Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42002365 réalisé en 2005

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesfour à pain
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Roche
Lieu-dit : les Amaruts
Cadastre : 1818 (?) F 66 ; 1986 AN 327, 328

La ferme occupe l'emplacement d'une parcelle bâtie représentée sur le plan établi avant 1818 : F 66, qui appartient à Pierre Durand. Le bâtiment actuel semble avoir été reconstruit dans la première moitié du 19e siècle : la grange-étable, premier bâtiment réédifié (traces d'un bâtiment plus petit dans la maçonnerie du mur nord ; chaîne d'angle avec le premier logis) porte la date 1834. Dans son prolongement est édifié un premier logis (transformé en logement) puis un second, qui porte la date 1850. Ce logis a été ensuite divisé entre deux propriétaires (fenêtre transformée en porte). En 1818, Pierre Durand possède également (à moins qu'il n'ait un homonyme dans la commune) une autre maison à la Griotte (1818 H 73) et deux jasseries, au Jas Chambon (1818 A 72, IA42002305) et au Clos (1818 G 208, IA42002378). A la fin du 20e siècle, la ferme est liée à une autre jasserie (à l'Eglantière, IA42002307).

Période(s)Principale : milieu 19e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle
Dates1834, porte la date
1850

Ferme à juxtaposition (logis plus haut que la grange-étable), à cour ouverte. Le logis a trois travées, avec un étage et un comble à surcroît (escalier quart tournant en bois). Le rez-de-chaussée se compose de pièces en façade et d'une cave voûtée sur l'arrière. Ce logis est adossé à un logement (façade en retrait par rapport au second logis), de deux travées, à un étage, qui contient un four à pain. Enfin la grange-étable est édifiée dans son prolongement (accès haut à la grange par l'arrière), avec une remise en face. Les bâtiments sont en moellon de granite (enduit à joints tirés à la pointe sur le premier logis), avec des encadrements en pierre de taille (arcs de décharge en pierre sur planches adossées en mitre ; quelques encadrements créés en béton sur l'étable) ; les toits sont à longs pans et croupes, en tuile creuse (en pavillon sur le logis). Date gravée sur le linteau de la porte haute de la grange : 1834. Inscription gravée sur le linteau de la porte du logis : CD 1850 FB (dans un cartouche rectangulaire). Initiales sculptées dans l'imposte de la porte d'entrée du logis : CD FB.

Mursgranite
moellon
Toittuile creuse
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couvrementsvoûte en berceau
Couverturestoit à longs pans
toit en pavillon
croupe
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant en charpente
TypologiesType A1: ferme à juxtaposition
Techniquesmenuiserie
Précision représentations

Porte du logis à deux vantaux

Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry