Logo ={0} - Retour à l'accueil
Chapelle Notre-Dame et Saint-Galmier, d'un prieuré de bénédictins, dite chapelle du cimetière

Ensemble du maître-autel : autel tombeau, gradins d'autel, tabernacle à ailes et dais d'exposition

Dossier IM42001313 réalisé en 2001

Fiche

Dénominationsautel, gradin d'autel, tabernacle, exposition
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : Bussy-Albieux
Emplacement dans l'édificechoeur

En 1698, le sculpteur Dufour, de Montbrison réalisa un maître-autel avec retable pour l'église paroissiale de Cezay. Vers le milieu du 19e siècle, cet autel fut remplacé par un autel de marbre ; il fut alors récupéré par Jean de Neufbourg et installé dans la chapelle de son château de Beauvoir (commune voisine d'Arthun). Au début des années 1980, cette chapelle menaçait ruine : le comte de Neufbourg donna l'autel en 1983 au curé d'Arthun, qui proposa de le remonter dans la chapelle Notre-Dame-et-Saint-Galmier, à Bussy-Albieux. L'autel fut classé Monument Historique en 1984, restauré et placé en 1988 dans la chapelle de Bussy. Toutefois, l'autel décrit dans le marché de 1698 ne semble pas correspondre avec celui qui se trouve aujourd'hui à Bussy ; le sculpteur a pu prendre des libertés vis-à-vis du marché, ou l'autel a-t-il été modifié, ou refait ? On constate une grande similitude de dessin avec le maître-autel de l'église paroissiale de Sail-sous-Couzan, ainsi qu'avec celui de la chapelle de Rochefort (Saint-Laurent-Rochefort).

Période(s)Principale : 1er quart 18e siècle
Lieu de provenanceÉdifice ou site : Rhône-Alpes, 42, Cezay, église paroissiale Saint-Barthélemy

Autel tombeau d'élévation galbée, peint en faux marbre avec un décor figuré peint polychrome. Les deux gradins portent un décor en bas-relief doré sur fond doré avec un décor de petits chevrons gravé dans l'apprêt ; ils sont interrompus au milieu par un placard formant le tabernacle inférieur (il manque peut-être le gradin inférieur placé sous ce tabernacle). Le tabernacle architecturé à colonnes torses, de plan semi-hexagonal, est encadré de deux ailes en retrait, accostées de volutes. Il est creusé de niches en coquilles abritant des statuettes (disparues) posées sur des consoles à godrons (côtés du tabernacle) ou formées de têtes d'anges. L'entablement est surmonté d'une balustrade. Le dais d'exposition est en forme de couronne à fleurons posée sur quatre volutes. La partie supérieure en dôme à côtes est surmontée d'une sphère également à côtes (et d'une croix disparue). L'ensemble de la structure, fond et décors sculptés en bas-relief ou demi-relief (angelots), est doré ; les carnations des angelots sont polychromes. Certains motifs sont moulés dans l'apprêt et rapportés. Assemblages à rainures et languettes ( ?), clous. Les planches du dos sont en résineux.

Catégoriesmenuiserie, sculpture
Structuresélévation, galbé fonctions combinées
Matériauxchêne, en plusieurs éléments décor en bas-relief, décor en demi-relief, décor en ronde bosse, décor rapporté, peint, polychrome, sur apprêt, doré à la feuille, apprêt gravé, apprêt avec éléments en relief
bois résineux
Précision dimensions

h = 316,8 ; l = 226,5 ; pr = 106,5

Iconographiescoquille
palme
rinceau
rosette
colonne
ange
volute
fleur
feuille
ordre corinthien
balustre
cuir découpé
cartouche
draperie
agneau mystique
fleur de lys
calice
hostie
couronne
denticules
Précision représentations

coquille ; palme ; rinceau ; rosette ; colonne ; ange ; volute ; fleur ; feuille ; ordre corinthien ; balustre ; cuir découpé ; cartouche ; draperie ; agneau mystique ; fleur de lys ; calice ; hostie ; couronne ; denticules § L'autel est orné d'un médaillon avec l'agneau sur le livre aux sept sceaux. Les gradins sont décorés de rinceaux feuillagés avec des fleurs, issus d'un cartouche central encadré de cuirs découpés. Sur le placard central est représenté un calice d'où sort une hostie, encadré de chutes de fruits. Les niches du tabernacle sont encadrées de chutes de fruits et de feuilles (surmontées de putti dans les écoinçons de la niche de la porte du tabernacle), et de colonnes torses géminées à chapiteaux corinthien. Une frise de denticules suit la ligne d'imposte et le bord des niches. Une corniche à modillons avec balustrade surplombe le tabernacle. Le fond de la niche d'exposition est orné d'un semi de fleurs de lys dorées sur fond bleu. Le dais d'exposition est couvert d'écailles.

Précision état de conservation

L'oeuvre a été endommagée avant (disparition d'éléments rapportés) et pendant son séjour à Beauvoir (mérule). Elle a été restaurée en 1986 par l'entreprise Arts Bâtiments Ch. Karoutzos, d'Issoire, à l'occasion de son transfert dans l'église.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1984/12/03
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guibaud Caroline