Logo ={0} - Retour à l'accueil

Communs et ferme de la demeure, puis école d'agriculture

Dossier IA42001518 inclus dans Demeure, puis école d'agriculture ; actuellement établissement public local d'enseignement, lycée agricole réalisé en 2005

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinationsécole d'agriculture
Dénominationscommuns, ferme
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
HydrographiesCanal du Forez
AdresseCommune : Précieux
Lieu-dit : le Bourg
Cadastre : 1986 B2 459

En 1809 (plan cadastral), la maison de maître et les bâtiments d'exploitation semblent être réunis autour d'une même cour (non distiguée du bâti sur la représentation du cadastre). La construction d'un corps de ferme, à cour fermée, est certainement intervenue dans le courant du 19e siècle. Le bail de fermage pour 6 ans passé en 1892, entre le fermier Antoine Libercier (fermier du domaine jusqu'en 1921, puis lui succède Jean-Marie Vially) et Paul Perrot stipule que le propriétaire se réserve la partie ouest du bâtiment sud, à usage de communs (écuries et sellerie ; le fermier était alors chargé d'entretenir une jument pour le propriétaire) pour sa demeure. Le domaine comprennait des cultures, de la vigne, des arbres fruitiers. A partir de 1949, avec le départ du dernier fermier à la suite de l'installation de l'Ecole d'agriculture d'hiver, les bâtiments vont évoluer : une nouvelle ferme étant construite en 1955, leurs fonctions agricoles vont progressivement être abandonnées au profit d'ateliers, logements ou espaces destinés à la vie étudiante. L'acte de cession du domaine à l'Etat, en 1966, décrit ainsi la "la vieille ferme" : bâtiments anciens et disparates ouvrant sur une cour fermée à l'est du château : à l'ouest, hangar, à l'est, corps de bâtiment et hangar, au sud, série de bâtiments séparés par un passage avec à droite une étable, un atelier de menuiserie, un hangar une resserre à outils, un dépôt, à gauche du passage, logement abandonné, fenière, dépôt ; au nord, porcheries abandonnées. En 1977, le corps de bâtiment principal (sud) est transformé pour y installer un centre socio-culturel, une cuisine et le réfectoire du lycée ; les anciennes ouvertures existantes sont conservées. Les autres corps de bâtiment ont été reconstruits dans la 2e moitié du 20e siècle.

Période(s)Principale : 19e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle

La ferme s'organisait autour d'une cour fermée, bordée au sud par le bâtiment principal, comprenant, d'ouest en est : les écuries et la sellerie du propriétaire, l'étable, la grange et le logement du fermier ; le côté est était fermé par un hangar, le côté nord par des remises et des porcheries, le côté ouest par un hangar avec un lavoir alimenté par le canal du Forez. À l'est s'étendait le jardin potager et une serre. Le bâtiment subsistant est construit en pisé, avec des encadrements en brique (les fenêtres de l'étage sont de forme semi-circulaire), et un toit à longs pans en tuile creuse.

Murspisé (?)
enduit
Toittuile creuse
Étagessous-sol, 2 étages carrés
Couverturestoit à longs pans
TypologiesType A1: tout sous le même toit, en ligne
États conservationsremanié
Statut de la propriétépropriété de l'Etat

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. Lycée agricole, Précieux. Acte de cession du domaine de Précieux par le Département de la Loire à l'Etat à l'occasion de la création du Collège agricole de Précieux, le 7 juin 1966

    p. 3 (n°5)
Documents figurés
  • [Ensemble de cinq photographies des bâtiments agricoles du domaine de Précieux avant transformation] / 5 photogr. pos. : tirages argentiques noir et blanc. 3e quart 20e siècle (A. Lycée agricole, Précieux).

Bibliographie
  • BROT, Jean. GACON, Marie-Claude. GACON, Gérard. BRUNET, Marie-Laure. La saga Perrot à Précieux : 1892-1944. Découverte et patrimoine de Précieux, bulletin de l'association Découverte et patrimoine de Précieux, n°8, 2009

    p. 16, 34, 35
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry