Logo ={0} - Retour à l'accueil

Église du collège des jésuites de Chambéry, actuellement église Notre-Dame

Dossier IA73004655 réalisé en 2018

Fiche

Genrede clercs réguliers de la compagnie de Jésus
VocablesNotre-Dame, de l'Annonciation, de la Nativité
Dénominationséglise
Aire d'étude et cantonRhône-Alpes - Chambéry
AdresseCommune : Chambéry
Adresse : 48 rue
Macornet
Cadastre : 2018 CI 7

L’église, dont le plan est attribué au frère Étienne Martellange, est construite entre 1599 et 1646 et placée sous le vocable de la Vierge et de l'Annonciation. La première pierre est posée par le duc Charles-Emmanuel de Savoie le 25 novembre 1599. Les travaux progressent lentement. Interrompus entre 1618 et 1625, ils reprennent sous la direction du Père Edmond Moreau, et s'achèvent par l'édification de la façade en 1646. La première messe solennelle a lieu la même année, mais le sanctuaire avait été consacré dès 1635 (SOLDO, 1997, p. 511). Une inscription au nom de Pierre Bal, tailleur de pierre (?) figurait sur le bord de la corniche du fronton sommital jusqu'en 1996 ; elle a disparue lors de la dernière restauration de l'édifice (SOLDO, 1997, p. 19).

En 1803, devenue église paroissiale sous le vocable de la Nativité de la Vierge, elle est remise en état par l'architecte diocésain Trivelli. Elle est alors dissociée du séminaire nouvellement créé, auquel elle était accolée : à la demande de l'évêque, Monseigneur de Mérinville, toutes les portes de communication entre les deux édifices sont murées en 1804. On en distingue encore la trace sur l'élévation latérale nord, rue Notre-Dame.

Le décor intérieur est restauré par le peintre Casimir Vicario en 1842-43, et la façade par l'architecte Revel en 1864. C'est à cette date que sont mises en place dans les niches les statues de la Vierge et de saint Joseph, œuvres du sculpteur Ferdinand Rostaing (JUTTET, F., 2005, p.150 ; remplacées par des copies en 1996).

Classée au titre des Monuments historiques en 1996, l'église est restaurée en 1996-97.

Période(s)Principale : 1ère moitié 17e siècle , daté par source
Secondaire : 3e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Martellange frère Etienne
Etienne Martellange frère (1569 - 1641
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par travaux historiques
Auteur : Moreau Edmond Père
Edmond Père Moreau (1572 - 1630

architecte actif à Lyon, à Vienne et Chambéry au 17e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître d'oeuvre attribution par travaux historiques
Auteur : Bal Pierre
Pierre Bal

Signature portée sur la façade de l'église Notre-Dame de Chambéry au 17e siècle ; disparue lors d e a restauration de 1996


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
tailleur de pierre attribution par travaux historiques
Auteur : Lépine Nicolas
Nicolas Lépine

père jésuite, vit à Chambéry dans le 2e quart de 17e siècle


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
charpentier attribution par travaux historiques

Comme toutes les églises de collège jésuite, celle de Chambéry comportait plusieurs accès : une entrée principale depuis la rue, deux entrées latérales s’inscrivant dans un même axe perpendiculaire à l’axe longitudinal, symétriquement disposées de part et d’autre de deux paires de chapelles latérales au sud et du transept au nord, qui a les mêmes proportions que les deux chapelles précitées, et enfin une entrée au niveau de la tour ouest. Certaines de ces ouvertures ont été murées lorsque l'église est devenue paroissiale, au début du 19e siècle, afin de la séparer des bâtiments du Grand séminaire : leur encadrement est encore visible sur le flanc nord-est, rue Notre-Dame.

La façade, en pierre de Lémenc, s'élevait à l'origine sur un perron octogonal que l'on peut voir sur les cartes postales anciennes. Elle est composée de deux registres reliés par des volutes et ornée de pots à feu à ses extrémités. La partie centrale est encadrée par des pilastres jumelés d'ordre toscan et couronnée d’un fronton triangulaire portant le trigramme IHS. Le portail du premier registre est couronné d'un fronton circulaire brisé dans lequel prend place un cartouche aux armes du duc Charles-Emmanuel Ier, porté par deux lions et surmonté d'une tête de chérubin. La baie axiale en serlienne du deuxième registre est surmontée d'une fronton triangulaire brisé avec cartouche non sculpté (bûché ?).

L’église possède une nef unique et large avec un chœur relativement réduit à chevet plat. A la croisée du transept, coupole en pendentif surmontée d'un lanternon hexagonal.

Intérieur non étudié.

Murscalcaire pierre de taille
moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toitardoise
Plansplan allongé
Étages1 vaisseau
Couvrementsvoûte en berceau
voûte d'arêtes, à lunettes
coupole en pendentifs
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à deux pans croupe
dôme lanterneau
toit en pavillon
appentis
toit à l'impériale
État de conservationbon état
Techniquessculpture
Précision représentations

AU 1er registre, dans les niches : statues de la Vierge (à dextre) et de saint Joseph (à senestre) ; au centre, armoiries de Charles-Emmanuel Ier de Savoie.

Au couronnement : trigramme IHS.

Précision dimensions

dimensions non prises

Décor intérieur protégé MH

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesmassif antérieur
Protectionsclassé MH, 1996/06/24
Précisions sur la protection

Eglise (cad. CI 7) : classement par arrêté du 24 juin 1996.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Savoie : L 636. Dépenses de premier établissement de l'évêché de Chambéry, an XI-XII (1802-1803)

    AD Savoie : L 636
  • AD Savoie : 43 F 182. Grand Séminaire de Chambéry : acquisition, organisation, correspondance, plans, 1803-1884

    AD Savoie : 43 F 182
Documents figurés
  • [Collège de Chambéry, France : plan de situation et état des travaux : plan du rez-de-chaussée] / Martellange, Étienne, 1618. 1 dess. : plume, encre brune, aquarelle grise, bleue et jaune ; 66,5 x 27,5 cm. In Vallery-Radot, t. VIII, 1960, n°641 (B.n.F., Est., FT 4-HD-4 (16))

    BnF, Est. : FT 4-HD-4 (16)
  • [Collège de Chambéry, France : plan de situation et état des travaux - plan des premier et second étages] / [Fr. Étienne Martellange], 1618. 1 dess. : plume, encre brune et aquarelle ; 52,2 x 26,4 cm. In Vallery-Radot, 1960, t. VIII, n° 642 (B.n.F., Est., FOL-HD-4 (8))

Bibliographie
  • BRUNIER, Cédric. L’église Notre-Dame de Chambéry, In La Vie nouvelle, Les Affiches de Savoie [en ligne]. Accès Internet : URL , publié le 10 octobre 2014

  • JUTTET, F. Chambéry lecture d'une ville, patrimoine, architecture, urbanisme. Ed. Comp'Act, 2005

    p. 150-154
  • SOLDO, Robert. L'église Notre-Dame de Chambéry. De l'église des Jésuites à l'église paroissiale : histoire, architecture et ornementation. Chambéry : Société savoisienne d'histoire et d'archéologie, 1997

  • VALLERY-RADOT, Jean : Recueil de plans d'édifices de la Compagnie de Jésus conservé à la Bibliothèque nationale de Paris. Paris : 1960.

    T. VIII, n° 640, 641, 642 BnF, Est.
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guégan Catherine