Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle

Dossier IA42000677 réalisé en 2001

Fiche

Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Boën
Lieu-dit : l' Argentière
Cadastre : 1983 AP 28

La chapelle a été construite en 1858 par l'abbé de La Plagne (mort en 1868), à proximité d'une maison plus ancienne (le fief de l'Argentière remonte au 13e siècle).

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1858, daté par source
Auteur(s)Personnalité : La Plagne de, abbé commanditaire

Les murs de la chapelle sont formés d'un parement extérieur en moellons de grès et granite, autrefois enduit, avec des chaînes d'angles harpées en brique, avec des effets de claveaux alternés sur les pignons, et d'un parement intérieur de brique enduite. Les encadrements de baies et la corniche sont en granite taillé. La chapelle est couverte d'une voûte d'ogives en briques recouvertes d'un enduit bleu étoilé. La petite sacristie située en hors-oeuvre, derrière le choeur, est plafonnée. L'édifice est couvert en ardoise, avec un toit en double bâtière ; la sacristie a un toit à deux pans. Le clocheton central en charpente est couronné d'une flèche octogonale à égoûts.

Mursgranite
grès
brique
moellon
Toitardoise
Plansplan massé
Couverturestoit à deux pans
toit en double bâtière
flèche polygonale
pignon découvert
États conservationsmenacé
Techniquesdécor stuqué
vitrail
sculpture
Précision représentations

L'édifice présente un décor intérieur de stuc : la clef de voûte est constituée d'un motif ornemental feuillagé, les retombées des nervures de la voûte sont ornées de têtes de lions. Sur la porte, le tympan en calcaire sculpté représente des armoiries, certainement celles du commanditaire (écu tiercé en fasce : lion passant, deux étoiles et un croissant) ; les chapiteaux sont ornés de palmettes. Les chapiteaux des colonnettes centrales des baies géminées, en calcaire, représentent sur leurs deux faces des têtes humaines ou animales dans du feuillage. Les chapitaux latéraux sont ornés de feuilles.

Bel exemple de chapelle privée, construite selon les techniques du 19e siècle (polychromie briques et pierre, fausses voûtes en lattis de bois, décor de stuc), en état de délabrement avancé. Vitraux signés Mauvernay.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guibaud Caroline - Monnet Thierry