Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart les Exertier

Dossier IA73004648 réalisé en 2014

Fiche

Œuvres contenues

  • Croix de chemin
    Pugny-Chatenod, les Exertier
  • Croix de mission de 1908
    Pugny-Chatenod, les Exertier, chemin rural dit des Exertiers
  • Ferme
    Pugny-Chatenod, les Exertier, chemin communal n°1
  • Ferme
    Pugny-Chatenod, les Exertier, chemin rural dit des Exertiers
  • Ferme
    Pugny-Chatenod, les Exertier
  • Ferme
    Pugny-Chatenod, les Exertier, chemin rural dit des Exertiers
  • Ferme
    Pugny-Chatenod, Chef-lieu, voie communale n°5
  • Ferme
    Pugny-Chatenod, les Exertier, R.D. n° 49
  • Four à pain
    Pugny-Chatenod, les Exertier,

Les Exertier est un toponyme lié au patronyme de la famille Exertier qui possédait à la fin du 19e siècle un grand nombre de maisons et de terrain à cet endroit ; le même lieu-dit, en 1732, regroupe les suivants : la Reyne, Coustaz Brunié, village de Pugnÿ, le Grand pré et Letraz. En 1732 on recense 21 maisons aux mains de différentes populations dont des « communiers », à savoir des paysans, dont la famille Mailland qui possède huit maisons réparties entre Jean-Claude, Jean, Maurice, Maurice le Grand et François, mais également plusieurs nobles. Charles Girod, bourgeois de Chambéry possède deux maisons et un jardin ; Monseigneur le marquis De Trivier a deux maisons et un jardin, alors que Noble Eugène De Mouxy, Révérend, possède une chapelle, aujourd’hui disparue (n° 1201). Notons également la présence de trois fours à pain appartenant à Nicoud Germond (n° 1230), Mailland Jean-Claude (n° 1286) et Mailland Maurice (n° 1299). Enfin 11 jardins sont répertoriés. Les habitations d’Exertier sont regroupées aux extrémités d’un triangle, pointe à gauche (à l’ouest), dessiné par les chemins qui en 1880 se prénomment Drumettaz, des Exertier et des Grand Prés, et dont le tracé est quasiment identique à celui de 1732. Au centre de ce triangle un très grand pré (n° 1235) et un jardin appartiennent à Monseigneur le marquis De Trivier.

En 1880, l’écart étudié inclue deux constructions du lieu-dit « la Vieille église », plusieurs de « la Résine » et bien évidemment de celui des Exertier. Dans cet espace donné, en 1880, les matrices cadastrales nous divulguent essentiellement deux familles comme étant propriétaires des maisons et bâtiments existants (Cf annexe n° 1) : les « Mailland » (Joseph, François, Jean, Noël, Charles, Louis, Maurice, François dit Molard, fils de Charles, Pierre dit Roger fils de Claude), avec sept maisons, quatre bâtiments, deux four à pain et deux jardins ; les « Exertier » (Nicolas, Jérôme, François, Jean fils de François, Jean fils de Jérôme) avec six maisons, trois bâtiments, un four à pain et trois jardins. Deux autres propriétaires (Daniel Pierre et Jacquelin Thomas) ont chacun une maison, en partage avec Exertier Nicolas. Toutes les maisons de la famille Exertier sont le long du chemin des Exertier, les unes à côté des autres, avec la même orientation.

Le 13 août 1892, un violent incendie, occasionné par des flammèches émanant de la locomotive du train à crémaillère du Revard, détruit sept corps de bâtiments des Exertier, avec récoltes et mobilier. Le registre des mutations et constructions neuves de 1864 à 1920 (AC Pugny-Chatenod) signale à l’année 1894 que les maisons d’Exertier Jean (n° 524), Exertier Jérôme (n° 545), Mailland Jean (n° 560) et Mailland Louis (n° 559) ont été incendiées en 1892 ; les maisons d’Exertier François (n° 546), de Mailland Maurice, Noël (n° 556), et peut-être à nouveau d’Exertier Jérôme (n° 543) ont dû subir les mêmes dommages, ces dernières constructions se trouvant entre celles, ou à proximité immédiate, qui sont répertoriées dans le registre, ce qui porterait à sept ou huit bâtiments concernés. Le travail de repérage de ces constructions, dans le cadre de notre inventaire pointe effectivement leur profond remaniement, reconstruction ou disparition (n° 543).

Le cadastre de 1958 montre peu de modifications du parcellaire du siècle précédent. Aujourd’hui, un certain nombre de dossiers ont été réalisés sur l’écart des Exertier : Croix de mission de 1908 (Réf n° IA73003795), Croix de chemin (Réf n° IA73003796), Une ferme avec four à pain (Réf n° IA73004603), une ferme (Réf n° IA73004604), une ferme (Réf n° IA73004618), un four à pain (Réf n° IA73004619), une ferme (Réf n° IA73004620) et une dernière ferme (Réf n° IA73004621).

L’écart est positionné sur un terrain en pente, avec des fermes au faîtage perpendiculaire aux courbes de niveau. Les bâtiments, en moellons de calcaire, possèdent un logis avec chambres à l’étage. Quelques maisons récentes ont été construites pour des personnes se nommant Mailland ou Mailland-Rosset, ainsi qu’une importante stabulation en 1975 qui s’est agrandie par la suite, également pour une famille Mailland ; ce patronyme étant encore très répandu localement, à la différence de celui d’Exertier qui a pour ainsi dire disparu de la commune.

Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Pugny-Chatenod
Lieu-dit : les Exertier

Maisons assez nombreuses en 1732 qui ne se retrouvent majoritairement plus en 1882, époque à laquelle on constate la présence de nombreux représentants des familles Exertier et Mailland. Un incendie provoqué par le train du Revard détruit sept maisons en 1892, reconstruites ou détruites par la suite. De rares maisons nouvelles ont été construites aux 20e puis 21e siècles.

Période(s)Principale : 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle
Dates1892, daté par source

Ecart implanté sur un terrain en pente et dont les fermes, aujourd'hui devenues presque toutes des maisons, ont leur axe de faîtage perpendiculaire à la pente. Elles sont majoritairement de type à juxtaposition. Plusieurs fermes, four à pain et croix de mission et de chemin ont été étudiées.

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise, tuile plate mécanique, ciment amiante en couverture
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvrements
Couverturestoit à longs pans demi-croupe

Annexes

  • Liste des propriétaires du hameau des Exertier.

    Liste des propriétaires avec patronyme / Lieu-dit / numéro de parcelle / Nature de la propriété du hameau des Exertier.

    Mailland François dit Molard fils de Charles / La vieille église / B 333 / Maison

    Mailland Pierre dit Roger fils de Claude / La vieille église / B 347 / Maison

    Exertier Jean fils de François / La Résine / B 503 / jardin

    Exertier Jean fils de Jérôme / La Résine / B 505 / jardin

    Exertier Nicolas / La Résine / B 512 / Maison + Les Exertier / B 517 / Bâtiment + Les Exertier / B 518 / Bâtiment et cour + Les Exertier / B 519 / Maison

    Daniel Pierre / Résine / B 513 / Maison

    Jacquelin Thomas / Résine / B 514 / Maison

    Mailland Joseph / Les Exertier / B 520 / Maison

    Exertier Jean / Les Exertier / B 524 / Maison + Les Exertier / B 525 / Emplacement

    Exertier Nicolas / Les Exertier / B 526 / Maison

    Mailland Joseph / Les Exertier / B 527 / Bâtiment et cour

    Mailland François / Les Exertier / B 528 / Bâtiment et cour

    Mailland Jean / Les Exertier / B 533 / Bâtiment et cour

    Mailland Noël / Les Exertier B 536 Maison

    Mailland Noël, François, Jean / Les Exertier / B 537 / Four

    Mailland François / Les Exertier / B 539 / Maison

    Mailland Charles / Les Exertier / B 540 / Bâtiment et cour

    Exertier Jérôme / Les Exertier / B 543 / Bâtiment et cour + Les Exertier / B 544 / Maison + Les Exertier / B 545 / Four

    Exertier François / Les Exertier / B 546 / Maison

    Mailland Louis / Les Exertier / B 554 / Four puis bâtiment

    Mailland Maurice, Noël / Les Exertier / B 556 / Maison

    Mailland Louis / Les Exertier / B 559 / Maison

    Mailland Jean / Les Exertier / B 560 / Maison

    Exertier Jérôme / Les Exertier / B 566 / Jardin

    Exertier Nicolas / Les Exertier / B 567 / Jardin

    Mailland Jean / Curtit / B 965 / Jardin + Curtit / B 967 / Maison

    Mailland François dit Molard fils de Charles / La vieille église / B 333 / Maison

    Mailland Pierre dit Roger fils de Claude / La vieille église / B 347 / Maison

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Pugny-Chatenod. Registre des mutations et constructions neuves de 1864 à 1920.

    L’année 1894 précise que les maisons d’Exertier Jean (n° 524), Exertier Jérôme (n° 545), Mailland Jean (n° 560) et Mailland Louis (n° 559) ont été incendiées en 1892.

    AC Pugny-Chatenod
Documents figurés
  • AD Loire. Cote : C 3697 - Mappe n°255. Copie de la mappe originale (plan cadastral) de la commune de Pugny-Chatenod, dans lequel sont figurées et numérotées les 1823 parcelles qui composent le territoire de la commune. Signé Cocelli, directeur de la péréquation générale. (La mappe originale manque). 1732, Dimension : 111 x 159 cm.

    AD Savoie : C 3697 - Mappe n°255
  • AD Savoie. Cote : 3P 7206. Section B, feuille n°3. Commune de Pugny-Chatenod. Service du Cadastre de Chambéry. - Plans cadastraux, états de sections et matrices cadastrales. Plan cadastral du premier cadastre français, 1880. Plan terminé sur le terrain le 16 juin 1880, sous la direction de M. Sarette, Directeur des contributions directes, M. Granier , Géomètre en chef. Plan effectué par M. Barthélemy Ferdinand, géomètre du Cadastre. Ech : 1 /10 000e

    AD Savoie : 3P 7206
  • AD Savoie. Cote : 3P 7207. Section B, feuille n°3. Commune de Pugny-Chatenod. Service du Cadastre de Chambéry. - Plans cadastraux, états de sections et matrices cadastrales. Plan cadastral du premier cadastre français, 1880. Plan terminé sur le terrain le 16 juin 1880, sous la direction de M. Sarette, Directeur des contributions directes, M. Granier , Géomètre en chef. Plan effectué par M. Barthélemy Ferdinand, géomètre du Cadastre. Ech : 1 /10 000e. Mise à jour pour 1958.

    AD Savoie : 3P 7207
  • Plan de situation, sur fond de plan cadastral, section B3 (extrait), échelle originale 1:1000. Source : Direction générale des Finances Publiques - Cadastre ; mise à jour : 2014.

    CDIF Service du Cadastre
Bibliographie
  • La vie communale de 1860 à nos jours - Demande de secours en faveur des incendies du 14 août 1892. Bulletin municipal n° 11, juillet 1988.

    AC Pugny-Chatenod
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Monnet Thierry - Guibaud Caroline