Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42002636 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Verrières-en-Forez
Lieu-dit : la Paire
Cadastre : 1810 D 570, 571 ; 1986 AH 5, 6

Les parties les plus anciennes des bâtiments peuvent remonter au 16e siècle : la porte du logis présente un encadrement à moulurations toriques et prismatiques (remonté), une fenêtre du premier étage a un encadrement à cavet et congés. La ferme a été largement reconstruite au début du 18e siècle : la cheminée de la cuisine du logis porte l'inscription 1706 / I (une croix) C sur son linteau appareillé en arc surbaissé (le C serait l'initiale de la famille Clavelloux, propriétaire de la ferme à cette époque) ; les mêmes dates et initiales (1706 / IC) sont reportées sur la porte de la petite cave adossée au logis ; le linteau d'une porte haute de l'élévation orientale de la grange-étable porte l'inscription 1704 IESU (une croix) MARIA ; enfin, la date 1706 ou 1708 est gravée sur le chaînage d'angle sud-ouest de la grange-étable. Certains murs présentent un appareillage à petits moellons sur champ et assisés, que l'on retrouve du 16e siècle au début du 18e siècle. Le premier logis comportait un aître en façade (à garde-corps de planches non jointives), détruit au milieu du 20e siècle (porte haute au-dessus de la porte d'entrée, transformée en fenêtre).

Un second logis, en retour d'équerre du premier, est édifié à l'est du premier, sans doute vers le milieu du 19e siècle (la partie sud est antérieure à la partie nord). Une cheminée de ce second logis (construite dans les années 1970, dans la partie nord) comporte un blason avec IHS sur son linteau ; ce blason était porté par l'encadrement d'un portail de la grange, détruit pour permettre le passage des tracteurs. La ferme possédait également un cuvage, aujourd'hui disparu.

Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 1er quart 18e siècle
Secondaire : milieu 19e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle
Dates1704, porte la date
1706, porte la date
1708, porte la date

Ferme à juxtaposition, puis à dépendances en retour d'équerre. La partie centrale des bâtiments, orientée est-ouest, comprend un logis de trois travées, avec un étage carré et un étage de comble, avec une étable (transformée) dans son prolongement à l'ouest (même niveau de toiture). Le logis est divisé en deux pièces, dont une cuisine avec une cheminée au large sur le mur oriental (linteau appareillé en granite, en arc surbaissé ; inscription 1706 / I + C) et un lambris de hauteur abritant des placards et une horloge contre le mur nord. Une porte située sous la hotte de la cheminée donne accès dans une petite cave voûtée d'arêtes, adossée au logis du côté nord. L'étage de ce logis était desservi par un aître (disparu) ; l'étage est maintenant accessible par un escalier en bois, tournant, situé dans la première pièce du logis.

Un second logis est édifié perpendiculairement au premier, à l'est ; il comprend deux travées (élévations modifiées : chacune des deux pièces avait sa propre entrée à l'origine), avec un étage carré et un étage de comble. La pièce située au nord est dotée d'une cheminée sur laquelle est remployé un claveau orné d'un IHS provenant du portail de la grange, modifié.

Perpendiculairement à l'ancienne étable, à l'ouest, est édifiée la grange-étable, ouverte sur la cour de la ferme à l'est (inscription sur le linteau : 1704 IESU + MARIA ; montoir du côté ouest ; date 1706 ou 1708 sur l'angle sud-ouest). Au nord de la grange-étable est construit un bâtiment avec une cave voûtée au rez-de-chaussée ; au sud est adossé un grand hangar.

Les murs sont en moellon de granite, avec éléments en pisé. Les encadrements des baies et les chaînages d'angle sont en pierre de taille. Les toitures sont à longs pans, avec une croupe sur le second logis, en tuiles creuses.

Mursgranite
pisé
moellon
Toittuile creuse
Couvrementsvoûte d'arêtes
voûte en berceau
Couverturestoit à longs pans
Énergies
TypologiesType A1 : ferme à juxtaposition, Type B1: dépendances en retour d´équerre
États conservationsrestauré, remanié
Techniquessculpture
Précision représentations

Sur une cheminée du second logis : claveau orné d'un IHS provenant du portail de la grange, modifié pour permettre le passage des tracteurs.

Niche à statuette au-dessus de la porte du logis.

Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry