Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble d'édifices derrière façade

Dossier IA69005972 réalisé en 2003

Fiche

Á rapprocher de

Œuvres contenues

  • Immeuble
    Lyon 1er, Saint-Nizier, 31 rue Paul-Chenavard , 8 rue Pléney
  • Immeuble
    Lyon 1er, Saint-Nizier, 27 rue Paul-Chenavard , 4 rue Pléney
  • Immeuble
    Lyon 1er, Saint-Nizier, 33 rue Paul-Chenavard , 10 rue Pléney
  • Immeuble
    Lyon 1er, Saint-Nizier, 29 rue Paul-Chenavard , 6 rue Pléney
  • Immeuble
    Lyon 1er, Saint-Nizier, 25 rue Paul-Chenavard , rue du Plâtre , 2 rue Pléney
  • Immeuble
    Lyon 1er, Saint-Nizier, 35 rue Paul-Chenavard , 12 rue Pléney
  • Immeuble
    Lyon 1er, Saint-Nizier, 37 rue Paul-Chenavard , 17 rue Longue , 14 rue Pléney

Cet ensemble reçoit en 1851 les éloges de Joseph Bard : " Vous aurez beau appeler du nom de caserne la vaste maison de M. Poncet, dans la rue centrale, je la trouve la plus sage, la plus intelligente de toutes, d´une profilation sobre, mais harmonieuse, correcte et ferme, elle satisfait l´œil par ses conditions modérées de hauteur et par ses proportions. "

Parties constituantes non étudiéescour, boutique
Dénominationsensemble d'édifices derrière façade
Aire d'étude et cantonLyon Saint-Nizier
AdresseCommune : Lyon 1er
Lieu-dit : Saint-Nizier
Adresse : 25-37 rue, Paul-Chenavard , rue, Pléney , rue du, Plâtre , rue
Longue
Cadastre : 1999 AV 40 à 46

Ensemble de 7 immeubles occupant un îlot entier créé à l'occasion du percement de la rue Centrale (actuelle rue Paul-Chenavard). Quatre des anciennes constructions sont rachetées par l'architecte Benoît Poncet, promoteur du percement, et démolies en 1850. L'année suivante les nouveaux immeubles, dessinés par Benoît Poncet, sont suffisamment avancés pour faire l'objet d'une description par Joseph Bard. Ils ne sont cependant déclarés constructions nouvelles sur les matrices cadastrales qu'en 1854.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1850, daté par source
Auteur(s)Auteur : Poncet Benoît architecte attribution par source
Personnalité : Poncet Benoît commanditaire

Les façades sur la rue Paul-Chenavard sont en pierre de taille, contrairement aux autres qui sont en moellon enduit, et forment un tout ordonnancé. Les toits sont couverts en zinc, à l'exception du terrasson du 37 qui est en ardoise et des couvertures en verre des cages d'escalier, dont le volume saillant est tantôt en bâtière, tantôt en pavillon.

Murscalcaire
enduit
pierre de taille
moellon
Toitzinc en couverture, ardoise, verre en couverture
Étagessous-sol, 4 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieuresélévation ordonnancée, élévation à travées
Couverturestoit à longs pans brisés
toit en bâtière
toit en pavillon
croupe brisée
États conservationsbon état
Techniquessculpture
ferronnerie
Précision représentations

Le décor des 7 façades se répètent selon le rythme 4321234. Les deux façades extrêmes sont composées de pilastres superposés inspirés de l´ordre dorique, celle de l'axe est marquée par un décor sculpté plus marquant, en particulier des frises d'entrelacs surmontées de frontons au-dessus de certaines fenêtres. Les façades 2 présentent des baies à chambranles à chevron, les façades 3 des baies à simple chambranle à crossettes. Les garde-corps et les lambrequins en fonte sont ornés respectivement de rinceaux et de festons.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesélévation

Références documentaires

Bibliographie
  • BARD, Joseph. XIIIe bulletin monumental et liturgique de la ville de Lyon. Revue du Lyonnais, 1850, t. 1 nouvelle série, p. 167-184 ; 1851, t. 2, p. 93-120

    t. 2, p. 115
  • GAUTHIEZ, Bernard. Lyon, entre Bellecour et Terreaux. Urbanisme et architecture au XIXe siècle. Lyon : Editions lyonnaises d'Art et d'Histoire, 1999. 132 p. : ill.-plans ; 22 cm (Vues de quartiers)

    p. 47, 98
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Ducouret Bernard