Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme n°3

Dossier IA74001648 inclus dans Ecart de Drand réalisé en 2011

Fiche

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonPays de Faverges et du Laudon - Seynod
AdresseCommune : Saint-Eustache
Lieu-dit : Drand
Adresse : voie communale de
Drand
Cadastre : 1865 A1 203, 204, 205 ; 2008 A1 237, 241, 1172, 1174, 1175, 1250, 1232
Période(s)Principale : 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle

Ce bâtiment perpendiculaire aux courbes de niveau s´oriente sur un axe nord/sud et sa façade principale, ouverte sur le mur gouttereau, donne au sud. Rénové sur des parties anciennes, ce bâtiment a également des ajouts pour s´adapter aux exigences de l´agriculture moderne. Actuellement la partie la plus ancienne du bâtiment est celle qui se trouve le plus à l´est. Une date gravée sur le linteau de la porte du logis affiche 1903 alors que le bâtiment figure déjà sur le cadastre de 1865, ce qui laisse penser que le bâtiment a été modifié à plusieurs reprises. Il a pourtant gardé la structure des fermes traditionnelles de cette commune avec un bâtiment en long organisé et la succession des différentes parties qui constituent une ferme. Il faut savoir que, comme bon nombre de fermes baujues, ce corps de ferme était habité, à l´origine, par plusieurs familles. On avait ici, d´ouest en est, une étable, un hangar agricole et une grange avec un accès au fenil en hauteur, le logis qui aujourd´hui occupe le rez-de-chaussée et l´étage, puis une autre étable et à nouveau une habitation. Les anciennes étables ont été reconverties quand le propriétaire a construit des locaux modernes. On constate la présence d´un large débord de toit au sud avec un espace de séchage suspendu sous la toiture. On ne distingue plus les matériaux d´origine, les murs ont été recrépis à neuf et la partie en bardage bois est relativement récente. Cependant on peut encore remarquer les pierres de taille en calcaire utilisées pour l´encadrement des fenêtres et des portes. D´une manière générale la toiture peut être un indice de séparation des différents propriétaires du bâtiment étant donné qu´elle n´est pas uniforme mais se développe en plusieurs pans étagés suivant les différentes sections du corps de ferme. Chaque section, appartenant à un propriétaire différent, est étagée pour s´adapter à la déclivité du terrain et à chacune de ses terrasses correspondait une toiture spécifique. Mais aujourd´hui, la toiture étant rénovée, on a fait en sorte de couvrir deux sections sous un seul pan de toit et il ne reste qu´une seule séparation de visible. Relevé des inscriptions. 1903

Mursbéton
calcaire
brique
bois
crépi
pierre de taille
pan de bois
Toitardoise
Couverturestoit à longs pans
demi-croupe
État de conservationremanié

ATTENTION FICHE NON FINALISEE

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Haute-Savoie. 3 P 3/7339-7349 Commune de Saint-Eustache. Premier Cadastre Français. Premier cadastre français de la commune de Saint-Eustache réalisé entre 1865 et 1866.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Serve Clémence