Logo ={0} - Retour à l'accueil

Demeure de Faury

Dossier IA42003434 réalisé en 2007

Fiche

Œuvres contenues

Destinationsmaison forte
Parties constituantes non étudiéespuits
Dénominationsdemeure
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Savigneux
Lieu-dit : Faury
Cadastre : [180 ?] D 3 ; 1997 AD 16 a

Une maison forte est mentionnée à Faury (ou Foris) par les chartes du Forez dès 1246 (domus ; domus seu fortalicium en 1286 ; Dufour). Le Forez pittoresque... indique que "l'ancien château de Foris, alors tenu par Aymard de Roussillon, fut rasé en 1350 pour cause de forfaiture" (et donne une liste des propriétaires : familles Verd, Salvaing, Roussillon, Flotte, Chappuis, Guigou, Genest et Salle). Le site est représenté comme une simple ferme sur la carte de Cassini (2e moitié 18e siècle). Au début du 19e siècle, le domaine de Faury appartient à Georges Chaland : parcelle D 3, maison et bâtiments ruraux (le même possède la tuilerie voisine, voir IA42003433) ; en 1859, le Registre des augmentations cadastrales indique une construction nouvelle sur la parcelle D 3, achevé en 1848 (mention sur le registre : "exemptée d'impôt pendant 10 ans en vertu de la circulaire du 29 juillet 1848") ; la parcelle appartient alors à Benoît Jérôme Blanc, qui a succédé à Georges Chaland dans ses possessions. Dans la 2e moitié du 19e siècle, le domaine aurait appartenu à la famille Reymond (Francisque Reymond est député de la Loire de 1873 à 1888, puis sénateur de la Loire de 1888 à sa mort en 1905 ; son fils Emile lui succède au Sénat de 1905 à sa mort au combat en 1914 ; voir IA42003273 et IA42003282). Le domaine aurait alors compté 300 ha répartis en plusieurs fermes (la grande ferme de Faury, voir IA42003438 ; une ferme à Morenol, commune de Savigneux ; une ferme aux Marceaux, commune de Saint-Agathe-la-Bouteresse, IA42001223). La maison a sans doute été surélevée la fin du 19e ou au début du 20e siècle ; elle a été remaniée à la fin du 20e siècle, sans doute après sa vente par la famille Rémond, en 1985.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : milieu 19e siècle
Secondaire : 13e siècle
Secondaire : limite 19e siècle 20e siècle
Dates1848, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Reymond Francisque
Francisque Reymond

Francisque Reymond est né le 15 mai 1829 à Montbrison (Loire). Il étudie à l'École centrale des arts et manufactures (dont il est directeur entre 1892 et 1895) puis entre comme ingénieur civil dans les compagnies de chemin de fer.

Il est député de la Loire de 1873 à 1888, puis sénateur de 1888 à sa mort en 1905.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre

La demeure est consituée d'une maison de maîtres séparée par une cour d'une ferme (IA42003435) avec pigeonnier (IA42003436), et donnant de l'autre côté sur un jardin, autrefois clos. La maison a cinq travées (côté jardin), avec des caves en étage de soubassement (non visitées ; accès en façade côté cour), un rez-de-chaussée surélevé (accès par un escalier à une volée côté jardin, supprimé, et deux volées d'escalier divergeantes contre la façade côté cour) et un étage carré (escalier intérieur, quart tournant en bois, modifié). Le rez-de-chaussée surélevé comportait deux pièces principales (salon et salle à manger) de part et d'autre d'un vestibule traversant (où se trouve l'escalier vers l'étage) et deux pièces secondaires distriburées par la salle à manger (office et billard). L'office communique avec la cuisine, située dans un bâtiment en retour. Puits devant la façade, dans le jardin. Les bâtiments sont en pisé enduit, avec des encadrements en granite (marque lapidaire : O et I) ou en brique (fenêtres à linteaux en plein-cintre à l'étage, reliées par un bandeau continu en brique). Les toits sont à longs pans et croupes, en tuile creuse ; corniche en brique (modillons).

Murspisé
enduit
Toittuile creuse
Couverturestoit à longs pans
croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Savigneux. Cadastre. Registre présentant les augmentations et les diminutions survenues dans les contenances et les revenus portés sur les matrices cadastrales [1830-1885].

Documents figurés
  • FORYS-en-SAVIGNEUX, par Montbrison (Loire) / 1 impr. photoméc. (carte postale) : N&B. 2e quart 20e siècle (écrite en 1925) (Coll. Part. L. Tissier).

  • FORYS-EN-SAVIGNEUX, par Montbrison (Loire) / 1 impr. photoméc. (carte postale) : N&B. 2e quart 20e siècle (Coll. Part. L. Tissier).

Bibliographie
  • DUFOUR, J.-E. Dictionnaire topographique du Forez et des paroisses du Lyonnais et du Beaujolais formant le département de la Loire. Mâcon : imprimerie Protat frères, 1946.

    col. 360
  • THIOLLIER, Félix. Le Forez pittoresque et monumental, histoire et description du département de la Loire et de ses confins, ouvrage illustré de 980 gravures ou eaux-fortes, publié sous les auspices de la Diana... Lyon : Imprimerie A. Waltener, 1889 (2 vol.)

    p. 286
  • Savigneux hier et aujourd'hui. LATTA, Claude (dir.). Malesherbes : Maury imprimeur SAS, 2005

    p. 78, 79
  • SONYER DU LAC, Jean-Baptiste. Les fiefs du Forez ; d'après le manuscrit inédit de M. Sonyer Du Lac, premier avocat du roi au siège domanial de Montbrison, ressort et comté de Forez, en 1788 ; avec notes, carte et une table raisonnée des noms de lieux et de personnes jointes audit recueil par M. P. d'Assier de Valenches,... Lyon : Impr. L. Perrin, 1858

    p. 89
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry