Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42002969 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Essertines-en-Châtelneuf
Lieu-dit : les Faux
Cadastre : 1809 I 61 à 63 ; 1986 I 574, 576

La partie nord-est (parcelle 1986 I 576) est datable du 16e siècle : elle présente des encadrements chanfreinés et un appareillage à petit moellon posé sur chant. Elle a été remaniée dans le 3e quart du 18e siècle (date portée 1768 à l'arrière). La partie sud-ouest (parcelle 1986 I 574), également présente sur le cadastre de 1809, a été reconstruite à la fin du 19e siècle (date portée 1887).

Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 3e quart 18e siècle
Dates1768, porte la date
1887

Ferme à superposition et juxtaposition (?) (toiture unique), puis à à juxtaposition en profondeur (logis plus haut que la grange-étable), à cour ouverte, perpendiculaire à la pente. Premier logis de deux travées, agrandi d'une travée, avec cave (?) et étable en étage de soubassement, habitation au rez-de-chaussée surélevé accessible par un escalier extérieur en maçonnerie, et à l'étage desservi par un aître (disparu ; posé sur le débord des poutres du plancher ?) appuyé sur un petit retour au nord-est (avec évier). Grange-étable dans le prolongement du logis, puis second logis, de deux travées, avec cave en étage de soubassement, habitation au rez-de-chaussée surélevé, étage carré et comble à surcroît. Les bâtiments sont en moellon de granite (petit moellon posé sur chant pour le premier logis ; enduit à pierres vues à joints tirés à la pointe sur le second logis et la grange-étable) avec des encadrements en granite (en brique au comble du second logis) ; les toits sont à longs pans, en tuile creuse (génoise sur le second logis). Inscription sur le linteau de la porte arrière du logis (en remploi ?) : I B C L / 1768. Date inscrite sur la façade au-dessus de la porte du logis : 1887.

Mursgranite
moellon
Toittuile creuse
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
TypologiesType A3: ferme à superposition (dépendances en rez-de-chaussée ou soubassement, logis à l´étage), Type A2: ferme à juxtaposition en profondeur
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry