Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart des Mermoz

Dossier IA73003311 réalisé en 2014

Fiche

Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Montcel
Lieu-dit : les Mermoz, la Combe
Cadastre : 2013 B2

Le hameau existe sur la mappe sarde en 1732, mais l'implantation du bâti a totalement changé (il se trouvait principalement au nord du carrefour en patte d'oie). En 1880, le hameau compte trois ou quatre fermes, plus deux un peu à l'écart au nord, avec une croix à son entrée sud (près de la parcelle 1880 B2 207) et un four à pain au milieu (1880 B2 201, qui appartient selon la matrice cadastrale de 1880 à "Maillard Claude l'oncle" (AC) ; il paraît rassembler un four et une remise ou porcherie-poulailler à côté) : ces deux édicules ont disparu (selon un témoignage oral, la croix était en bois et en fonte, et la maison située à l'emplacement du four daterait de 1922).

Période(s)Principale : 1ère moitié 19e siècle , (?)
Secondaire : 2e moitié 20e siècle

L'écart des Mermoz est édifié sur un replat au sud-ouest du chef-lieu de Montcel. C'est un petit écart qui semble avoir compté trois ou quatre fermes et granges-étables au début du 20e siècle, avec un bâti lâche réparti le long du chemin : deux fermes (? celle qui occupait la parcelle 2013 B2 193, existante en 1880, a disparu ; ferme 2013 B2 945, 946 : dénaturée) au nord du carrefour, deux au sud, mitoyennes et accompagnées de granges-étables isolées. Les façades principales sont tournées vers le chemin (et non vers le sud).

Les constructions sont en moellon de calcaire enduit au ciment, avec des encadrements en calcaire, en molasse ou refaits en ciment, et des toits à demi-croupes. Ce sont essentiellement des fermes à juxtaposition, avec habitation sur cave ou cellier en étage de soubassement.

L'écart avait une croix de chemin et un four à pain partagé.

Des maisons de type pavillonnaire ont été édifiées au nord-ouest du chemin (lieu-dit les Combes), et un camping aménagé au sud-est (les Charmilles).

Murscalcaire moellon enduit
Toitciment amiante en couverture
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit à longs pans demi-croupe

F-JDT-Villages et Ecarts-Bauges

Disposition majoritaire par rapport à la pentereplat
Trame urbaine dominantevillage à bâti lache
Matériau dominantcalcaire
Habitat permanentsite d'habitat permanent
Environnement du village ou écartpavillons
Intérêt patrimonialfaible

Croix de chemin et un four à pain partagé (détruits)

Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • Edifices non repérés de l'écart des Mermoz

    - 2013 B2 871 (1880 B2 205). Ancienne ferme à juxtaposition, puis maison. Mitoyenne (côté habitation). Logis en étage (?) sur cellier, étable puis grange en amont. En moellon de calcaire enduit au ciment, encadrements en béton (en bois pour la grange). Toit à demi-croupe à débords inégaux, en fibrociment. Daterait des années 1820 (oral), très remaniée dans la 2e moitié du 20e siècle.

    - 2013 B2 589, 911 (1880 B2 210, 211). Ancienne ferme à bâtiments distincts, puis maison. Mitoyenne de la précédente (côté habitation). Logis sur cave en étage de soubassement, grange-étable (dénaturée) sur la parcelle voisine. En moellon de calcaire enduit au ciment, encadrements en calcaire. Toit à demi-croupe à débords inégaux, en fibrociment. Daterait de 1820 (oral), remaniée dans la 2e moitié du 20e siècle.

    - 2013 B2 870 (1880 B2 207). Grange-étable. Encadrements en molasse avec inscription gravée maladroitement à la pointe : MARCEL MAILLAND. 2e moitié 19e siècle (?). Bassin abreuvoir sur la parcelle.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Guibaud Caroline - Monnet Thierry