Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme

Dossier IA73004637 réalisé en 2014

Fiche

Parties constituantes non étudiéesfour à pain
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Pugny-Chatenod
Lieu-dit : Pré Bérard
Adresse : Cadastre : 1880 B5 841 ; 1958 B5 596 ; 2014 B5 596

L’édifice est constitué d’un long corps de bâtiment qui aujourd’hui est constitué de deux fermes mitoyennes. L’était-il déjà à l’origine ? En 1880, sous le numéro de parcelle unique 841, il appartient à Philibert Mailland ; la présence d’une galerie en façade est déjà visible sur le cadastre ancien ; une remise est également existante en périphérie de la cour. Le cadastre de 1958 signale la présence d’un four à pain, encore existant aujourd’hui, avec le rajout d’une dépendance agricole (remise ?), tout comme la remise qui s’est également agrandie. La ferme pourrait dater du milieu du 19e siècle et le four à pain de la fin du 19e siècle ou du début du 20e siècle.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle

Le bâtiment étudié, de plan barlong, est de type à juxtaposition. Perpendiculaire à la pente, assez importante, la toiture a un décrochage en son centre, et plusieurs marches en façade principale rattrapent la déclivité du terrain. L’édifice est constitué de deux fermes mitoyennes. La première à l’ouest est constituée, de gauche à droite d’un logis (cuisine au rez-de-chaussée et chambres à l’étage avec porte-fenêtre en façade principale avec balconnet, accessibles par un escalier intérieur, droit, en bois), d’une étable (double porte encadrée de deux petites fenêtres hautes) et d’une grange. La seconde, d’ouest en est, est également composée d’un logis sur deux niveaux, d’une étable et d’une grange, accessible de plain-pied par le mur pignon est. Au-dessus de la porte de l’étable, une porte encadrée d’une fenêtre ouvre sur une galerie en bois, desservie par un escalier droit en bois extérieur. La construction est en moellon de calcaire, enduite d’un ciment blanc couvrant. Les baies ont leur encadrement en calcaire et en bois pour les portes des granges. La toiture, à longs pans et demi-croupe est en tôle ondulée ; la charpente, par extension, génère un débord de toiture important sur la façade principale.

Le four à pain, de plan rectangulaire, possède une extension sur son côté nord, une remise (?) avec un bardage bois vertical. La voûte du four à pain occupe la partie arrière, l'entrée du four est protégée par deux murs en avancée, percés de niches-placards, et qui supportent un plancher. Le four est en dalle de terre cuite (bouche) et en molasse (margelle). Le cendrier, situé à droite et en partie basse, est également en molasse. Un IPN, au-devant de la bouche du four, supporte le conduit d’échappement de la fumée. Les murs sont en moellon de calcaire et la toiture à longs pan qui coiffe l’ensemble de la construction, est en tôle ondulée ; les pignons du four reçoivent un bardage bois.

Murscalcaire moellon enduit
Toittôle ondulée
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Couvrements
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier droit en charpente
escalier de distribution extérieur : escalier droit en charpente
Typologiesferme à juxtaposition
État de conservationrestauré
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Monnet Thierry - Monnet Thierry - Guibaud Caroline