Auteur
Leroy Thierry
Leroy Thierry

Photographe au service de l'Inventaire général du patrimoine culturel, site de Lyon

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
  • © Parc naturel régional du Massif des Bauges

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Hauts de l'Albanais
  • Commune Montcel
  • Lieu-dit au Lancié
  • Cadastre 2013 D1 951
  • Dénominations
    fromagerie
  • Destinations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    fontaine

La fruitière a été construite après 1880 (absente du 1er cadastre français), à la fin du 19e siècle ou au début du 20e. Elle remplace celle installée au nord du chef-lieu (IA73003329). La Société fruitière de Montcel sollicite l’autorisation de capter une source en 1911 (AC), ce qui peut être un indice de datation pour le déménagement de l'activité. La fruitière fait l'objet d'une carte postale (avant 1913), où figurent la grande porcherie et un bassin qui semble différent de l'existant (au moins dans son implantation). La date de 1928 est gravée dans le crépi sur la façade nord, sous le toit. Il y aurait eu 80 coopérateurs (oral).

Le bâtiment a été transformé en habitation et la grande porcherie détruite après l'arrêt de la fabrication vers 1985.

  • Période(s)
    • Principale : limite 19e siècle 20e siècle , (incertitude)
  • Dates
    • 1928, porte la date

L'édifice est situé le long de la route principale (RD 211 de Chambéry à Albens). Il a un étage de soubassement (quatre caves, desservies par un couloir le long de la façade), un rez-de-chaussée surélevé et un comble à surcroît. Au rez-de-chaussée, la porte ouest donnait accès au local de pesée du lait, qui donnait dans le laitier (pour refroidir le lait) au nord et dans une pièce de fabrication à l'est ; la porte est donnait dans la partie habitation. Les murs sont en moellon de calcaire enduit (enduit récent), avec des encadrements en ciment, dont la frise de neuf jours d'aération du laitier sur la façade nord (décor d'agrafe en pointe de diamant sur les linteaux des ouvertures en façade principale). le toit est à longs pans avec demi-croupe et croupe, en tuile plate mécanique.

Un bassin (fontaine, abreuvoir) est aménagé dans la cour (de forme très large, avec deux bacs mais le petit est très étroit ; décor sur la face principale : trois tables rentrantes ; borne fontaine sur un grand côté à décor de tables rentrantes, tuyau en bronze à extrémité en mufle de lion).

La fruitière avait deux porcheries, une petite (transformée en remise ; bas-flanc en carreaux de grès ZEB / PARAY-LE-MONIAL (S et L)) et une grande, le long de la route (détruite).

  • Murs
    • calcaire moellon enduit
  • Toits
    tuile plate mécanique
  • Étages
    étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
  • Couvrements
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
    • toit à longs pans demi-croupe
  • Représentations
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • AC Montcel. Registre des délibérations du conseil municipal. 20 janvier 1897 au 19 octobre 1913. Délibération du 16 mai 1911. La Société fruitière de Montcel sollicite l’autorisation de capter une source située sur la parcelle E 17. Voté.

    AC Montcel

Documents figurés

  • Fruitière du Montcel (Savoie) cl. Curtelin / Curtelin (photographe). 1 impr. photoméc. (carte postale) : N&B. 1er quart 20e siècle (tamponnée en 1913) (AP Podevin).

    AP Podevin
Date d'enquête 2014 ; Dernière mise à jour en 2016
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Parc naturel régional du Massif des Bauges
Articulation des dossiers
Fait partie de