Logo ={0} - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale Saint-Laurent

Ensemble de 5 statuettes (ensemble du maître-autel, gradins, tabernacle à ailes et dais d'exposition)

Dossier IM42001222 réalisé en 2001

Fiche

Dénominationsstatue
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Saint-Laurent-Rochefort
Emplacement dans l'édificechoeur

Le tabernacle et le dais d'exposition comptant en tout sept niches, deux statues sont manquantes, et leur emplacement a été modifié. La description de l'ensemble, conservée à la Diana, permet de rétablir la présentation initiale : un Ecce Homo (disparu) occupait la niche de la porte du tabernacle ; le saint Jean-Baptiste était placé sur l'un des pans coupés, son pendant était déjà perdu au moment de la description. Aux extrémités se trouvaient les deux évangélistes. De part et d'autre de l'exposition se trouvaient sainte Catherine et saint Laurent (déposé à la sacristie).

Période(s)Principale : limite 17e siècle 18e siècle

Statuettes sculptées en ronde-bosse, en bois blanc. Les corps sont peints polychrome et les vêtements dorés, sur apprêt, avec applications de laque ou de vernis coloré sur la dorure (rouge, vert).

Catégoriessculpture
Matériauxbois blanc, doré, sur apprêt, peint, polychrome, décor en ronde bosse
Précision dimensions

h = 29. Hauteur du personnage le plus grand (évangéliste). Hauteur de l'autre évangéliste : h=27,5 ; hauteur du saint Jean-Baptiste : h=28,5. Hauteur de sainte Catherine : h=23 ; hauteur de saint Laurent : h=24.

Iconographiessaint Jean-Baptiste
saint Laurent
sainte Catherine
Evangéliste
Précision représentations

saint Jean-Baptiste ; saint Laurent ; sainte Catherine ; Evangéliste § Saint Jean-Baptiste est représenté avec un agneau. Sainte Catherine tient sa roue. Saint Laurent est vêtu en diacre ; son attribut manque, mais l'identification à saint Laurent est probable (vocable de la paroisse). Les deux autres personnages ont un livre pour seul attribut.

Précision état de conservation

Le statuettes présentent des trous d'envol. Leur polychromie a dû être retouchée lord de la restauration de l'autel, vers le 3e quart du 19e siècle. La main gauche de sainte Catherine manque.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé MH, 1994/03/02
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guibaud Caroline - Monnet Thierry