Logo ={0} - Retour à l'accueil

Demeure, dite château de la Roche du Roi

Dossier IA73001652 inclus dans Boulevard de la Roche-du-Roi réalisé en 2007

Fiche

Á rapprocher de

Voir

AppellationsChâteau de la Roche du Roi
Dénominationsdemeure
Aire d'étude et cantonPlaine de Marlioz
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Plaine de Marlioz
Adresse : boulevard de la
Roche-du-Roi
Cadastre : 1879 E 279 p., 280, 281 p. ; 2004 CH 46

Le château de la Roche du Roi est construit, entre 1897 et 1900, pour Jean Archiprêtre-Dugit, gérant de l'hôtel du Grand Café, place Carnot, et administrateur du casino la Villa des Fleurs. Jean Archiprêtre obtient également, avec Charles Bertrand, l'affermage des salles de jeu du casino Grand Cercle en décembre 1899. Entre novembre 1896 et novembre 1897, il achète à Nicolarde Tatin un ensemble de terrains non bâtis pour y faire construire sa villa par l'architecte Jules Pin Ainé, alors âgé de 46 ans. Il lui donne le nom de villa de la Roche du Roi mais c'est l'usage qui lui confère son appellation de château. Le chantier est attribué, en juin 1897, à l'entreprise Léon Grosse ; en effet, lors de l'achat des terrains, une convention passée avec Léon Grosse, propriétaire de parcelles voisines, stipulait que tous les travaux exécutés sur les terrains acquis de Mme Tatin lui seraient confiés. Le décapage du rocher, entammé à partir du 25 juin 1897, marque le début du chantier qui connaît une activité intense jusqu'au 30 septembre 1900. Les travaux se décomposent en deux phases, l'une pour la création de la terrasse, l'autre pour la construction de la villa proprement dite. L'emplacement choisi nécessite, en effet, l'élévation d'un imposant soubassement pour soutenir la terrasse. Celle-ci est remblayée, en partie, avec les matériaux provenant de la démolition de l'ancien théâtre du Cercle. En outre, un pont provisoire en charpente est établi au-dessus du boulevard pour transporter des déblais. Tout le gros oeuvre est achevé entre 1898 et 1899. Parallèlement, se poursuivent les travaux de canalisation, d'installation d'une citerne et de création de la grande terrasse sud. Un jardinier-paysagiste, M. Martin, est engagé, à partir de septembre 1899, pour la plantation des arbres sur la terrasse. Pour desservir sa propriété, Jean Archiprêtre fait modifier, en 1897, le tracé du chemin du Biolley, actuel sentier des Granges, à l'est, puis, en 1902, celui du boulevard de la Roche-du-Roi, à l'ouest. Le montant total des travaux est arrêté par l'architecte, le 31 octobre 1902, à 496 000 francs, somme à laquelle il faut ajouter les honoraires de l'architecte et le prix du terrain. A titre de comparaison la nouvelle église a coûté, en 1899, la somme de 560 000 francs. Jean Archiprêtre revend le château, alors que tout n'est pas achevé, à Henri Bloch et Adolphe Levy. Ce sont d'ailleurs ces derniers qui font poser les grilles de clôture en fer forgé, entre 1902 et 1903. Sept propriétaires se succèdent jusqu'au milieu du XXe siècle. Inhabité, au moins depuis 1950, le château n'est pas en bon état quand Gilbert Duranton et Jean-Marie Clerc-Renaud l'achètent en 1957. Le décorateur et architecte, G. Duranton, seul propriétaire à partir de 1964, fait réaliser des travaux de sauvegarde et aménage une discothèque avec pizzeria à l'étage de soubassement. L'espace est également loué pour des réceptions. Ces tentatives commerciales s'étant révélées infructueuses, la propriété change de main une nouvelle fois en l'an 2000. Malgré son classement monument historique en 1986, le château est aujourd'hui en mauvais état et frappé d'un arrêté de péril. Il est de nouveau en vente.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1897, daté par source, porte la date
1900
Auteur(s)Auteur : Pin Jules (aîné) architecte attribution par source
Auteur : Grosse Léon entrepreneur attribution par source
Personnalité : Archiprêtre Jean commanditaire

Cette grosse villa, dite château, occupe la partie haute d´un vaste terrain en forte pente d´est en ouest. Une grille en fer forgé sur muret, avec portails de style Art Nouveau, longe la propriété du côté du boulevard. Le jardin arboré, aujourd´hui à l´abandon, conserve un bassin, une pergola et le tracé des anciennes allées. La construction en pierre calcaire tendre de Lens, de teinte ocre clair, pour les parements et le décor sculpté, en pierre de Villebois et d'Hauteville, plus dure, pour les soubassements, socles et balcons, est établie sur une plateforme en demi-cercle que prolonge, au sud, un mur de soutènement. L´étage de soubassement qui supporte cette plateforme, entièrement vouté en berceaux, ouvre sur le parc par de grandes arcades en plein cintre. Le château, de plan rectangulaire, cantonné de tourelles circulaires coiffées d´un dôme, compte deux niveaux de sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré. Un donjon central, couvert d´une flèche polygonale, s´élève au-dessus des couvertures en terrasse. Le premier sous-sol n´occupe que la moitié occidentale de la construction ; il communique avec le soubassement de la plateforme. Le second sous-sol, destiné aux cuisines et au logement des domestiques, est éclairé par des soupiraux au-dessus de la terrasse. Le rez-de-chaussée est traversé d´est en ouest par un hall central qui distribue les pièces de réception et communique avec l´escalier d´honneur au sud. Celui-ci conduit à l´étage réservé aux chambres disposées autour d´un vestibule central. Un escalier en équerre, couvert en métal, part de cet étage pour donner accès au donjon. Chaque façade présente une composition symétrique, avec, sur les élévations antérieure (façade est) et postérieure (façade ouest), un avant-corps central précédé d´un perron. L'élévation latérale nord présente également un perron : en forme d'arc de cercle et encadré de deux volées droites, il est surmonté d´une marquise prenant appui sur les tourelles d´angle. Au-dessus de cette marquise, un bow-window prolonge une chambre de l´étage. Les façades postérieure et latérale sud ne possèdent pas de marquise, notamment, au sud, en raison de la présence du grand escalier en revers de façade. Celui-ci est éclairé par une baie de style Art Nouveau. Façades et tourelles s´ornent d´un important décor sculpté empruntant à un vocabulaire décoratif varié. A l´intérieur, les murs de toutes les pièces étaient garnis de lambris et de stucs, aujourd’hui en grande partie disparus. De même, la plupart des manteaux de cheminée et des mosaïques des sols ont été arrachés.

Inscriptions portées :

Jules Pin Aîné / ARCHITECTE / AIX les BAINS / 1900 ; J. ARCHIPRÊTRE / CONSTRUCTEUR

(localisation : sous le balcon de la tourelle d'angle nord-est)

Murscalcaire
moyen appareil
Toitardoise, béton en couverture
Plansplan massé
Étages2 étages de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturesterrasse
dôme polygonal
dôme circulaire
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
escalier de distribution extérieur : escalier en fer-à-cheval en maçonnerie
Techniquessculpture
décor stuqué
ferronnerie
vitrail
maçonnerie
Précision représentations

Sur les dômes, ornements en zinc estampé représentant des mufles de lion, des pots à feu ou des chutes de feuilles.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Protectionsclassé MH partiellement, 1986/04/23

Annexes

  • ANNEXE 1

    Liste des propriétaires

    1884 : Mme Tatin Nicolarde, dite Fanchette (terrains non bâtis)

    1897 : Archiprêtre-Dugit Jean, cafetier place Carnot, puis rentier bd de la Roche-du-Roi

    1902 : Bloch Henri Oscar et Levy Adolphe à Paris

    1906 : Bonna Joseph, entrepreneur de travaux-publics qui décède au château en 1912

    1912 : Jeanne Rivollier, veuve de Bonna Joseph, puis épouse du comte Maurice de Crissey, entrepreneur de travaux-publics à Tunis

    1915 : Arbouzow (d') Alexis, général, sénateur de l'Empire de Russie à Petrograd, époux de Restout Alice*

    1938 : Béatrice Bartolomei, épouse de Hudson Robert William, industriel et philanthrope britannique demeurant à Monaco, qui décède au château le 14 juin 1938, à 82 ans

    1950 : Dominique et Armando Bartolomei, frères de Béatrice Bartolomei, demeurant à Camporgiano en Italie

    1952 : Vergai Giovanna, docteur en pharmacie, épouse de Tolu Luciano, née à Camporgiano en Italie

    1957 : Duranton Gilbert et Clerc-Renaud Jean-Marie

    1964 : Duranton Gilbert, décorateur et architecte

    2000 : Zerrweck Eberhardt, nationalité allemande

    * Alice Restout est une des actionnaires fondateurs de la Société foncière de l'Est, société anonyme fondée en février 1926, dont le château devient le siège social. Divorcée du général d'Arbouzow, elle reste néanmoins au château et épouse, en 1926, Armand Meunier dont elle divorce en 1937. Durant ces années, le château est le cadre de fêtes nombreuses et fastueuses

  • ANNEXE 2

    Entreprises, artisans, artistes, sous-traitants de la société Léon Grosse

    - Charles Huet, sculpteur à Grenoble : sculptures des décors de façade, sur pierre blanche de Lacoste (5720 francs)

    - Nicolas frères, de Lyon : zincs et ornements de la tour centrale ou donjon et des tourelles fournis (5536 francs)

    - G. Biron de l'Echaillon : grand escalier en marbre d'Echaillon rose liseron (4500 francs)

    - Xavier Borgey, sculpteur à Grenoble : décorations en staff et carton-pierre

    - Vanner frères, serruriers, constructeurs à Genève : important lot de serrurerie dont la grande grille et les balustrades (17 843,47 francs)

    - Oinget et Vivinis, de Paris : serrurerie

    - Fabrique de parquets et chalets d'Interlaken, Suisse : fourniture et pose des parquets marquetés (10 000 francs)

    - Établissements Malaquin, de Bellegarde, représentant la maison F. Bousser de Genève : installation électrique (3113,50 francs)

    - Bouchayer-Viallet, constructeur à Grenoble : installation du chauffage à air chaud, de la cuisine et du réseau d'eau chaude (11 565,39 francs)

    - Établissements Porcher, de Paris : sanitaires (7728,45 francs)

    - Gilardoni fils, A. Brault et Cie, de Choisy-le-Roi : fournitures d'une cheminée de style moderne et ses cabochons (785,80 francs)

    - Bazin fils aîné, marbrier à Chambéry : fournitures de deux cheminées art nouveau, en marbre (1290 francs)

    Non attribuées : une cheminée en marbre provenant d'Italie livrée dans cinq caisses ; une cheminée japonaise livrée le 20 avril 1900 ; des cheminées en marbre provenant d'Italie pour les étages, douze caisses livrées le 16 janvier 1901

    - Ch. Denys, de Paris : quincaillerie de luxe (14 022,15 francs)

    - Rey, de Paris : fournitures des glaces

    - Jay-Jallifer : fournitures des persiennes et pose du rideau de la loggia du 1er étage

    - E. Hubert, peintre verrier, à Paris : fournitures diverses

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 196, n° 134. Autorisation de voirie accordée à M. J. Archiprêtre pour prendre pour titre de sa future villa, boulevard de la Roche-du-Roy, la dénomination suivante : Villa Roche du Roy (ou Roi) ou de la Roche du Roy (ou Roi), 29 juin 1897

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 196, n° 172. Autorisation de voirie accordée à M. Léon Grosse et Cie, entrepreneur pour construire un pont provisoire en charpente au-dessus du boulevard de la Roche-du-Roy, en face du chantier de M. Archiprêtre pour transporter des déblais de l'amont à l'aval, 17 novembre 1897

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 60-61. Extrait du registre des délibérations du conseil municipal. Session extraordinaire. Séance du 11 décembre 1897. Art. 15. Demande de déviation du chemin de désserte de la Roche-du-Roi par M. Archiprêtre, vu et approuvé par le Préfet de la Savoie, le 28 décembre 1897

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 60-61. Extrait du registre des délibérations du conseil municipal. Session extraordinaire. Séance du 10 janvier 1902. Art. 20. Autorisation à M. Archiprêtre de dévier une partie du boulevard de la Roche-du-Roi. Projet de convention, vu et approuvé par le Préfet de la Savoie, le 24 février 1902

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 201, n° 133. Autorisation de voirie accordée à Mrs Bloch et Lévy par M. Grosse pour clore par un mur surmonté d'une grille en fer forgé, la propriété dite Château de la Roche du Roy, le long du chemin rural n° 3, 27 octobre 1902

  • AC Aix-les-Bains. 20 Z 1-3. Fonds Esnault. Château de la Roche du Roi, 1950-1985

  • AMH Lyon. Aix-les-Bains (Savoie), Inventaire des Monuments. Dossiers de recensement établis par J.-F. Esnault, 1983

  • AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115. Villa de la Roche du Roi. M. Archiprêtre, 1896-1900

Documents figurés
  • Terrasse de M. Archiprêtre, boulevard de la Roche-du-Roi. Projet de construction d'une terrasse. N° 6 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 8 novembre 1897. Ech. 1 : 100. 1 tirage de plan ; 55 x 68 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Terrasse de M. Archiprêtre à Aix-les-Bains. Coupe transversale sur une voûte / [Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 1897]. Ech. 1 : 20. 1 plan sur calque : encre et coul. ; 59 x 64 cm. (AC Aix-les-Bains. 27 Z 1)

  • Villa de M. Archiprêtre. Coupe longitudinale. N° 10 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 18 juin 1898. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 60,5 x 73,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi à M. Archiprêtre. Plan du 2eme sous-sol / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 15 juillet 1898. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque ; 54 x 57 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi à M. Archiprêtre. Elévation de la façade au levant. N° 15 bis / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 29 septembre 1898. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 61 x 69 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche-du-Roi. Appareil des avants-corps centraux. 1er étage. N° 22 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains : 7 octobre 1898. Ech. 1 : 20. 1 tirage de plan aquarellé ; 73 x 60 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi. Plan du 1er étage. N° 36 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 27 octobre 1898. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 52,5 x 66 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi. Plan du 2e étage. Donjon. N° 37 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 27 octobre 1898. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan ; 31,5 x 26,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi. M. Archiprêtre, propriétaire. Elévation des murs de refend. Copie du n° 38 / [Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 1898]. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque toilé ; 101 x 101 cm. (AC Aix-les-Bains. 27 Z 1)

  • Villa de la Roche du Roi. Couvert des tourelles d'angles. Zinc et ardoises. N° 62 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 24 avril 1899. Ech. 1 : 20. 1 tirage de plan ; 74 x 70 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi. Détail de charpente de la flèche du donjon. Coupe verticale / [Jules Pin aîné, architecte]. Aix-les-Bains, juillet 1899. Ech. 1 : 20. 1 tirage de plan et plan sur calque collé : coul. ; 80,5 x 35,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi. Détail de charpente de la flèche du donjon. Plan / [Jules Pin aîné, architecte]. Aix-les-Bains, juillet 1899. Ech. 1 : 20. 1 tirage de plan : coul. ; 42,5 x 34,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi. Monsieur Archiprêtre, propriétaire. Décoration du vestibule d'entrée. N° 64 / [Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 1899]. Ech. 1 : 20. 1 tirage de plan ; 52 x 73 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche-du-Roi. Détail du plafond du vestibule / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains : 6 juillet 1899. Ech. 1 : 20. 1 plan sur calque ; 50 x 72 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi à M. Archiprêtre. Décoration du vestibule du 1er étage. N° 76 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 10 juillet 1899. Ech. 1 : 20. 1 plan sur calque ; 54 x 80 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi. Décoration du salon du 1er étage. N° 83 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 13 juillet 1899. Ech. 1 : 20. 1 plan sur calque ; 61,5 x 66,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche-du-Roi. Décoration de la grande salle du rez-terre. Elévation de la face du côté de la terrasse. N° 86 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains : 21 juillet 1899. Ech. 1 : 20. 1 tirage de plan ; 49,5 x 56,5 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi. M. Archiprêtre, propriétaire. Détail de perron et de la marquise sur le boulevard. N° 88 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 29 septembre 1899. Ech. 1 : 20. 1 plan sur calque : encre et crayon ; 79,5 x 88 cm. (AC Aix-les-Bains. 27 Z 1)

  • Villa de la Roche du Roi à M. Archiprêtre. Plan du 3ème étage rectifié. N° 66 bis / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 10 octobre 1899. Ech. 1 : 20. 1 plan sur calque ; 63,5 x 49 cm. (AC Aix-les-Bains. 27 Z 1)

  • Villa de la Roche du Roi. Elévation de la face côté cheminée des deux grandes chambres du 1er étage. N° 109 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 11 octobre 1899. Ech. 1 : 20. 1 plan sur calque ; 48 x 49 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche-du-Roi. Cheminée de la grande salle du rez-terre / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains : 10 novembre 1899. Ech. 1 : 10. 1 dessin au crayon sur papier ; 61 x 83 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi. Détail à 0,10 de la croisée de la grande baie de l'escalier / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 16 novembre 1899. Ech. 1 : 10. 1 plan sur calque : crayon et coul. ; 72 x 41 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Porte pour la maison Archiprêtre à Aix-les-Bains / [Jules Pin aîné, architecte]. Aix-les-Bains, [1899]. Ech. 1 : 10. 1 tirage de plan ; 38,5 x 30 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche-du-Roi. Détail pour la mosaïque / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains : 21 décembre 1899. Ech. 1 : 10. 1 dessin aquarellé sur calque ; 61 x 83 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche-du-Roi. Mosaïque sur le perron nord. N° 120 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains : 20 janvier 1900. Ech. 1 : 20. 1 dessin aquarellé sur calque ; 36 x 54 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche-du-Roi. Détail de la décoration du grand salon. N° 126 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains : 29 janvier 1900. Ech. 1 : 20. 1 tirage de plan ; 56 x 102 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de Monsieur Archiprêtre à Aix-les-Bains. 1er étage. Lavabo A-W.CL. [projet de carrelage] / Société anonyme des carrelages céramiques de Paray-le-Monial : [1900]. Ech. 1 : 10. Dessin et collage sur papier quadrillé ; 64 x 87 cm (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de M. Archiprêtre, Aix-les-Bains. Salon japonais, rez-de-chaussée. [Plan du parquet] / [Fabrique de parquets et chalets d'Interlaken : février 1900]. Ech. 1 : 20. 1 plan sur calque : encre et coul. ; 37,5 x 52 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Messieurs L. Grosse & Cie, Aix-les-Bains. Villa de M. Archiprêtre, rez-de-chaussée. Grand salon. [Plan du parquet] / Fabrique de parquets et chalets d'Interlaken : 9 février 1900. Ech. 1 : 20. 1 plan sur calque ; 43 x 54 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi. Détail de la cheminée du salon du 1er étage. N° 137 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 9 février 1900. Ech. 1 : 10. 1 tirage de plan ; 77,5 x 59 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Villa de la Roche du Roi. Détail de la décoration du salon chinois. N° 141 / Jules Pin aîné, architecte. Aix-les-Bains, 5 mars 1900. Ech. 1 : 20. 1 tirage de plan ; 64,5 x 76 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 115)

  • Château de M. Archiprêtre. Plan du 1er sous-sol pour les mains de serrures, système Deny / [Jules Pin aîné, architecte]. Aix-les-Bains, 24 mars 1900. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque ; 38,5 x 53 cm. (AC Aix-les-Bains. 27 Z 2)

  • Villa de M. Archiprêtre. Plan du rez-de-chaussée / [Jules Pin aîné, architecte]. Aix-les-Bains, [1900]. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque ; 40 x 53,5 cm. (AC Aix-les-Bains. 27 Z 1)

  • Villa de M. Archiprêtre à Aix-les-Bains. Plan du 1er étage / [Jules Pin aîné, architecte]. Aix-les-Bains, [1900]. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque ; 47 x 55 cm. (AC Aix-les-Bains. 27 Z 2)

  • Aix-les-Bains. Château de la Roche du Roi. 1900 / J.F. Esnault, architecte. Aix-les-Bains, 1983. Ech. 1 : 50. 1 tirage d'un relevé ; 109 x 107 cm. (AMH Lyon. Dossiers de recensement établis par J.-F. Esnault, 1983)

  • 8210 [Le château de la Roche du Roi dominant la plaine] / S.n. Aix-les-Bains, [1900-1902]. 1 photogr. : noir et blanc ; 20,5 x 45,5 cm. (AC Aix-les-Bains : 11Fi 458)

  • [Château de la Roche du Roi, vue prise depuis la patinoire des Plonges] / S.n. Aix-les-Bains, [1906]. 1 photogr. : noir et blanc ; 13 x 18 cm. (AC Aix-les-Bains : 12Fi 3/202)

  • [Château de la Roche du Roi, le hall d'entrée] / Edouard Navello. Aix-les-Bains, [vers 1930]. 1 photogr. : plaque de verre ; 9 x 13 cm. (AC Aix-les-Bains. Fonds Navello, n° 415)

  • [Château de la Roche du Roi, une des deux grandes chambres du 1er étage] / Edouard Navello. Aix-les-Bains, [vers 1930]. 1 photogr. : plaque de verre ; 9 x 13 cm. (AC Aix-les-Bains. Fonds Navello, n° 417)

  • [Château de la Roche du Roi, salle-de-bains au 1er étage] / Edouard Navello. Aix-les-Bains, [vers 1930]. 1 photogr. : plaque de verre ; 9 x 13 cm. (AC Aix-les-Bains. Fonds Navello, n° 418)

  • Aix-les-Bains (Savoie). Château de la Roche-du-Roi. [Nancy] : V. Chaize, [1900-1902]. 1 carte postale : noir et blanc ; 9 x 13 cm (AC Aix-les-Bains : Cp 05/22)

  • 36. Aix-les-Bains. Le château de la Roche du Roi. [Paris] : J.S., [début XXe siècle]. 1 carte postale : noir et blanc ; 9 x 13 cm (AC Aix-les-Bains : Cp 05/02)

  • 1086. Aix-les-Bains. Château de la Roche-du-Roi et la Dent du Chat. Chambéry : E. Reynaud, [début XXe siècle]. 1 carte postale : noir et blanc ; 9 x 13 cm (AC Aix-les-Bains : Cp 05/11)

  • 295. Aix-les-Bains (Savoie). Les Rochers et le Château de la Roche du Roi. Chambéry : Coll. L. Grimal, [début XXe siècle]. 1 carte postale : noir et blanc ; 9 x 13 cm (AC Aix-les-Bains : Cp 05/13)

  • 37. Aix-les-Bains. Château de la Roche du Roi. Aix-les-Bains : G. Brun, [début XXe siècle]. 1 carte postale : noir et blanc ; 9 x 13 cm (AC Aix-les-Bains : Cp 05/24)

  • 2643. Aix-les-Bains. Château de la Roche-du-Roi. Chambéry : E. Reynaud, [début XXe siècle]. 1 carte postale : noir et blanc ; 9 x 13 cm (AC Aix-les-Bains : Cp 05/27)

  • Savoie. Aix-les-Bains. S. 12. Le Château de la Roche du Roi. Grenoble : Jean Pain, [1925-1930]. 1 carte postale : noir et blanc ; 9 x 13 cm (AC Aix-les-Bains : Cp 05/30)

  • La foncière de l'Est. Part de fondateur au porteur / Paris : Impr. Lafafayette (SK), 1926. 1 impr. multigr. ; 25 x 38 cm. (AC Aix-les-Bains)

Bibliographie
  • 20 ans de travaux publics et particuliers. Choix de projets, plans et travaux exécutés par les établissements Léon Grosse et Cie. Aix-les-Bains : Léon Grosse, [vers 1912]. 3 vol. ; 33 cm

    t. 3, IX
  • ESNAULT, Jean-François. Aix-les-Bains ou la mémoire des pierres. Paris : 1982. 250 p. multigr. : ill. ; 29,5 cm

    p. 153-157
Périodiques
  • FRIEH-GIRAUD, Geneviève. Monument en péril à Aix-les-Bains. Arts et mémoire, n° 22. Aix-les-Bains : Société d´Art et d´Histoire, juin 2002

    p. 37-47
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Jazé-Charvolin Marie-Reine - Lagrange Joël - Gaitaz Amandine