Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme de la Poyat

Dossier IA01000099 réalisé en 1991

Fiche

  • Vue d'ensemble du côté de l'entrée.
    Vue d'ensemble du côté de l'entrée.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • fenil
    • grange
    • étable à chevaux
    • étable à vaches
    • porcherie
    • hangar agricole
    • remise
    • cuvage
    • citerne
    • séchoir
Appellationsferme de la Poyat
Parties constituantes non étudiéescour, fenil, grange, étable à chevaux, étable à vaches, porcherie, hangar agricole, remise, cuvage, citerne, séchoir
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Frans
Lieu-dit : la Poyat
Adresse : Chemin de la Poyat
Cadastre : 1823 C 16 ; 1984 C 352, 353

Selon la tradition orale, cette ferme dépendait de la maison des Varennes, habitée par la famille Varennes de Gletteins (maison qui conserve quelques éléments architecturaux du 18e siècle) . Ferme portée sur la carte de Cassini (2e moitié du 18e siècle) . Sur le plan cadastral de 1823, elle s'organise selon un plan en U. Le corps de porche qui ferme la cour a été édifié au milieu du 19e siècle (renseignement oral) . Les deux escaliers extérieurs, en bois, parallèles au corps de bâtiment sud, dont l'un desservait le fenil des chevaux et l'autre le séchoir, ont été démolis en 1942. Cette ferme a cessé son activité vers 1985

Période(s)Principale : 18e siècle
Principale : milieu 19e siècle
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Solins en calcaire composés d'une alternance de moellons et de galets ; murs en pisés partiellement crépis ; toiture en tuiles creusés, sauf pour le corps d'entrée et les appentis, en tuiles plates mécaniques ; ferme de plan régulier à cour fermée, composée d'un sous-sol partiel : cave non voûtée servant de cellier ; ensemble du logement et des dépendances agricoles ouvrant en rez-de-chaussée tout autour de la cour (puits au centre) ; comble à surcroît destiné aux fenils et aux greniers ; élévations non symétriques, à deux niveaux ; les ouvertures dans les murs extérieurs sont peu nombreuses, à l'exception de la partie habitation ; sur cour, le logis est à deux travées ; croupes en couvrement pour les quatre corps de bâtiment ; appentis à l'extérieur, pour l'abris à bois, les remises et les clapiers, ajoutés postérieurement ; escalier de distribution extérieur droit, en pierre, situé dans l'angle de la cour, pour monter au fenil et aux greniers ; échelle en bois installée dans le séchoir, appelé poutan, pour accéder aux greniers situés à l'autre extrémité du bâtiment ; escalier intérieur en pierre pour descendre à la cave

Murscalcaire
pisé
enduit partiel
moellon
galet
Toittuile creuse, tuile plate mécanique
Plansplan régulier
Étagessous-sol, en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturesappentis
croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier intérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier intérieur : échelle en charpente
Typologiescour fermée
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablescellier, charpente
Protectionsinscrit MH, 1995
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Hartmann-Nussbaum Simone