Logo ={0} - Retour à l'accueil

Couvent de la Visitation, puis école secondaire communale, puis collège impérial, puis collège royal, puis lycée impérial, puis lycée de garçons, actuellement lycée Vaugelas

Dossier IA73003802 réalisé en 2014

Fiche

Introduction : état de la documentation

Le lycée Vaugelas est une institution importante pour l'histoire de Chambéry et de la Savoie ; il est en effet l’héritier d’une longue tradition d’enseignement, son origine remontant à 1564. À cette date, le collège fondé par les jésuites grâce aux lettres patentes du duc de Savoie Emmanuel-Philibert (30 octobre 1564) concurrence à peine le collège Chappuisien (IA74002207) fondé en 1549 à Annecy par Eustache Chappuis et poursuivant le même but : former les jeunes gens à la rhétorique et aux sciences humaines et religieuses afin de contrer le calvinisme actif se développant à Genève. Ces collèges constituent deux lieux importants de l’instruction des jeunes gens dans les territoires de la Maison de Savoie. Les sources relatives à l’établissement sont majoritairement conservées aux archives communales de Chambéry, série 4M. Ce fonds a cependant subi une perte importante dans l'incendie du théâtre municipal de 1864, dans les combles duquel elles avaient été entreposées (JUTTET, 2005, p. 250) ; il ne subsiste que quelques pièces éparses des documents produits avant 1864. Pour le lycée Vaugelas, cinq plans datant du deuxième quart du 19e siècle (1827), montrent le projet de construction des jésuites et quelques aménagements : plan de Trivelly de 1827, plans du rez-de-chaussée (AC Chambéry, 43W40-1 à 3). Ces plans permettent de constater que dès l’origine, les bâtiments ont fait l’objet d’une réflexion constante, et de réaménagements quasi ininterrompus jusqu’à nos jours pour les adapter aux enseignements dispensés et offrir un lieu évoluant avec les exigences de son temps.

L’incendie d’une partie des archives communales nous prive d’un pan important de l’installation du collège des jésuites dans l’ancien couvent de la Visitation et de la construction de l’extension en 1827. Toutefois, l’histoire de l’établissement est connue par d’autres sources (fonds sarde, fonds de la Préfecture), et nous disposons de l’ensemble des archives depuis 1860 jusqu’à nos jours.

Du couvent de la Visitation au lycée Vaugelas

L’Ordre de la Visitation est présent à Chambéry dès 1624. À la tête de la communauté à partir de 1635, la Mère Marie-Jacqueline Favre (fille du juriste Antoine Favre et sœur du grammairien Claude Favre de Vaugelas) fait construire le couvent sur un terrain acquis à l’extérieur des remparts, à l’ouest de la Leysse, sur l’emplacement des remparts et des fossés du 15e siècle (ARRAGAIN, 2013). Les Visitandines s’y installent en 1636, mais l’église n’est achevée qu’en 1726. Les sœurs restent jusqu’à la fin du 18e siècle. En juin 1793, elles sont expulsées, leurs biens vendus en plusieurs lots : les bâtiments conventuels sont acquis par Louis Viviant tandis que l’église est dévolue à Antoine Grobert.

Depuis 1564, à Chambéry, l'enseignement est essentiellement assuré par les jésuites : gratuit, dispensé dans un espace clos favorisant l’internat des élèves, il est financé par des donations, des subventions des villes et les revenus des prieurés qui leur étaient affectés. L'établissement est placé sous la direction d’un recteur assisté d’un préfet des études et contrôlé par un provincial, qui pour Chambéry, fut celui d’Aquitaine puis de Lyon. Leur but était de former des hommes sachant bien parler, bien écrire, à l’aise en société. Mais on leur reprochait l’importance donnée au latin, au détriment du français langue officielle des États sardes, et à la philosophie, ainsi que l’encadrement strictement religieux. Victor Amédée II (prince de Piémont et duc de Savoie, 1675-1730) affiche clairement sa volonté de centraliser l’enseignement et de le reprendre en main, notamment par la création d’un collège des provinces à l’Université de Turin ; il retire en 1729 aux jésuites le droit d’enseigner et remplace leur collège par un collège royal dont les enseignants sont des laïcs et des clercs séculiers. En cela, il précédait la France d’un bon quart de siècle (STEFANINI, 2007, p.17).

Incluse dans le tout nouveau Département du Mont-Blanc créé en 1792, la Savoie est dotée d'établissements d’enseignement d’excellence, dont les écoles secondaires. Celle de Chambéry est créée par arrêté du 3 Frimaire an XII (24 novembre 1803), à charge pour la ville de trouver un local pour les élèves. Le 7 février 1804, la commune rachète à l’héritière de Louis Viviant, pour la somme de 32 000 Frs, l'ancien couvent des Visitandines (AC Chambéry 107 W 1). La chapelle est achetée le 13 juin de la même année à Mr Grobert pour 9 300 Frs.

Sous la Révolution, l’incorporation de la Savoie dans le département du Mont-Blanc a pour effet de transformer le collège royal sarde en collège national, avec de nouveaux enseignants, laïcs et clercs. Ce dernier est, en 1796, remplacé par l’École centrale, dissoute en 1803 et à laquelle succède, en 1804, l’école secondaire communale devenant en 1810 collège impérial.

Cette école est installée en mai 1804 dans l’ancien couvent de la Visitation et accueille 200 pensionnaires.

À la chute de l'Empire en 1816, Victor-Emmanuel Ier récupère tous ses États et rétablit les collèges royaux. Celui de Chambéry, dit de première classe, est à charge de l’État sarde. Charles-Félix (successeur de Victor-Emmanuel Ier en 1821) le dote d’un règlement en 1822. L’enseignement y est gratuit, les élèves, admis à partir de 9 ans, suivent l’enseignement religieux et participent à l'exercice du culte. En 1823, on rappelle les jésuites (l'ordre a été rétabli par Pie VII en 1814) pour assurer l’enseignement de la grammaire. Ils dirigent le collège de 1827 à 1848, date à laquelle le droit d'enseigner leur est retiré.

Le collège prend alors la dénomination de collège national, jusqu’à l’annexion définitive de la Savoie à la France en 1860. Par décret du 13 juin 1860, Chambéry est dotée d’un lycée impérial de garçons : c’est alors le seul établissement secondaire laïque pour les deux Savoie (le lycée de garçons d’Annecy, actuellement lycée Berthollet (IA74002201), ne sera créé que sous la IIIe République, en 1888). L’enseignement y était payant et de ce fait réservé aux familles aisées. En 1870, le lycée impérial devient lycée national, désigné comme "Lycée de garçons" jusqu’à ce qu’il prenne le nom de Lycée Vaugelas en 1966. (STEFANINI, 2007, p.45).

Histoire des bâtiments

1- Le couvent de la Visitation

Le Theatrum Sabaudiae (www.sabaudia.org/3197-le-theatrum-sabaudie.htm), comme le plan conservé remontant aux années 1823-1824 (AC Chambéry 43W40-LYC5_02) montrent le plan général des locaux. Le cloître, de plan carré, s’élève à l’ouest de l’église ; son aile sud se prolonge à l'ouest. Un vaste jardin et des terrains, cultivés ou non, complètent le dispositif à l'est, à l’ouest et au nord. L’ensemble est protégé de l’extérieur par un mur de clôture percé de deux portails : l’un menant à la cour du couvent, l’autre au parvis de l’église. Plan vers 1823-1824Plan vers 1823-1824

À partir du 19e siècle, le tissu urbain de Chambéry est profondément modifié, transformant radicalement l’environnement immédiat de l’établissement. Par ailleurs, la Ville, soucieuse d’apporter aux élèves tout le confort possible au sein du nouveau Collège royal, réfléchit à l’amélioration des locaux. Le 26 octobre 1822, le général de Boigne fait don de 70.000 livres en faveur des jésuites, assorti d'une rente annuelle de 7.000 livres, pour l'acquisition de terrains. Deux projets sont étudiés : l’un qui propose de conserver et optimiser les bâtiments du couvent, bien que vétustes, comme l’atteste le Plan du rez-de-chaussée du collège de la ville de Chambéry, avec le projet de son agrandissement pour y établir les Révérends Pères jésuites (AC Chambéry, 43W40-LYC5_02) dressé probablement vers 1823-1824. Alors que la partie nord du cloître, aménagée en salles de classes, est conservée, la partie sud est partiellement détruite et agrandie vers l’ouest afin de permettre l’installation de réfectoires (des élèves et des pères jésuites), cuisines, intendance et salles de classes. Le mur de clôture au sud est détruit pour laisser libres les parvis de la nouvelle entrée projetée de l’établissement et de l’église, conservée. Au nord, un promenoir est prévu à l’emplacement des jardins existants depuis le 17e siècle. Le second projet consiste dans l’édification d’un bâtiment neuf : le bâtiment en H (voir infra).

Les bâtiments du couvent, dévolus à l’enseignement, seront néanmoins conservés jusqu’à leur démolition en 1892, pour laisser place à de nouvelles constructions.

2- Le bâtiment en H (A)

En 1827, l’architecte de la Ville de Chambéry, Trivelly, propose un Plan des fondations et de distribution pour le nouveau projet d'agrandissement du collège des Rds Pes jésuites à Chambéry (AC Chambéry, 43W40-LYC5_001).Projet d'agrandissement, Trivelly. ca 1827Projet d'agrandissement, Trivelly. ca 1827

Le projet délaisse les bâtiments de l’ancien couvent et projette un nouvel édifice au nord-est du tènement, raccordé au précédent par une aile-passerelle élevée à l’arrière de la chapelle au nord. Le bâtiment est conçu sur un plan régulier en H ; une retombe sur le plan du bâtiment transversal indique la présence d'un escalier monumental hors-oeuvre proposé en variante ; il sera accepté.

Ce nouveau bâtiment accueille les réfectoires, l'infirmerie et les dortoirs, aménagés dans de vastes et hautes salles répondant aux principes hygiénistes du moment. Devenu emblématique de l'établissement, ce bâtiment vite baptisé "Jésuitière" comme l'attestent quelques cartes postales du début du 20e siècle, remplira ses fonctions d'internat jusqu'en 1986.

3- L'aile Marcoz (C, D, E)

L’actuelle aile Marcoz (IA73003803) est édifiée en plusieurs étapes : de 1886 à 1892 sont érigés le pavillon Minerve et la première partie de l’aile ; la partie centrale entre 1919 et 1923 ; la partie nord jusqu’à la rue G.-M. Raymond de 1949 à 1955 pour le gros œuvre, de 1961 à 1969 pour les surélévations et aménagements intérieurs.

4- Le Petit lycée (IA73003805) (F)

Établi dès 1869 dans le tènement du collège, au nord de la chapelle et du cloitre, il est détruit une première fois en 1892 pour laisser place à la partie sud de l'aile Marcoz et reconstruit sur l'angle nord-ouest, dessiné par le tracé des nouvelles rues Marcoz à l'ouest et des Écoles (actuelle rue G.M. Raymond) au nord. Il subsiste jusqu'à sa disparition légale en 1945, date à laquelle il est remplacé par le pavillon d'angle et les logements de fonction actuels.

5- Le gymnase (G)

Un premier gymnase est construit en même temps que le Petit lycée et dans son prolongement sur le côté nord. L'édifice actuel (IA73003807), construit en 1969 sur les plans de P. Foray, répond aux normes du Ministère de l'Éducation nationale et des Sports pour les établissements accueillant 1500 élèves.

6- La demi-pension, espace Pierre-Balmain (H)

La création d'un espace spécifiquement dédié à la demi-pension répond au besoin constant de libérer le plus d'espace possible, dans un milieu contraint, à l'enseignement. Restaurant : perspective d'ensemble, 1996Restaurant : perspective d'ensemble, 1996Le bâtiment construit à l'ouest de la parcelle, en mitoyenneté avec l'école élémentaire Waldeck-Rousseau, est habilement intégré dans le volume de la cour, annoncé par une zone végétalisée associée aux formes douces et arrondies de l'édifice. Inauguré en 1996, le lieu est baptisé en hommage au couturier Pierre Balmain, ancien élève devenu célèbre du Lycée Vaugelas.

À l’aube du 21e siècle

Le lycée d’enseignement général dispense des formations à dimension européenne et accueille plus de 1000 élèves. Au début du 21e siècle, il devenait essentiel de l'adapter aux ambitions pédagogiques de l’institution. Un important programme de réhabilitation et de restructuration est entrepris dès 2005. Les travaux décomposés en deux tranches (2007 puis 2009) durent jusqu’à l’inauguration officielle le 1er décembre 2011.

Le programme redéfinit le rapport administration/élèves, en plaçant l’administration au cœur du dispositif ; le bloc scientifique est restructuré sur deux niveaux, les locaux des disciplines artistiques maintenus et modernisés ainsi que les logements de fonction. L’accessibilité aux personnes à mobilité réduite est appliquée dans l’ensemble de l’établissement ; un grand soin a par ailleurs été apporté à l’isolation thermique et acoustique.

Les façades des bâtiments construits par les jésuites ont été conservées, hormis l’entrée, entièrement repensée : deux passages supplémentaires sont créés de part et d’autre de l’entrée principale, en démolissant deux allèges de fenêtres. Le double escalier de pierre a été déplacé plus en avant et reconstruit à l’identique, dégageant ainsi une vaste plate-forme ; les garde-corps ont été conservés. Les façades sont repeintes, les toitures d’ardoise ou de zinc à joint debout sont reprises. On remarquera, par comparaison avec des photographies antérieures à 2005, que les façades étaient rythmées par un soulignement des baies, grâce à la pierre apparente ou la couleur ; cette opposition marquée entre murs et baies a totalement disparu, au profit d’une lecture plus lisse des façades, laissant peu d’aspérités sur lesquelles l’œil peut s’arrêter. Dans un second temps, l'aile Marcoz a été totalement repensée, de même que sa jonction avec le bâtiment en H. Le préau est remanié, la cour réaménagée avec de nouvelles plantations.

Ces travaux ont permis de placer le lycée dans la dynamique du développement durable : l’utilisation de matériaux pérennes et faciles d’entretien est privilégiée, l’isolation du bâtiment répond aux exigences requises sur les économies d’énergie, le confort thermique et l’éclairage naturel. Une attention particulière a été apportée aux éléments anciens, tels les portes, qui autant que possible ont été conservés.

Genrede soeurs de la Visitation
AppellationsVaugelas
Parties constituantes non étudiéescantine
Dénominationscouvent, école, lycée
Aire d'étude et cantonaire d'étude de la région Rhône-Alpes - Chambéry
AdresseCommune : Chambéry
Adresse : 8 rue
Pierre-Veyrat
Cadastre : 2012 CM 68

La complexe histoire du lycée Vaugelas s’échelonne du 2e quart du 17e siècle à nos jours. Le couvent de la Visitation est édifié entre 1635 et 1636 pour les principaux bâtiments, la chapelle du couvent n’étant achevée qu’en 1726. En 1793, couvent et chapelle sont vendus comme biens nationaux ; le couvent est acquis par Louis Viviant (ou Viviand), la chapelle par Antoine Grobert. En 1804 la ville de Chambéry acquiert les deux bâtiments afin d’y installer l’école secondaire créée le 24 novembre 1803 (3 frimaire an XII). Entre 1810 et 1815, l’établissement devient collège impérial. En 1816, avec le rétablissement de la Maison de Savoie, le collège impérial devient collège royal jusqu’en 1848. Un don en numéraire du général de Boigne en 1822 permet à la ville d’engager les réparations nécessaires. Les jésuites prennent la direction des études en 1823. Entre 1823 et 1827 l’aile sud-ouest du couvent est agrandie. En 1827, est édifié le bâtiment en H, appelé « la Jésuitière ». Entre 1848 et 1860 le collège royal devient collège national, puis, avec le rattachement de la Savoie à la France en 1860, lycée impérial de garçons. Avec la proclamation de la IIIe République en 1870, le lycée impérial devient lycée de garçons et garde cette dénomination jusqu’en 1966 où il prend sa dénomination actuelle en souvenir du grammairien chambérien Claude Favre de Vaugelas. À partir de 1880 et jusqu'au milieu du 20e siècle, le lycée connaît de multiples agrandissements et transformations dans sa partie occidentale et nord, par la construction du pavillon Minerve et de l'aile Marcoz (IA73003803) à l'ouest d'une part, la reconstruction du Petit lycée (IA73003805) et du gymnase (IA73003807) au nord d'autre part.

Au début du 21e siècle, entre 2005 et 2011, le lycée a connu une importante restructuration qui lui a donné son aspect actuel.

Période(s)Principale : 2e quart 17e siècle , daté par source , (détruit)
Principale : 2e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 3e quart 19e siècle , porte la date
Principale : 1ère moitié 20e siècle , daté par source
Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 4e quart 19e siècle , (détruit)
Secondaire : 1er quart 21e siècle , daté par source
Dates1635, daté par source
1827, daté par source
1996, daté par source
2011, daté par source
Auteur(s)Auteur : Trivelly Paul
Auteur : Ventura Jacques
Jacques Ventura

Jacques Ventura, architecte DPLG à Chambéry. Signe l'espace Pierre-Balmain au sein du Lycée Vaugelas, en 1996.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Bouchet Daniel
Daniel Bouchet

Architecte associé de l'agence Cooperim à Chambéry.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
agence d'architecture attribution par source

Le lycée Vaugelas occupe la parcelle CM 68 délimitée par la rue Jean-Pierre Veyrat au sud-est, la rue Marcoz à l'ouest, la rue G.M. Raymond (ancienne rue des Écoles) au nord et la rue Waldeck-Rousseau à l'est. Le bâtiment en forme de H englobe l'ensemble de la partie sud-est du lycée, tandis que l'essentiel des structures s'élèvent sur les rues Marcoz et G.M. Raymond, générant, comme dans la plupart des établissements étudiés, un espace central clos par les bâtiments structurants.

Les lettres entre parenthèses renvoient au plan masse chronologique (IVR82_20147303201NUDA).

La Jésuitière dit bâtiment en H (A)

Deux corps de bâtiments rectangulaires réguliers parallèles, orientés nord-sud, sont reliés dans leur partie médiane par un bâtiment rectangulaire transversal : Ils forment donc un plan régulier en H. Construits sur un réseau de caves, ils s'élèvent en rez-de-chaussée et deux étages carrés.

La toiture du bâtiment transversal est surmontée au centre par un campanile abritant trois cloches de bronze raccordées autrefois au mécanisme de l'horloge d'édifice installée dans le comble central. La structure s'appuie sur deux montants en fer forgé supportant une poutrelle sur laquelle sont fixés les battants des cloches ; l'ensemble est protégé par un petit toit en tôle en carène.

Les espaces de circulation sont marqués, horizontalement, par des couloirs desservant les salles éclairées directement sur l'extérieur par de hautes baies à croisée surmontées d'une fenêtre oblongue. Les circulations verticales sont assurées dès l'origine par un escalier majestueux construit hors-oeuvre, tournant à retours avec jours, sur quatre noyaux, situé au centre et sur le côté nord du bâtiment transversal, six escaliers dans-oeuvre tournant à retours étant situés au centre de chacun des bâtiments parallèles ; au fil des réaménagements, et particulièrement lors de la restructuration achevée en 2011, de nouveaux escaliers ont été créés pour desservir de nouveaux espaces gagnés sur la hauteur des pièces (5 mètres pour les dortoirs originaux). Un ascenseur a été aménagé dans l'aile nord-est.

Chaque niveau du bâtiment en H est voûté d'arêtes ; au niveau des paliers de l'escalier d'honneur, les enduits des voûtes ont été retirés, laissant la brique de construction apparente.

La cour d'honneur (square Maurice-Hilly)

La cour centrale extérieure, ou cour d'honneur, actuel square Maurice-Hilly, fait la liaison avec un espace urbain entièrement repensé en 2011 ; deux petits édicules quadrangulaires maçonnés soulignent la grille principale et la symétrie de la façade de la cour.

Paul Trivelly, l'architecte des jésuites, a magnifié l'entrée surélevée (1827), de style classique, par un escalier à volée double convergente, déplacé et redessiné en 2011 ; un deuxième escalier extérieur concave conduit, au centre, à la salle d'exposition aménagée dans la cave primitive. Le porche d'entrée est souligné par deux colonnes à chapiteau dorique semi-engagées, supportant un entablement servant d'appui à un balcon avec garde-corps en fer forgé.

Une rampe latérale a été aménagée côté ouest pour l'accès des personnes à mobilité réduite.

Le traitement de la cour, très minéral, restitue la majesté austère des façades, dont le rythme a été atténué par un enduit homogénéisant tous les éléments de la modénature.

L'escalier d'honneur

Il est construit hors-oeuvre, mais cet aménagement ne faisait pas partie à l'origine du projet de l'architecte ; il est ajouté avant l'approbation du plan de 1827, ainsi qu'en atteste une retombe sur le plan. L'escalier dessert trois niveaux (rez-de-chaussée, 1er et 2e étage) dans une cage maçonnée éclairée par des baies fermées, groupées par deux à chaque niveau ; c'est un escalier tournant à droite, à retours, dont les repos forment un retour d'équerre ; chaque volée est soutenue par un arc portant limon ; cet arc prend appui côté sud sur deux piliers maçonnés et côté nord sur deux colonnes interrompues à chaque palier et tronquées à leur sommet ; elles supportent un vase piédouche décoratif. Depuis 2009 les murs de la cage d'escalier sont décorés d'une peinture murale (IM73000473).

Transition entre le bâtiment en H (A) et l'aile Marcoz (C, D, E)

Dès l'origine, un bâtiment plus court, rectangulaire, assurait la liaison à l'ouest avec l'ancien cloitre du couvent de la Visitation, puis à partir de 1886 avec le pavillon Minerve. Cette succession de bâtiments a généré des différences entre les niveaux intérieurs, rattrapés par l'aménagement d'escaliers.

La façade sur la cour intérieure

L'accès à la cour est rendu possible par la réorganisation de l'espace au niveau du sous-sol de l'escalier d'honneur. Un préau en aluminium galvanisé en protège l'entrée, reposant sur des poteaux d'acier supportant une série de poutrelles en bois ; l'ensemble est recouvert d'une verrière.

La demi-pension : espace Pierre-Balmain (H)

Le bâtiment est construit en rez-de-chaussée sur le côté nord-est de la cour intérieure, en bordure de la parcelle, remplaçant des préfabriqués édifiés le long du mur mitoyen avec l'école Waldeck-Rousseau. L'espace est intégré dans le site par un patio paysagé et un préau en arc de cercle. L'espace restauration se développe également en mezzanine. La demi-pension a pris le nom du couturier Pierre Balmain (1914-1982), ancien élève du lycée Vaugelas (ARRAGAIN, 2014).

Mursgranite moyen appareil enduit
molasse moyen appareil
brique maçonnerie enduit
aluminium
bois
verre
Toitardoise, zinc en couverture, ciment en couverture (?)
Plansplan régulier en H
Étagessous-sol, 3 étages carrés, 1 étage de comble
Couvrementscharpente en bois apparente
voûte d'arêtes, en brique
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans croupe
terrasse
Escaliersescalier hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour suspendu
escalier de distribution extérieur : escalier tournant à retours
escalier de distribution extérieur : en maçonnerie, cage ouverte
Autres organes de circulationsascenseur
États conservationsbon état, restauré
Techniquespeinture
Statut de la propriétépropriété de la région

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Savoie. Série J : 14 J 556-579. Fonds de l'architecte Jacques Ventura. Lycée Vaugelas. Affaires : 1996-06 ; 1997-07; 1998-04 ; 2001-01; 2002-02. Dossiers techniques, notes, plans, photographies. (1996-2002).

    AD Savoie : 14 J 556-579
  • AC Chambéry. Série W : 107 W 1. Note sur l'origine de propriété du patrimoine communal de la ville de Chambéry [ca 1870].

    AC Chambéry : 107 W 1
  • AC Chambéry. Série 4M : 56. Lycée de garçons. Propriété du terrain et des bâtiments, correspondances, rapports (1864-1865). Aménagements, réparations, travaux : rapport de l'architecte-voyer, du maire, devis, correspondance, plans, réception définitive (1865-1890). Agrandissement et restauration, travaux : délibérations, circulaires ministérielles, rapports, plans, cahier des charges, arrêtés, devis, certificat de paiement (1880-1894).

    AC Chambéry : 4M 56
  • AC Chambéry. Série 4M : 58. Lycée de garçons. Salle de dessin, préau, construction : devis, plans, correspondance, notes (1921-1926). Réparations et aménagement, travaux : rapports, devis, mémoires, correspondance, notes, plans et croquis , factures, procès verbal de réception (1924-1934).

    AC Chambéry : 4M 58
  • AC Chambéry. Série 4M : 59. Lycée de garçons. Chauffage électrique, études : plans, devis, rapports, dépliant publicitaire, modèle de chauffage (1931-1938).

    AC Chambéry : 4M 59
  • AC Chambéry. Série 4M : 60. Lycée de garçons. Préau métallique, construction : devis, plans, soumission, marché, factures, rapports, mémoires, notes (1933-1936). Aménagements, réparations, travaux : rapports, correspondance, mémoire, plan appartement, arrêté (1934-1942). Toiture, réfection, salle de dessin, aménagement : marché, devis, plans, correspondance, situation, rapports, procès verbal de réception (1946-1948). Aménagements, réparations, travaux : rapports, procès verbal de réception, correspondance, devis, mémoire, plans, plantations, notes de services (1947-1954).

    AC Chambéry : 4M 60
  • AC Chambéry. Série 4M : 61. Lycée de garçons. Aménagements, transformation, agrandissement, travaux 1ère tranche : correspondance, plans, notes, devis, rapports, cahier des charges, soumissions, procès verbal de réception définitive (1941-1958).

    AC Chambéry : 4M 61
  • AC Chambéry. Série 4M : 62. Lycée de garçons. Aménagements, transformation, agrandissement, travaux 1ère tranche : convention architecte, cahier des charges, devis, situation de travaux, correspondance, certificats, mémoires, concession installation électrique, facture, procès verbal de réception, note de service (1951-1954).

    AC Chambéry : 4M 62
  • AC Chambéry. Série 4M : 63. Lycée de garçons. Aménagements, transformation, agrandissement, travaux 2ème tranche : plans, devis, rapports, correspondance, arrêté ministériel, cahier des charges, appel d'offres, note de service, montant subvention (1950-1954).

    AC Chambéry : 4M 63
  • AC Chambéry. Série 4M : 64. Lycée de garçons. Aménagements, transformation, agrandissement, travaux 2e tranche : cahier des charges, devis, situation, procès verbal de réception, mémoires, note de service (1954-1955).

    AC Chambéry : 4M 64
  • AC Chambéry. Série 2L : 149. Lycée de garçons. Réparations et agrandissements. Aménagement d'une cuisine et de ses dépendances, salles d'hygiène pour trois dortoirs. Construction d'un bâtiment neuf à usage de classe et habitation rue des Écoles. Démolition du petit lycée. (1954-1956).

    AC Chambéry : 2L 149
  • AC Chambéry. Série 4M : 67. Lycée de garçons. Aménagements, transformation, agrandissement, travaux 3ème tranche : correspondance, cahier des charges, plans cuisine, devis, convention architecte et avenant, procès verbal de réception définitive, notes honoraires, mémoires. (1954-1964).

    AC Chambéry : 4M 67
  • AC Chambéry. Série 2L : 152. Lycée de garçons. Aménagement, travaux : aménagement de deux salles d'hygiène, d'une cuisine avec dépendance, gros œuvre du bâtiment des classes de la rue des Écoles, travaux de plomberie sanitaire du bâtiment de la rue des Écoles et surélévation du bâtiment de la rue Marcoz (1956-1964).

    AC Chambéry : 2L 152
  • AC Chambéry. Série 4M : 69. Lycée de garçons. Aménagements, transformation, agrandissement, travaux 3ème tranche : marché, devis, mémoire, honoraires, correspondance, cahier des charges, situation de travaux, certificats, plans classe, panneau fresque, honoraires, procès verbal de réception, convention architecte et avenant, décoration, photographie fresque, arrêté. (1956-1966).

    AC Chambéry : 4M 69
  • AC Chambéry. Série 4M : 70. Lycée de garçons. Aménagements, transformation, travaux 4ème tranche : plans, devis, cahier des charges, rapport de l'architecte. (1958-1963).

    AC Chambéry : 4M 70
  • AC Chambéry. Série 2L : 151. Lycée de garçons. Travaux d'aménagement des salles scientifiques (1960).

    AC Chambéry : 2L 151
  • AC Chambéry. Série 4M : 73. Lycée de garçons. Aménagements, transformation, travaux 4ème tranche : cahier des charges, devis, factures, mémoires, arrêté ministériel, plans, convention honoraires, rapports, décoration, situations, correspondance, procès verbal de réception. (1962-1971).

    AC Chambéry : 4M 73
  • AC Chambéry. Série 2L : 153. Lycée de garçons. Travaux, 4ème tranche : décomptes (1968). Réparations et agrandissement, travaux confortatifs de sécurité. Aménagement d'une salle des fêtes. Construction d'un escalier de secours métallique pour les dortoirs sur la cour d'honneur (1964-1965).

    AC Chambéry : 2L 153
  • AC Chambéry. Série 4M : 74. Lycée de garçons Vaugelas. Bloc scientifique, aménagement : plans, devis, descriptif, notes, correspondance, cahier des charges, mémoires, factures, marché, certificats, procès verbal de réception, réunions, montant des travaux, convention honoraires, arrêté préfectoral (1965-1971). Gymnase, construction : réunions, notes de service, plans, correspondance, devis, justificatif de propriété, prospectus (1964-1971).

    AC Chambéry : 4M 74
  • AC Chambéry. Série 2L : 155. Lycée de garçons. Travaux, 4ème tranche : renforcement des planches, construction de six fermes métalliques, installation du chauffage central dans l'aile Marcoz (1965-1966).

    AC Chambéry : 2L 155
  • AC Chambéry. Série 2L : 156. Lycée de garçons. Travaux : aménagement de salles de classe dans l'ancien dortoir n°7. Divers aménagement de salles. Aménagement du bloc scientifique dans l'aile Marcoz. Aménagement du CDI (1969-1976).

    AC Chambéry : 2L 156
  • AC Chambéry. Série 2L : 204. Estimation des biens communaux. 1956.

    AC Chambéry : 2L 204
  • AC Chambéry. Série W : 160W 64. Lycée Vaugelas (0020). Lycée de garçons, plans (1931), plans béton armé (1964-1965). Aménagements de salles de classes dans le dortoir n°3 (1986) ; devis, plans, offres pour aménagement de classes (1987-1988) ; gymnase réfection parquet (1988) ; réfection vestiaires (1999). Demi-pension études préalables avant concours (1994) (1931-1994).

    AC Chambéry : 160W 64
  • AC Chambéry. Série W : 160W 65. Lycée Vaugelas (0020). Escalier principal, cage (1989) ; divers aménagements (1990-1995). Sécurité avant restructuration, rapport SOCOTEC (2000). (1989-2000).

    AC Chambéry : 160W 65
  • AC Chambéry. Série W : 160W 66. Lycée Vaugelas (0020). Travaux divers (1992, 1994, 1996). Schéma directeur de l’établissement. Demi-pension, permis de construire (1996). (1992-1996).

    AC Chambéry : 160W 66
  • AC Chambéry. Série W : 160W 67. Lycée Vaugelas (0020). Demi-pension, concours (1996).

    AC Chambéry : 160W 67
  • AC Chambéry. Série W : 160W68. Lycée Vaugelas (0020). Demi-pension, permis de construire modificatif, CR chantiers, correspondance, éléments financiers. Photographies du chantier. (1997-1999).

    AC Chambéry : 160W 668
  • AC Chambéry. Série W : 160W 70. Lycée Vaugelas (0020). Classes préparatoires aux grandes écoles : permis de construire, DCE, AO, CR chantier (1998-1999).

    AC Chambéry : 160W 70
Documents figurés
  • Plan masse et chronologique, d'après le plan cadastral 2012 / Élisabeth Dandel, 2014. 1:500. 1 dessin numérique.

  • Cadastre sarde de Chambéry : extrait / 1 plan. copie après restauration. 1728. Papier marouflé sur toile, aquarellé. (AD Savoie. C 2458, Mappe n°186).

    AD Savoie : C 2458
  • Premier cadastre français de Chambéry : feuille E, section 3 / 1 plan. 1:2000. 1965 (AD Savoie. 3P 7067).

    AD Savoie : 3 P 7067
  • Plan cadastral section CM parcelle 68 / Direction générale des finances publiques. Extrait du plan cadastral informatisé. Grenoble, 2012. 1:500. 1 plan. (www.cadastre.gouv.fr).

  • Plan de la ville de Chambéry en 1869 : extrait / Jh. Perrin lith. 1:4000. 1 plan. (Médiathèque Jean-Jacques Rousseau Chambéry. BM 73065_PER_D_015_406_002).

    Médiathèque jean-Jacques Rousseau Chambéry : BM 73065_PER_D_015_406_002
  • Ville de Chambéry. Plan d'alignements : extrait / J. Boiton géomètre. 1:2000. 1 plan. Levé fait en août 1895 et septembre 1896. Grenoble : 1897. (Médiathèque Jean-Jacques Rousseau Chambéry. BM 73065_PLAN_CHY_G_C_000_003_022).

    Médiathèque jean-Jacques Rousseau Chambéry : BM 73065_PLAN_CHY_G_C_000_003_022
  • Plan de la ville de Chambéry en 1909 : extrait / A. Perrin, Dardel et Bouvier successeurs lith. 1:4000. 1 plan. (Médiathèque Jean-Jacques Rousseau Chambéry. BM 73065_PER_D_015_406_010).

    Médiathèque jean-Jacques Rousseau Chambéry : BM 73065_PER_D_015_406_010
  • Plan du rez-de-chaussée du collège de la ville de Chambéry, avec le projet de son agrandissement pour y établir les Révérends Pères jésuites / [1:500]. [1824]. 1 plan. Papier, aquarellé, encre noire. (AC Chambéry. 43 W 40-LYC5_02).

    AC Chambéry : 43 W 40-LYC5_02
  • Jardin du lycée impérial de Chambéry / Robert, agent voyer. 1:200e. 6 février 1869. 1 plan. Papier, aquarellé. (AC Chambéry. 43 W 40-LYC5_08).

    AC Chambéry : 43 W 40-LYC5_08
  • [Plan général du lycée national accompagnant un descriptif de travaux d'entretien sur les canaux traversant le lycée d'est en ouest /. H. Blanc, architecte-voyer. 8 septembre 1875. [sans échelle]. 1 plan. Calque, encre noire, aquarellé. (AC Chambéry. 4 M 56).

    AC Chambéry : 4 M 56
  • Extrait du plan de la ville de Chambéry : projet d'agrandissement du lycée. Échange terrain entre la ville et cet établissement / A. Perrin. Lith. 1881. 1:1000. 1 plan. Papier, imprimé. (AC Chambéry. 43 W 40-LYC5_05).

    AC Chambéry : 43 W 40-LYC5_05.
  • Croquis joint au plan et devis du 16 août 1882 [Devis descriptif et estimatif des travaux à exécuter au Lycée national de Chambéry pour l'agrandissement de la salle de dessin académique et l'installation dans un nouveau local des classes de rhétorique et d'histoire et géographie] / Vincenty architecte. 16 août 1882. 1:200. 1 plan. Papier, aquarellé. (AC Chambéry. 4 M 56).

    AC Chambéry : 4 M 56
  • Lycée national de garçons. Ville de Chambéry. Patrimoine communal. Lycée national de garçons. N°101 / [1930]. 1:2000. 1 plan. Papier, aquarellé. (AC Chambéry. 107 W 1).

    AC Chambéry : 107 W 1
  • Ville de Chambéry. Lycée de garçons. [Aménagement des cours en espace d'éducation physique] / 20 mars 1944. 1:2000. 1 plan. Papier, imprimé, crayon de couleur. (AC Chambéry. 4 M 60).

    AC Chambéry : 4 M 60
  • Ville de Chambéry, défense passive. Lycée de garçons : plan général des abris / 194[]. [sans échelle]. 1 plan. Calque, encre noire. (AC Chambéry. 43 W 40-LYC5_47).

    AC Chambéry : 43 W 40-LYC5_47
  • Ville de Chambéry. Lycée de garçons. [Travaux de réparation et d'agrandissement : indication des constructions nouvelles, surélévation, protection incendie, démolition à entreprendre] / [1950]. 1:2000. 1 plan. Papier, imprimé, crayon de couleur. (AC Chambéry. 4 M 61).

    AC Chambéry : 4 M 61
  • Ville de Chambéry. Lycée de garçons. Plan d'ensemble des bâtiments / Tercinet architecte. 15 décembre 1953. 1:2000. 1 plan. Papier, imprimé. (AC Chambéry. 4 M 63).

    AC Chambéry : 4 M 63
  • Municipalité de Chambéry Savoie. R20 : Lycée de garçons et chapelle - Rue Jean Pierre Veyrat Chambéry / [1956]. 1:2000. 1 plan. Papier, imprimé. Estimation des biens communaux : désignation des immeubles constitutifs par des numéros. (AC Chambéry. 2 L 204).

    AC Chambéry : 2 L 204
  • Lycée Vaugelas. DOE 2ème phase. Ailes DEFGH. 01 Plan masse / Atelier Coopérim architectes. Chambéry. 12 décembre 2009. [sans échelle]. 1 plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. Sans cote - DIL. 01 - PLAN MASSE_2009.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Plan des fondations et de distribution pour le nouveau projet d'agrandissement du collège des Rds Pes Jésuites à Chambéry / Trivelli architecte de la ville. 12 septembre 1827. [1:800]. 1 plan. Papier, aquarellé. (AC Chambéry. 43 W 40-LYC5_0).

    AC Chambéry : 43 W 40-LYC5_0
  • [Projet d'agrandissement du collège des Rds Pes Jésuites à Chambéry] : rez-de-chaussée / [1827]. [sans échelle]. 1 plan. Papier, encre noire, crayon graphite. (AC Chambéry. 43 W 40-LYC5_03).

    AC Chambéry : 43 W 40-LYC5_03
  • [Projet d'agrandissement du lycée] / Vincenty. 6 février 1881 1:200. 1 plan. Papier, encre noire (AC Chambéry. 43W40-LYC5_09).

    AC Chambéry : 43 W 40-LYC5_09
  • Agrandissement du lycée national de Chambéry : plan général / Lathoud architecte. 31 juillet 1886. 1:500.1 plan. Papier huilé, aquarellé, encre noire. (AC Chambéry. 43 W 40-LYC5_10).

    AC Chambéry : 43 W 40-LYC5_10
  • Agrandissement du lycée national de Chambéry : plan général rectifié / Lathoud. 31 juillet 1886. 1:500. 1 plan. Papier huilé, aquarellé, encre noire. (AC Chambéry. 43 W 40-LYC5_11).

    AC Chambéry : 43 W 40-LYC5_11
  • Agrandissement du lycée national de Chambéry : surélévation de l'aile midi contenant la lingerie et ses dépendances et les logements des domestiques et maîtres répétiteurs / Lathoud. 31 juillet 1886. 1:100. 1 plan. Papier huilé, aquarellé, encre noire. (AC Chambéry. 43 W 40-LYC5_14).

    AC Chambéry : 43 W 40-LYC5_14
  • Agrandissement du lycée national de Chambéry : bâtiment A / Lathoud. 1er décembre 1886. 1:100. 1 plan. Papier huilé, aquarellé, encre noire. (AC Chambéry. 43 W 40-LYC5_15).

    AC Chambéry : 43 W 40-LYC5_15
  • Ville de Chambéry : Lycée de Garçons. Plan du rez-de-chaussée / 25 février 1931. 1:100. 1 plan. Calque, encre noire. (AC Chambéry. 43 W 40-LYC5_29).

    AC Chambéry : 43 W 40-LYC5_29
  • [Plan du lycée de Chambéry] : rez-de-chaussée / Foray, Tercinet, architectes. 5 juin 1952. [1:100]. 1 plan. Papier, imprimé. (AC Chambéry. 4 M 65).

    AC Chambéry : 4 M 65
  • Lycée de garçons, ville de Chambéry Savoie. Plan 1er étage / Foray, architecte. 13 avril 1961. 1:100. 1 plan. Papier, imprimé. (AC Chambéry. 4 M 65).

    AC Chambéry : 4 M 65
  • Lycée de garçons, ville de Chambéry Savoie. Plan 2e étage / Foray, architecte. 13 avril 1961. 1:100. 1 plan. Papier, imprimé. (AC Chambéry. 4 M 65).

    AC Chambéry : 4 M 65
  • Ville de Chambéry. Lycée Vaugelas : projet. Plan 2e étage / Services techniques. 9 juillet 1986. 1:200. 1 plan. Papier, imprimé. (AC Chambéry. 160 W 64).

    AC Chambéry : 160 W 64
  • [Ville de Chambéry. Lycée Vaugelas : toitures] / [Services techniques]. [1974]. [1:500]. (AC Chambéry. 160 W 65).

    AC Chambéry : 160 W 65
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. Rez-de-Chaussée aile A / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:50. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. Sans cote. DIL. DOE 05 REZ DE CHAUSSEE aile A.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. Rez-de-Chaussée aile B / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:50. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. DIL. DOE 06 REZ DE CHAUSSEE aile B.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. Rez-de-Chaussée aile C / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:50. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. DIL.DOE 07 REZ DE CHAUSSEE aile C.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. 1er étage aile B / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:50. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. DIL.DOE 10 1er ETAGE aile B.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. Combles aile B / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:50. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. DIL.DOE 19 COMBLES aile B.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. Coupe AA / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:50. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. DIL.DOE 21 COUPE AA.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. Coupe BB / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:50. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. DIL.DOE 22 COUPE BB.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. Coupe HH / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:50. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. DIL.DOE 28 COUPE HH.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. Façades bâtiment H aile A / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:50. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. DIL. DOE 31 FACADES aile A.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. Façades bâtiment H ailes ABC / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:50. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. DIL. DOE 32 FACADES ailes ABC.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. Façades bâtiment H aile C / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:50. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. DIL. DOE 33 FACADES aile C.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. Détails voute / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:50. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. DIL. DOE 41 DETAIL VOUTE.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Ville de Chambéry. Lycée de garçons. La cour d'honneur - projet de plantations / [Tercinet]. [1949]. 1:100. 1 plan. Papier, imprimé. (AC Chambéry. 4 M 60).

    AC Chambéry : 4 M 60
  • Ville de Chambéry. Lycée Vaugelas. Square Maurice Hilly. Réfection menuiseries extérieures. Façade NE sur square : existant / Services techniques. 23 avril 1993. 1:100. 1 élévation. Papier, encre noire. (AC Chambéry. 160 W 65).

    AC Chambéry : 160 W 65
  • Ville de Chambéry. Lycée Vaugelas. Square Maurice Hilly. Réfection menuiseries extérieures. Façade NE sur square : projet / Services techniques. 23 avril 1993. 1:100. 1 élévation. Papier, encre noire. (AC Chambéry. 160 W 65).

    AC Chambéry : 160 W 65
  • Restructuration du Lycée Vaugelas Chambéry. Square Maurice Hilly. Détail escaliers pierre. Sous-sol et rez-de-chaussée / Atelier Coopérim, architectes. 7 décembre 2009. 1:20. 1 plan. Plan numérique couleur. (A Région Rhône-Alpes. DIL. DOE 43 DETAIL ESCALIER PIERRE SQUARE HILLY.pdf).

    A Région Rhône-Alpes : sans cote
  • Région Rhône-Alpes. Ville de Chambéry. Restaurant du lycée Vaugelas. Perspective d'ensemble / J. Ventura, architecte. 1996. 1 dessin. (AC Chambéry. 160 W 66).

    AC Chambéry : 160 W 66
  • Région Rhône-Alpes. Ville de Chambéry. Restaurant du Lycée Vaugelas. Plans : rez-de-chaussée, mezzanines / J. Ventura, architecte. 16 janvier 1997. 1:50. 1 plan. Papier, imprimé. (A Région Rhône-Alpes. 589 W 72).

    A Région Rhône-Alpes : 589 W 72
  • Région Rhône-Alpes. Ville de Chambéry. Restaurant du Lycée Vaugelas. Galerie abords : plans coupe détails façade / J. Ventura, architecte. 16 janvier 1997. 1:100. 1:20. 1 plan. Papier, imprimé. (A Région Rhône-Alpes. 589 W 72)

    A Région Rhône-Alpes : 589 W 72
  • Région Rhône-Alpes. Ville de Chambéry. Restaurant du Lycée Vaugelas. Toiture cintrée /Les Ateliers Saint Jeandaires. 1er octobre 1997. 1:50. 1:10. 1 plan. Papier, encre noire. (A Région Rhône-Alpes. 589 W 72).

    A Région Rhône-Alpes : 589 W 72
  • [Façade principale, entrée du lycée]. Chambéry. Lycée / Grimal, photographe. [1er quart 20e siècle]. 1 contretype photo Grimal, planche 48. (Musée Savoisien, Chambéry. Cliché n°A-2173-2).

    Musée Savoisien Chambéry : Cliché n°A-2173-2
  • [Le lycée, façade principale, entrée] / [1er quart 20e siècle]. 1 photographie n. et b. (Musée Savoisien, Chambéry. N°2347).

    Musée Savoisien Chambéry : N°2347
  • Lycée national. Cour [avant guerre] / [1er quart 20e siècle]. 1 photographie n. et b. (Musée Savoisien, Chambéry. Fonds Grimal n° GD 172).

    Musée Savoisien Chambéry : n° GD 172
  • Chambéry. Lycée. Le grand escalier du 19e siècle / [1er quart 20e siècle]. 1 photographie n. et b. Contretype de photo Grimal, planche 48. (Musée Savoisien, Chambéry. Cliché n°-A-2174-1).

    Musée Savoisien Chambéry : Cliché n°-A-2174-1
  • Chambéry. Lycée. Le dortoir / Grimal. Mai 1907. 1 photographie n. et b. (Musée Savoisien, Chambéry. Grimal, planche 48. Cliché 1-7021-1).

    Musée Savoisien Chambéry : Cliché 1-7021-1
  • Chambéry. Lycée. Cours de dessin / Grimal. Mai 1907. 1 photographie n. et b. (Musée Savoisien, Chambéry. Grimal, planche 48. Cliché n°A-7020-2).

    Musée Savoisien Chambéry : Cliché n°A-7020-2
  • Lycée national de garçons de Chambéry. La salle de dessin / [1er quart 20e siècle]. 1 photographie n. et b. (Musée Savoisien, Chambéry. Cliché n°A-7110-2).

    Musée Savoisien Chambéry : Cliché n°A-7110-2
  • Chambéry en 1960 : au premier plan l'école normale des institutrices et le lycée de filles, entre le lycée de garçon (Lycée Vaugelas) et le palais de justice, l'école Waldeck Rousseau (ancien noviciat des frères) en bordure du jardin du Verney / 1960-1966. 1 photographie n. et b. (AD Savoie. 3 Fi 1-87).

    AD Savoie : 3 Fi 1-87
  • Reportage photographique sur l’état du lycée avant restructuration / Jacques Ventura architecte DPLG. 2005-2006. (AD Savoie. 14 J 578).

    AD Savoie : 14 J 578
Bibliographie
  • ARRAGAIN, Jean-François. La riche histoire du lycée Vaugelas, Bulletin de la Société des Amis du Vieux Chambéry, n°52, 2013, p.75-96.

    N°52, 2013, p.75-96
  • ARRAGAIN ,Jean-François. Les anciens élèves du lycée Vaugelas depuis 1860 : déterminants sociologiques et destins singuliers, Bulletin de la Société des Amis du Vieux Chambéry, n°53, 2014, p.58-70.

    N°53, 2014, p.58-70
  • BAUER, A, DACQUIN, M. Travaux au lycée Vaugelas, Bulletin de la Société des Amis du Vieux Chambéry, n°47, 2008, p.47-53.

    N°47, 2008, p.47-53
  • Région Rhône-Alpes. Restructuration : lycée Vaugelas Chambéry. Lyon : Conseil régional Rhône-Alpes, Pôle vie lycéenne, 2011.

  • STEFANINI, Francis. Histoire de l’enseignement secondaire à Chambéry : 1564-2006. Chambéry, 2007.

  • Lycée Vaugelas Chambéry. Bulletin du lycée, 1994.

    1994
  • Lycée Vaugelas Chambéry. Bulletin du lycée, [2002-2003].

    2002-2003
  • DURAND, Gilbert, GILBERTAS, André, PALLUEL-GUILLARD, André, PLANCHE, Henri, PRÉAU Pierre. Chambéry Savoie. Montmélian : La Fontaine de Siloé, coll. Hier et Aujourd’hui, 1991.

  • GRENIER, Gabriel. Le Lycée de Chambéry (lycée de garçons). Notice historique. Chambéry : imprimerie chambérienne, 1913.

  • JUTTET, François. Chambéry lecture d’une ville : patrimoine, architecture, urbanisme. Chambéry : Éditions Comp’act, 2005.

  • PALLIÈRE, Johannès. 125 ans d’histoire, Association des anciens élèves du lycée de Chambéry (Lycée Vaugelas), 38e bulletin, 1980-1984, p. 11-54.

    38e bulletin. 1980-1984, p. 11-54
  • PALLIÈRE, Johannès. L’histoire exemplaire du lycée Vaugelas de Chambéry. 1860-1990. Apremont, Montmélian : Les Savoisiennes, Curandera-Siloé, 1990.

  • Région Rhône-Alpes. Réhabilitation : lycée Vaugelas Chambéry. Charbonnières-les-Bains : Conseil régional Rhône-Alpes, Pôle vie lycéenne, 2009.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Dandel Elisabeth
Elisabeth Dandel

Inventaires de lycées de la région Rhône-Alpes : Gabriel-Faure à Tournon-sur-Rhône, La Martinière à Lyon, Champollion à Grenoble, Plaine de l'Ain à Ambérieu-en-Bugey (2009-2011) ; Jean-Puy à Roanne, Claude-Fauriel à Saint-Étienne (avec Frederike Mulot), Claude-Berthollet à Annecy, Claude-Vaugelas à Chambéry, Olivier-de-Serres à Aubenas, Émile-Loubet à Valence, Robert-Doisneau à Vaulx-en-Velin (avec Frederike Mulot), Pierre-du-Terrail à Pontcharra (avec Frederike Mulot).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.