Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chalets de la Combe

Dossier IA74001535 inclus dans Les alpages de la montagne de Charbon réalisé en 2010

Fiche

Précision dénominationchalet d'alpage
AppellationsChalets de la Combe
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonPays de Faverges et du Laudon - Faverges
AdresseCommune : Chevaline
Lieu-dit : la Combe
Cadastre : 2008 A9 751

L'alpage de la Combe, situé sur le territoire de la commune de Chevaline, est jusqu'en 1856 indivis entre les paroisses de Lathuile, Doussard et Chevaline. Suite à un long procès qui dure de 1772 à 1837, l'alpage de la Combe devient propriété de Lathuile. Un chalet est construit en 1867 et un chemin d'accès est percé dans la roche en 1893. En 1970 a lieu la dernière estive laitière. De 1972 à 1979, l'alpage est pâturé par des moutons, puis jusqu'en 2005 par des génisses. Suite à des travaux engagés par la commune l'étable devient gîte d'alpage et une salle de fabrication est aménagée. Un troupeau de chèvres monte jusqu'en 2007. En 2009, suite à la création d'une piste de desserte, l'alpage est à nouveau pâturé par des chèvres et des vaches laitières.

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1863, daté par source

Les chalets de la Combe se composent de deux bâtiments. Le premier est un chalet d'habitation construit en moellon de calcaire et de plan carré. Le toit à croupes est couvert de tôle. Le rez-de-chaussée se compose d'une pièce principale de vie où se trouvaient la table, le chaudron et le poêle. Au nord, se trouve le freidi où était refroidi le lait, tandis que la cave semi-enterrée est à l'est. Le second bâtiment est l'ancienne étable construite en charpente et bardage et couverte d'un toit à croupes couvert de tôle. Intégralement refait, ce bâtiment est aujourd'hui un gîte d'alpage.

Murscalcaire moellon
bois pan de bois


Toittôle ondulée
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit en pavillon
toit à longs pans croupe
Escaliersescalier intérieur : échelle en charpente
Typologiesferme d'alpage à deux bâtiments dissociés (étable ; logis, freidi et cave)
États conservationsremanié, bon état

La maison d'habitation construite en pierre de taille a été peu transformée. L'ancienne écurie a entièrement été refaite en gîte de montagne au début des années 2000.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Savoie. Série E Dépôt : 111/4 D1. Procès du partage des communaux et de la montagne du Charbon entre les communes de Lathuile, Doussard, Chevaline, Entrevernes et les hameaux de Faverges 1772-1837

  • AD Haute-Savoie. Série E Dépôt : carton 3. Registre de délibérations de Lathuile 1860-1870 Délibération du 22 novembre 1860 relative à la construction du chalet de la Combe.

Bibliographie
  • MOUTHON, Fabrice. Moines et paysans sur les alpages de Savoie (XIe-XIIIe siècles) : mythe et réalité. Cahiers d'histoire, 2001, n° 46-1

  • GUERRAZ-COLONEL, Janine, SALEMBIER, Pierre. La Chartreuse d'Aillon. La magnifique solitude. Grenoble : Glénat, 2010. 169 p. ISBN 978-2-7234-7188-6

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Daviet Jérôme