Logo ={0} - Retour à l'accueil

Corps de garde du fort de la Motte

Dossier IA69005190 inclus dans Fort de la Motte ; puis Caserne Sergent Blandan réalisé en 2004

Fiche

Dénominationscorps de garde
Aire d'étude et cantonLyon Guillotière
AdresseCommune : Lyon 7e
Lieu-dit : la Guillotière
Adresse : 37 rue du
Repos
Cadastre : 1999 BI 67 AQ, AR

Les corps de garde du fort de la Motte apparaissent sur un plan du 30 juillet 1849. Ils ont pris une utilité importante du fait de l'agrandissement des structures militaires. Leur aspect défensif est moindre mais il s'explique par la quasi invulnérabilité de ces lieux de la fortification lyonnaise, protégés d'un côté par un rocher et de l'autre par le fort le plus considérable de la rive gauche du Rhône. A l'origine, l'entrée était fermée par une grille de ferronnerie entre deux piliers maçonnés.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle

Les corps de garde du fort de la Motte se situent à l'entrée principale du site, rue du Repos, dont ils gardent l'accès. Ils se composent de deux édifices jumeaux, de part et d'autre de l'entrée fermée par une barrière. De forme presque cubique, ils mesurent 10 mètres de côté pour une hauteur oscillant de 7 à 8 mètres. Ils sont intégrés dans un mur crénelé, où la banquette de tir existe toujours. Le parement de ces édifices est en pierre de Couzon, tandis que d'autres éléments de façade, comme les chaînes d'angle ou les encadrements des meutrières, se détachent en pierre blanche de Seyssel.

Murscalcaire
moellon
Toitzinc en couverture
Étages1 étage carré
Couverturesterrasse
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • A. Service Historique de l' Armée de Terre. Vincennes. Art. 8 Section 1 Lyon Carton 6

    Tableau indiquant la contenance et l"emploi des bâtiments militaires. 1851.

    Pavillon d'entrée droite a : 1 étage : corps de garde salle de police, prison, salle de rapport, vaguemestre, sergent adjudant à l'officier payeur, tambour major. 3 pièces au rez-de-chaussée, 4 à l'étage.

    Pavillon d'entrée gauche a' : 1 étage : concierge, latrines pour femmes, salle de police pour sous-officier.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. Service Historique de l'Armée de Terre. Vincennes. Art. 8 Section 1 Lyon Carton 6. Tableau indiquant la contenance et l'emploi des bâtiments militaires. 1851

Documents figurés
  • Génie. Direction de Lyon. Place de Lyon. Projets pour 1849 et 1850. Fortifications. Art. 19. Sections a et b. Fort Lamotte. Dispositions proposées pour mettre à l'abri de surprise la salle d'armes. Feuille n°39 / Lafont, 30 juillet 1849. Plans. Pap., encre, aq. Ech. 1 : 200. 59 x 70 cm. (A. Service Historique de l'Armée de Terre. Paris. Vincennes. Art. 8 Section 1 Lyon Carton 4)

  • 141. Lyon. Entrée du Fort Lamothe. [Lyon] : Ed. E.C.L., [vers 1900]. Carte postale (AC Lyon. 0004 FI 00267)

Bibliographie
  • METTEY-BUNEVOD, Madeleine. Les fortifications de Lyon dans la première moitié du XIXe siècle (1793-1858). Villeneuve d'Ascq : Presses Universitaires du Septentrion, 1992. 300 p. : ill.. (Th. doc. : Nouveau régime d'histoire mention histoire de l'art: Lyon 2 : 1992)

    p. 224 : ill.
  • WACHEUX, R., BLONDEAU R. Caserne Sergent Blandan, 37, rue de Repos Lyon 7°. Lyon : Communauté Urbaine de Lyon : Direction de l'Action Foncière. Unité Etudes : 2000. 101 p. dactyl. : ill.

    Fiche n° bât. 001 et 002
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Chabert Ariane - Chalabi Maryannick