Copyright
  • © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Montbrison
  • Commune Essertines-en-Châtelneuf
  • Lieu-dit les Farges
  • Cadastre 1809 F 134 à 139 ; 1986 F 519, 520

La ferme est représentée sur le cadastre de 1809, l'emprise étant alors divisée en quatre parcelles. La parcelle 1809 F 138, noté dans la matrice comme bâtiment rural appartenant à J.-P. Brunel, correpond à la parcelle 1986 F 519, qui regroupe deux granges-étables de part et d'autre d'un passage couvert (plus un logis édifié à la fin du 19e siècle), et présente une mise en oeuvre datable du 16e siècle (appareillage à petit moellon posé sur chant, ouvertures chanfreinées, corniche en granite sur le pignon). La parcelle 1809 F 137 correpond à la partie sud de 1986 F 520, logis très remanié mais présentant des vestiges du 16e siècle (encadrement chanfreiné à double accolade, peut-être en remploi). La porte de la grange située dans l'angle nord-ouest porte la date 1815. L'édifice a été plusieurs fois remanié et divisé, jusqu'au milieu du 20e siècle (date portée 1944 sur la 4e grange-étable). La ferme avait des vignes à Beauregard et aux Plantées (Montbrison), avec des loges (renseignement oral). Une croix de chemin est dessinée à proximité du hameau sur le cadastre de 1809 ; aucun vestige n'en a été vu.

  • Période(s)
    • Principale : 16e siècle
    • Principale : 4e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1815, porte la date
    • 1944

Ferme à dépendances en retour d'équerre, à cour ouverte. En fond de cour : logis 1 de trois travées avec étage de soubassement (deux caves voûtées et des remises sur l'arrière), rez-de-chaussée surélevé (niche à statuette) ; grange-étable 1 en retour au nord (accès haut à la grange au revers) ; grange-étable 2 dans le prolongement au sud, composée de deux granges-étables de part et d'autre d'un passage couvert. Logis 2 en retour de ce bâtiment au sud-est. Dans le prolongement de la grange-étable 1, étable à chèvres et passage (muré) et logis 3 à l'étage (accès par escalier extérieur en maçonnerie). Adossée à ce corps de bâtiment, grange-étable 4 (avec cave à vin voûtée ; accès haut à la grange par montoir). Les bâtiments sont en moellon de granite avec des encadrements en granite (enduit ciment à plates-bandes sur le logis 1 ; enduit à pierres vues à assises dessinées sur le logis 2 et la grange-étable 4). Les toits sont à longs pans, en tuile creuse. Inscription gravée sur un claveau de la porte de la grange 1 : MICHEL / CHALAS / 1815. Inscription gravée sur le crépi de l'étable 4 : F 1944 M.

  • Murs
    • granite
    • moellon
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    comble à surcroît, étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
  • Couvrements
    • voûte en berceau
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Escaliers
    • escalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
  • Typologies
    Type B1: dépendances en retour d´équerre
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 2005 ; Dernière mise à jour en 2012
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Conseil général de la Loire
Articulation des dossiers