Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fontaine

Dossier IA42001342 inclus dans Village de Lézigneux réalisé en 2006

Fiche

Dénominationsfontaine
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Lézigneux
Lieu-dit : le Bourg
Cadastre : 1984 E non cadastré (vers E 29)

Le manque d'eau potable au bourg de Lézigneux conduit les habitants à faire appel à l'abbé Paramelle, célèbre pour ses découvertes de sources en France au milieu du 19e siècle. En 1844, il indique la présence de deux sources dans la commune, dont une à l'angle est de la grande place du bourg (l'autre sur le chemin de Vertépine). Les habitants décident de creuser pour découvrir les sources et les amener par des tranchées à une seule fontaine sur la place du bourg ; la municipalité les y autorise. Ce projet ne dut pas être mené à bien car en 1871 il est de nouveau question de l'approvisionnement en eau du bourg et la municipalité décide de créer une fontaine ou un réservoir avec une pompe ; le puits sera creusé sur la place 'en soir des quatre marronniers formant carré sur cette place, à 11 m du portail de la cour de M. Genebrier'. Quelques mois plus tard la commune passe commande à Annet Levelut, ferblantier, rue Saint-Jean à Montbrison, d'une 'pompe aspirante élévatrice à balancier pour le puits qui a été ouvert au milieu de la place du bourg. Le corps de la pompe sera en cuivre rouge, long de 4 m, avec piston et deux soupapes, un masque en fonte. Le tout 260 F'. Une annotation en marge précise que la pompe est mise en place le 14 septembre 1871. En mai 1932, la pompe étant en panne, la commune décide de la réparer (la changer serait trop cher), mais en septembre on constate que la pompe est 'totalement usée' et que sa réparation est impossible. L'eau du puits restant la seule source d'eau potable du bourg, la commune demande à Jean-Baptiste Jay, charron au bourg, de changer la pompe. L'ancien système d'écoulement d'eau est encore visible sur une carte postale du milieu du 20e siècle ; il a été supprimé. L'ancienne pompe n'est plus en fonction.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1871, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Paramelle Jean, abbé personnage célèbre

La fontaine est située sur la place du village, devant la mairie-école. L'édicule est élevé sur une plateforme dallée. Il est constitué de gros blocs de granite formant le soubassement, puis d'un bloc de granite creusé et ouvert sur un côté formant le corps de la fontaine, surmonté d'un couronnement à corniche moulurée sur lequel est posé une vasque en fonte (postérieure). Le corps de la fontaine est fermé par un volet de bois (fixé sans charnière) qui laisse passer le balancier. La partie visible du mécanisme de la pompe est en fer forgé, avec l'extrémité du balancier en fonte. Le tuyau d'écoulement de l'eau se trouvait sur la face en retour à droite du balancier, entouré d'un médaillon en fonte repésentant semble-t-il une tête de lion. Un réceptacle monolithe en granite est placé dessous, accolé devant le soubassement. Ce tuyau et le médaillon ont disparu, une petite pompe à main, en fonte, reliée directement au puits, a été ajoutée à droite du bassin.

Mursgranite
fer
fonte
Techniquesfonderie
Précision représentations

Le corps de la fontaine est orné de faux appareil gravé dans le granite et dans le bois du volet. L'extrémité du balancier est garnie d'un disque de fonte avec un décor floral en bas-relief.

Mesuresh : 280.0 cm
l : 253.0 cm
la : 250.0 cm

Exemple de fontaine avec pompe à balancier.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire. Série 2 E : 2. N°1. Délibérations du conseil municipal. 6 janvier 1834, 13 9bre 1879, Lézigneux. Délibération du 4 février 1844. L´abbé Paramelle a indiqué deux sources, l´une à l´angle est de la grande place du bourg, l´autre sur le chemin de Vertépine. Les habitants veulent creuser pour découvrir les sources et les amener par des tranchées à une seule fontaine sur la place du bourg. Il n´y a alors qu´une seule fontaine pour le bourg, à grande distance, d´accès difficile en hiver. Le conseil municipal les autorise à creuser.

  • AD Loire. Série 2 E : 2. N°1. Délibérations du conseil municipal. 6 janvier 1834, 13 9bre 1879, Lézigneux. Délibération du 5 janvier 1871. Il faut créer une fontaine ou un réservoir avec une pompe pour l´alimentation du bourg. Le Cluzel est également privé d´eau, il faudrait ouvrir un fossé ou conduit pour le relier au Peyron. Au bourg, le puits sera creusé sur la place en soir des quatre marronniers formant carré sur cette place, à 11 m du portail de la cour de M. Genebrier.

  • AC Lézigneux. Liasse Pompe 10 juillet 1871. Convention entre la commune et Annet Levelut, ferblantier, rue Saint-Jean à Montbrison : achat d´une pompe aspirante élévatrice à balancier pour le puits qui a été ouvert au milieu de la place du bourg. Le corps de la pompe sera en cuivre rouge, long de 4 m, avec piston et deux soupapes, un masque en fonte. Le tout 260 F. Annotation en marge : mise en place le 14 septembre 1871. Papier timbré.

  • AC Lézigneux. Registre des délibérations de la commune de Lézigneux, 14 février 1915 - 2 mai 1968 (n°6). Délibération du 22 mai 1932. La pompe est en panne. Le conseil municipal décide de la réparer (la changer serait trop cher).

  • AC Lézigneux. Registre des délibérations de la commune de Lézigneux, 14 février 1915 - 2 mai 1968 (n°6). Délibération du 14 septembre 1932. La pompe est totalement usée, il est impossible de la réparer. Or l´eau du puits est la seule source d´eau potable. Le CM décide donc de changer la pompe et demande à Jean-Baptiste Jay, charron au bourg, de s'en charger.

Documents figurés
  • LEZIGNEUX (Loire). Ecole communale. PHOTO COMBIER MACON (S.-et-L.). PHOTOGRAPHIE VERITABLE. Reproduction interdite. Vue d'ensemble de la place devant la mairie-école. / CIM (photographe, éditeur). Milieu 20e siècle. 1 impr. photoméc (carte postale) : N&B. Coll. Part. L. Tissier.

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Guibaud Caroline - Monnet Thierry