Le bâtiment a conservé son caractère d´origine. Les sanitaires et les chambres ont été recomposés et le mobilier des chambres a été renouvelé.

  • Murs
    • ardoise
    • essentage de planches
    • béton armé
  • Toits
    tôle nervurée
  • Étages
    10 étages de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
  • Couvertures
    • terrasse
    • toit à longs pans inversés
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
  • Autres organes de circulation
    ascenseur
  • Typologies
    immeuble perpendiculaire aux courbes de niveaux, coursive centrale
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2009 ; Dernière mise à jour en 2012
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Ecole d'architecture de Grenoble