Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chalet de Charbon

Dossier IA74001536 inclus dans Les alpages de la montagne de Charbon réalisé en 2010

Fiche

Précision dénominationchalet d'alpage
AppellationsChalet de Charbon
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonPays de Faverges et du Laudon - Faverges
AdresseCommune : Chevaline
Lieu-dit : Charbon
Cadastre : 2008 A9 758

L'alpage du Charbon, situé sur le territoire de Chevaline, est jusqu'en 1856 indivis entre les paroisses de Lathuile, Doussard et Chevaline. Suite à un long procès qui dure de 1772 à 1837, l'alpage du Charbon devient propriété de Doussard. En 1858 un premier chalet est construit. Il est remplacé par l'actuel en 1875. Ce dernier, détruit par la neige, est reconstruit entre août et octobre 1923 par Pierre Demaison. Abandonné après le Seconde Guerre mondiale, le chalet est restauré par la commune en 2002 et une association appelée "Tous au Charbon" se charge depuis de son entretien et de l'amélioration des conditions d'accueil. En 2010 l'alpage du Charbon est une partie intégrante du groupement pastoral de Banc-plat avec les alpages du Rosay et du Planay. Il est pâturé par des troupeaux de génisses et de brebis laitières.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1923, daté par source
Auteur(s)Auteur : Demaison Pierre entrepreneur

Il s'agit d'une ferme d'alpage à bâtiments dissociés. Le chalet, construit en moellon calcaire, est de plan carré. Son toit à longs pans est couvert de tôles nervurées. Un appentis en tôle a été ajouté sur la façade est pour abriter des bouteilles de gaz, et une sortie de secours a été aménagée sur la façade nord. Le chalet avait une pièce unique réunissant un coin cuisine et l'espace de fabrication. Une cave semi-enterrée se trouve à l'arrière. Le comble sous le toit sert de chambre.

Murscalcaire
bois
moellon
pan de bois
Toittôle nervurée
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
Typologiesferme d'alpage à deux bâtiments dissociés (étable ; logis, freidi et cave)
États conservationsremanié, bon état

Il ne reste que les fondations de l'ancienne étable. Le chalet d'habitation a été modifié à partir de 2002 pour devenir un refuge de montagne non gardé.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Savoie. Série E Dépôt : 111/4 D1. Procès du partage des communaux et de la montagne du Charbon entre les communes de Lathuile, Doussard, Chevaline, Entrevernes et les hameaux de Faverges 1772-1837

  • AD Haute-Savoie. Série 2 O: 868. Commune de Doussard ; Bâtiments communaux : édifices à caractère économique. Plans, devis, cahiers des charges, décomptes et réceptions de travaux de la réfection du chalet de Charbon détruit par la neige en 1923.

  • AC Doussard. Registre de délibérations du conseil municipal. 1857-1859. Délibération du 16 septembre 1858. Délibération relative à la construction d´un chalet et d´une écurie à la montagne du Charbon.

  • AC Doussard. Registre de délibérations du conseil municipal. 1860-1881. Délibération du 1er septembre 1860. Délibération relative à la réparation de l'écurie à la montagne du Charbon.

  • AC Doussard. Registre de délibérations du conseil municipal.1860-1881. Délibération du 9 mai 1875. Délibération relative à la réédification du chalet à la montagne du Charbon.

Bibliographie
  • MOUTHON, Fabrice. Moines et paysans sur les alpages de Savoie (XIe-XIIIe siècles) : mythe et réalité. Cahiers d'histoire, 2001, n° 46-1

  • GUERRAZ-COLONEL, Janine, SALEMBIER, Pierre. La Chartreuse d'Aillon. La magnifique solitude. Grenoble : Glénat, 2010. 169 p. ISBN 978-2-7234-7188-6

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Daviet Jérôme