Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chalet de Morbié

Dossier IA73004529 réalisé en 2016

Fiche

Précision dénominationchalet d'alpage
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonCoeur des Bauges - Saint-Alban-Leysse
AdresseCommune : Aillon-le-Jeune
Lieu-dit : Morbié
Cadastre : 1733 2537 ; 1876 B4 589 ; 2008 B4 562

La montagne de Morbié est acquise par la chartreuse d'Aillon en 1205. Elle y possède une grangerie acensée à des familles locales. Le cens payé en 1789 pour partie en céréales et la présence d'une aire à battre dans la cour attestent d'un usage plus complexe que celle d'un simple alpage. La grangerie est vendue comme Bien national durant la Révolution française (vente à à François Vallet, de Chambéry, le 21 thermidor an IV - 8 août 1796) et la montagne de Morbier devient un alpage. Au XXe siècle, le bâtiment est acheté par la commune et sert de colonie de vacances puis de ferme avant d'être abandonné.

Période(s)Principale : 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle

Le bâtiment de plan rectangulaire très remanié n'a pas conservé son organisation d'origine. La partie sud, constituée d'un remplissage de parpaings de ciment entre des poutres porteuses, pourrait correspondre à une ancienne étable en bois. La partie nord, en moellon de calcaire sur deux niveaux, est dotée de trois renforts maçonnés. L'ensemble très remanié est difficilement datable.

Murscalcaire moellon
Toittôle ondulée
Couverturestoit à longs pans croupe
Typologiesferme d'alpage à juxtaposition
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • JACQUES LE SEIGNEUR, P. La Chartreuse d'Aillon. Salzbourg : Insitut fur anglistik und amerikanistik universität Salzburg, 2008. Analecta Cartusiana. 202 p.

  • MORAND, Laurent. Les Bauges : histoire et documents. Vol. II : Seigneurs ecclésiastiques. Chambéry : impr. savoisienne, 1889-1891.

    p. 163-167, 224-230
© Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges ; © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Daviet Jérôme - Daviet Jérôme