Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA73003730 inclus dans Écart du Rocheret réalisé en 2013

Fiche

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Saint-Offenge-Dessous
Lieu-dit : Rocheret (le)
Adresse : 2ème ferme, route du
Rocheret
Cadastre : 1732 Su 1197, 1198 Incertitude ; 1880 C1 44 ; 2013 C1 101

Ferme présente sur le cadastre de 1732 (incertitude), et de manière certaine sur celui de 1880, sous le numéro 44. Un corps de bâtiment se trouvait, sur ce dernier cadastre, dans le prolongement ouest ; on remarque aujourd'hui, sur le mur pignon ouest, des traces d'édifice manquant. Le logis, situé à l'étage, a ses ouvertures sur la façade principale sur cour qui ont été considérablement modifiées au 20e siècle. Une chaîne d'angle, marquée dans la façade principale, entre les deux étables de gauche, indique l'allongement de la ferme à cette extrémité.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle
Secondaire : milieu 20e siècle

Ferme de plan rectangulaire, avec le logis en rez-de-chaussée surélevé. L'étage de soubassement comporte l'essentiel des dépendances qui, d'est en ouest (de gauche à droite) correspondent à deux étables, un espace non identifié, et une cave. Cette dernière, dont le seuil de la porte est en contrebas du niveau de la cour, est accessible par quelques degrés maçonnés descendants. Les piédroits de cette porte sont arrondis, et le linteau chanfreiné. Le rez-de-chaussée accueille le logis, devant lequel court une galerie en bois à garde-corps en bois et à barreaux. Un escalier droit en bois accède à cette galerie. Le logis, accessible par une porte encadrée d'une fenêtre à gauche, ouvre sur la cuisine qui distribue à gauche une chambre, à droite une salle à manger, et sur trois autres chambres sur l'arrière du bâtiment. Sur le mur pignon est, double porte haute et de plain-pied (du fait de la pente du terrain), on accède au fenil occupant le comble à surcroît. Le logis

Les murs sont construits en moellon de calcaire, et enduits. Les pignons sont recouverts d'un bardage bois vertical. La toiture, à longs pans et demi-croupe, est couverte de tuiles plates mécaniques.

Murscalcaire moellon enduit
bois pan de bois
Toittuile plate mécanique
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
Couvrements
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en charpente
escalier de distribution extérieur : escalier droit
Typologiesferme à superposition (dépendances en rez-de-chaussée ou soubassement, logis à l’étage)

F-JDT-Fermes-Bauges

Implantation dans le parcellairesur cour
Mitoyenneténon
Emplacement de la façade principalegouttereau ou grand côté
Pignon à redentsnon
Niche à statuettenon
Matériaux d'encadrement des ouvertures du logiscalcaire
Type de linteau de la porte du logisdroit
Accès au logisescalier extérieur avec galerie
Emplacement de la cuisinerez-de-chaussée surélevé
Emplacement des chambres par rapport à la cuisineau même niveau
Distribution des pièces du logisintérieure sans couloir
Couronnement de l'élévationavant-toit fermé
Débord de toituredébords inégaux par extension en façade
Cave à vinnon
Alpagenon
Grangenon
Chainon
Scierienon
Type de linteau des portes de la grange-établedroit
Pontnon
replat
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Monnet Thierry - Guibaud Caroline