Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme d'estive, dite jasserie, puis ferme

Dossier IA42001768 réalisé en 2005

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cuvage
    • porcherie
    • remise

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescuvage, porcherie, remise
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Bard
Lieu-dit : Boisfond
Adresse : 1ère ferme
Cadastre : 1986 G1 80

La ferme actuelle de Boisfond est sur l´emplacement d´un ancien moulin, présent sur le cadastre napoléonien de 1809 et aujourd´hui disparu. Au milieu du 19e siècle, une ferme d´estive, dite jasserie, est construite ; elle est rattachée à une autre ferme de Boisfond (1989 G1 712). Elle comprenait une étable et un logement puis, vers 1910-1915, on y accole un logis, à l´est ; on distingue encore la trace diffuse d´une ancienne chaîne d´angle entre les deux corps de bâtiment. Une partie de l´ancien bief du moulin, peut-être, prenant sa source dans le ruisseau du Charavan, servait alors à amener l´eau retenue en amont dans un bassin pour nettoyer les étables ; une écluse, présente au niveau d´un petit bâtiment en moellons en contrebas, permettait l´évacuation de l´eau.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

La ferme actuelle est de type en ligne avec un logis à l´est et une longue grange-étable dans son prolongement, côté gauche. Le logis, plus élevé que les communs, comprend deux travées de trois niveaux (rez-de-chaussée, étage carré, comble à surcroît) ; les baies ont un encadrement en pierre de taille avec un arc de décharge maçonné, et la porte est positionnée sur le côté gauche. La grange-étable a, dans sa partie de droite, deux baies superposées qui correspondaient à l´origine à la partie logement de la jasserie, la porte double en arc segmentaire, attenante et surmontée d´une niche à statuette, devait servir d´entrée commune au logement et à l´étable. Plus à l´ouest, des baies repercées et encadrées de béton éclairent l´étable actuelle. Enfin une dernière porte double ouvre à l´ouest dans l´étable, alors qu´au revers de la façade, un accès haut permet d´atteindre la grange. Sur l´arrière du logis un cuvage prend place, avec une cave voûtée et enterrée en dessous ; une partie du logis s´y est développé. Enfin, en retour d´équerre de la grange-étable, se succède une remise puis une étable ou écurie. Les bâtiments, en moellons de granite, ont leurs baies à encadrement en pierre de taille, et leur toiture à longs pans avec tuiles creuses pour le logis et tuiles plates pour la grange-étable.

Mursgranite
moellon
Toittuile creuse, tuile plate mécanique
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvrementsvoûte en berceau
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
TypologiesType A1:tout sous le même toit en ligne
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry