Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chalet de Charbonnet

Dossier IA74002308 inclus dans Les alpages de la montagne de Charbon réalisé en 2016

Fiche

Précision dénominationchalet d'alpage
chalet des gardes
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPays de Faverges et du Laudon - Faverges
AdresseCommune : Chevaline
Lieu-dit : Charbonnet
Cadastre : 1730 518 à 522 ; 1906 A8 886, 887, 888 ; 2008 A8 725

L'alpage de Charbonnet est mentionné pour la première fois en 1213 lors de la donation de la montagne aux chartreux d'Aillon par deux nobles de La Compôte. Jusqu'à la Révolution française, l'alpage est la propriété de la chartreuse d'Aillon qui y possède un chalet et trois écuries situées sous la montagne du Trelod près de la limite entre Chevaline et Doucy. Vendu comme bien national aux dénommés Bertin et Guerraz, l'alpage appartient par la suite à une famille de Doucy-en-Bauges. Dès le milieu du XIXe siècle, des photographies montrent les chalets à l'emplacement de l'actuel bâtiment, ce que confirme le premier cadastre français établi en 1906. En 1971, l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage acquiert l'alpage à l'occasion de la création de la Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage. Les chalets sont alors rapidement détruits. Dans le milieu des années 1990, un nouveau bâtiment est construit sur les vestiges d'un ancien chalet pour l'usage des gardes de chasse et de faune de sauvage tandis que l'alpage est à nouveau exploité à partir des années 2000.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle

Le chalet de Charbonnet se compose d'un étage de soubassement en maçonnerie de moellon de calcaire surmonté d'un rez-de-chaussée surélevé en madriers assemblés à mi-bois. Le toit à longs pans est couvert en tôle nervurée. La façade principale située sur le pignon est, est accessible de plain-pied par une galerie de desserte ceinturant les façades, nord, est et sud du bâtiment.

Murscalcaire moellon
bois
Toittôle nervurée
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété d'un établissement public de l'Etat, Propriété de l'ONCFS

Références documentaires

Bibliographie
  • MORAND, Laurent. Les Bauges : histoire et documents. Vol. II : Seigneurs ecclésiastiques. Chambéry : Imprimerie savoisienne, 1890.

  • MOUTHON, Fabrice. Moines et paysans sur les alpages de Savoie (XIe-XIIIe siècles) : mythe et réalité. Cahiers d'histoire, 2001, n° 46-1

  • MOUTHON, Fabrice. Le règlement des conflits d'alpage dans les Alpes occidentales (XIIIe-XVIe siècles). Actes des congrès de la société des historiens médiévistes de l'enseignement supérieur public, 2000, volume 31, n°1.

  • GUERRAZ-COLONEL, Janine, SALEMBIER, Pierre. La Chartreuse d'Aillon. La magnifique solitude. Grenoble : Glénat, 2010. 169 p. ISBN 978-2-7234-7188-6

© Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges ; © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Daviet Jérôme - Daviet Jérôme