Logo ={0} - Retour à l'accueil

Édifice artisanal, entreprise de charpenterie, puis maison et atelier, entreprise de menuiserie Cochet François, puis café-restaurant Gréloz, actuellement immeuble

Dossier IA73002108 inclus dans Avenue de Marlioz réalisé en 2012

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • boutique
    • entrepôt commercial

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Voir

AppellationsEntreprise de charpenterie, entreprise de menuiserie Cochet François, café-restaurant Gréloz
DestinationsImmeuble
Parties constituantes non étudiéesboutique, entrepôt commercial
Dénominationsédifice artisanal, maison, atelier, immeuble
Aire d'étude et cantonQuartier de la gare
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Quartier de la gare
Adresse : 26 avenue de
Marlioz
Cadastre : 1728 819 p. ; 1879 E 58 p. ; 2006 CE 200 p.

Cet immeuble s'élève sur la partie sud du site de l'entreprise de charpenterie établie en 1863 par François Cochet et fait aujourd'hui partie de la même copropriété que l'immeuble voisin construit en 1932 sur la partie nord du site de cette ancienne entreprise. En 1863, le charpentier François Cochet, qui possède déjà une maison et un atelier rue de Chambéry (actuel Square Jean-Moulin), achète à cet emplacement un terrain non bâti sur lequel il construit sans doute lui-même une maison comportant vraisemblablement dès l'origine une partie ou des dépendances à vocation artisanale. A son décès, en 1881, le site comprend, au nord, la maison de 6 à 9 ouvertures accolée à deux hangars et, au sud-est, un entrepôt le long de l'avenue de Marlioz. L'activité est reprise par ses fils, Jean et François. Ce dernier construit un nouveau hangar, à usage de dépôt de bois, à l'arrière de l'entrepôt implanté en bordure de l'avenue. Établi sur des colonnes en bois, celui-ci est ouvert sur la cour au nord et fermé au sud par le mur de clôture. En 1886, le site est partagé entre les deux frères. La partie sud revient à François, maître menuisier, qui fait construire la même année, à l'emplacement de l'entrepôt et hangar existant, une maison de 21 ouvertures et un nouvel atelier de 3 ouvertures avec hangar. En 1892, les bâtiments sont vendus par adjudication à François Gréloz qui y établi un café-restaurant avec billard. L'industriel Françis Girod, en rachetant cet établissement en 1919, devient propriétaire de l'ensemble du site d'origine puisqu'il possède la partie nord depuis 1907. La maison, agrandie peu de temps après son acquisition, passe à 32 ouvertures avant 1926. C'est certainement lors de cette campagne de travaux qu'un étage de comble est ajouté au bâtiment qui comprend dès-lors vraisemblablement plusieurs logements. La porte d'entrée située à gauche du passage cocher a été murée après 2004, vraisemblablement pour agrandir la boutique attenante.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1886, daté par source

Implanté sur une parcelle de plan en trapèze, l'immeuble, situé en bordure de rue dans l'alignement des immeubles voisins, se compose de plusieurs corps de bâtiment répartis autour d'une courette centrale de forme irrégulière accessible par un passage cocher. Il compte un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble dans la toiture à longs pans brisés. G-F

Murspierre
enduit
moellon
Toitardoise
Plansplan massé
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans brisés
Escaliers
Techniquesferronnerie
Précision représentations

grille du portail du passage cocher à décor d'enroulement et d'ornement géométrique portant le monogramme G et F (Girod Françis)

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • ANNEXE 1

    Liste des propriétaires

    1820 : Prunier Nicolas, fils de Jean, maître d'hôtel (champ)

    1863 : Cochet François, fils de Barthélémy, charpentier

    1881 : Cochet Claude-Jean et François, fils de François, charpentiers- menuisiers

    1886 : Cochet François, fils de François, entrepreneur de menuiserie

    1892 : Gréloz François, cabaretier

    1904 : Janin Anne, veuve de François Gréloz

    1919 : Girod Jean-François, fils de Philibert, dit Françis, poêlier, puis industriel

    1942 : Dorges Edouard, directeur général des Chemins de fer à Paris, puis ingénieur en chef des Ponts et chaussées à Grenoble, puis maire d'Aix-les-Bains

    1974 : la veuve et les héritiers d'Edouard Dorges

    1979 : Dorges Pierre et la veuve d'Edouard Dorges

    Avant 2004 : les copropriétaires

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 174, n° 194. Autorisation de voirie accordée à Cochet François pour prolonger de l'est à l'ouest son hangar lui servant de dépôt de bois, 5 décembre 1881

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 183, n° 117. Autorisation de voirie accordée à Cochet François, maître menuisier, pour construire une maison d'habitation, côté couchant du boulevard de Marlioz, 8 mai 1886

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 183, n° 228. Autorisation de voirie accordée à Cochet François pour placer une enseigne sur la façade de son atelier portant : Cochet François. Entrepreneur-menuisier, 17 octobre 1886

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 190, n° 59. Autorisation de voirie accordée à Mr F. Gréloz pour faire peindre une enseigne sur le mur de sa maison. Cette enseigne portera l'inscription suivante : Café Restaurant Gréloz Billard, 31 mars 1892

Documents figurés
  • Plan topographique de la ville d´Aix-les-Bains, levé et dressé sous l´administration de M. Mottet / L. Meteau et fils. Aix-les-Bains, 1885. 1 plan : encre et coul. Ech. 1 : 2000 ; 60 x 87 cm (AC Aix-les-Bains : 13 Fi 13)

    AC Aix-les-Bains : 13 Fi 13
  • Cochet François. Entrepreneur de menuiserie. [Elévation sur l'avenue de Marlioz] / S.n. [Aix-les-Bains, mai 1886]. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque : encre ; 25 x 38 cm. (AC Aix-les-Bains : 1 O 183, n° 117)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Jazé-Charvolin Marie-Reine - Lagrange Joël - Gaitaz Amandine - Gras Philippe - Belle Elsa