Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bourse : Palais de la Bourse

Dossier IA69004045 réalisé en 2004

Fiche

AppellationsPalais de la Bourse
Dénominationsbourse
Aire d'étude et cantonLyon Urgences
AdresseCommune : Lyon 2e
Adresse : place des
Cordeliers
Cadastre : 1999 AC 58, 59
Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1862, daté par source
Auteur(s)Auteur : Dardel René
René Dardel

Architecte en chef de la Ville de Lyon


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • ANDRE, Gaspard. L´oeuvre de Gaspard André. Lyon : A. Storck et Cie, imprimeurs-éditeurs, 1898,

    ANDRE, Gaspard. L´oeuvre de Gaspard André. Lyon : A. Storck et Cie, imprimeurs-éditeurs, 1898, Fontaine de la place des Jacobins, pp. 15-44, pl. 18-20.

    Extraits d´une notice écrite par G. André lui-même, et qui contient, sous la forme pittoresque qui lui était propre, l´historique et la critique du monument. André faisait partie, sous le pseudonyme de Joannès Mollasson, de l´Académie du Gourguillon, qui réunit quelques personnalités particulièrement attachées aux choses locales. Joannès Mollasson y constituait la section archéologie. Ce titre, il suppose l´avoir légué à son petit-fils, et, dans les pages qui suivent, il lui fait faire une étude humoristique de tout ce qui a trait à sa fontaine, à l´occasion du centenaire de son inauguration.

    p. 35, note 1 : Une maison de crédit, voulant son hôtel en face du Palais du commerce, avait cru devoir, pour faire honneur à ce voisinage, projeter une construction d´aspect monumental. Les façades proposées avaient obtenu le meilleur accueil de l´administration municipale ; mais lorsque le projet fut soumis à la voirie, celle-ci imposa l´abaissement des parties qui dépassaient la hauteur réglementaire, et le voyer-chef exigea de plus le relèvement de celles restées au-dessous de cette hauteur (absolument historique) ! Le projet de construction de cet hôtel ayant été abandonné, il ne fut pas réclamé contre cette injonction, qui nous laisse rêveur (Il s´agit, dans cette note, du projet qui fut demandé à G. André, par le Crédit lyonnais pour l´installation de ses bureaux dans les bâtiments où se trouve actuellement le Grand Bazar de Lyon).

  • ANDRE, Gaspard. L´oeuvre de Gaspard André. Lyon : A. Storck et Cie, imprimeurs-éditeurs, 1898, Fontaine de la place des Jacobins, pp. 15-44, pl. 18-20.

    Extraits d´une notice écrite par G. André lui-même, et qui contient, sous la forme pittoresque qui lui était propre, l´historique et la critique du monument. André faisait partie, sous le pseudonyme de Joannès Mollasson, de l´Académie du Gourguillon, qui réunit quelques personnalités particulièrement attachées aux choses locales. Joannès Mollasson y constituait la section archéologie. Ce titre, il suppose l´avoir légué à son petit-fils, et, dans les pages qui suivent, il lui fait faire une étude humoristique de tout ce qui a trait à sa fontaine, à l´occasion du centenaire de son inauguration.

    p. 19, note 1 : Elle [la statue du préfet Vaïsse] était l´ouvrage le moins réussi du sculpteur Bonnet, auquel notre ville doit, entre autres oeuvres remarquables, les quatre cariatides de l´horloge nord du Palais du Commerce.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Chalabi Maryannick - Belle Véronique