Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA42003381 réalisé en 2007

Fiche

  • Vue générale.
    Vue générale.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • porcherie
    • pigeonnier
    • logement
    • puits

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesporcherie, pigeonnier, logement, puits
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Grézieux-le-Fromental
Lieu-dit : les Chevaliers
Cadastre : 1809 A 215 ; 1986 A2 115

Le domaine est mentionné en 1675 (reconnaissance de dîme par François Chassain, sieur de Chabet, pour le "domaine des Chevalliers : premièrement consistant en ses maisons, cour, jardin, paquier, pescheure et pré... plus, aux Verchères, où autrefois étoit le village des Chevalliers...", laissant supposer l'existence d'un écart ; AH. Voir aussi Demeure, dite château de Chabet : IA4200646). Il est représenté sur la carte de Cassini, au milieu du 18e siècle. En 1830 (matrice cadastrale) il appartient à M. Tison Desarnaud, et se compose d'une maison et bâtiment (A 215), avec un jardin non contigü (A 216). La ferme rentre dans la propriété de Vazelhes en 1884 (matrice, AD Loire, 3 P 607). Le logis est datable du 16e ou du 17e siècle : il conserve une cheminée à piédroits de granite à cavets et consoles obliques (sans doute remontée), les encadrements des ouvertures de la façade côté cour sont en bois et assemblées à grosses chevilles rondes, enfin l'étage est desservi par un escalier avec coursive extérieure, dite aître en Forez, et comporte des fenêtres de format rectangulaire horizontal, avec barreaux de fer. La partie sud de ce logis a été remontée (avec un agrandissement ?) en 1955 (date portée). Les remises et étables est et ouest sont datables de la 2e moitié du 19e siècle ; la grande grange-étable nord et l'écurie, du début du 20e. L'édifice est en mauvais état, en particulier le logis (en ruine).

Période(s)Principale : 16e siècle , (?)
Principale : 17e siècle , (?)
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1955, porte la date

Ferme à bâtiments distincts, à cour fermée (portail). Logis à aître dans l'angle sud-ouest de la cour, débordant à l'extérieur. Entrée à l'intérieur de la cour, donnant sur une salle (?), avec au sud la cuisine (cheminée à piédroits de granite à cavets et consoles obliques, sans doute remontée) puis une chambre (ces trois pièces en enfilade sont séparées par des cloisons) ; au nord se trouve une laiterie (porte depuis la cour, et porte murée vers la salle), avec un bac rafraîchissoir (?) et une chaudière (poste de cuisson pour les aliments du bétail) aménagée devant un ancien four à pain. L'étage (non visité) est desservi par l'aître, balcon en bois supporté par des poteaux qui soutiennent également l'avant-toit et par une avancée du mur pignon au nord, avec un escalier droit, en bois, appuyé à la façade. Remise dans le prolongement du logis. En face, deux étables et une écurie. Au nord, grande grange-étable. Les bâtiments sont en pisé enduit (partie sud du logis remontée en moellon de granite, avec deux contreforts sur le mur sud et deux sur le mur ouest ; écurie en pisé de béton), avec des encadrements en bois (logis : encadrements assemblées à grosses chevilles rondes), en granite (petites étables est une fenêtre arrière du logis) ou en brique (grange-étable nord, partie remontée du logis). Les toits sont à longs pans, en tuile creuse sur le logis (avec des croupes) et les étables est, en tuile plate mécanique sur la grange-étable nord. Date 1955 gravée dans un carré de ciment sur la partie sud du logis, remontée en moellon de granite à cette date.

Murspisé
enduit
Toittuile creuse, tuile plate mécanique
Étages1 étage carré
Couverturestoit à longs pans
croupe
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en charpente
TypologiesType C1: logis et grange-étable dans des bâtiments distincts, sur cour
États conservationsmauvais état
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry