Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Dénominationsimmeuble à logements, atelier
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse
Adresse : 1 rue (d')
Ivry
Cadastre : 2012 AW 54 Section et numéro du cadastre ancien : Section C de Saint-Clair n° 35

L’immeuble-atelier a été érigé durant la même période que les n° 16 et 18 Grande rue de la Croix-Rousse. Cet immeuble s’élève à l’emplacement d’un ancien jardin attenant à une propriété datant de l’époque moderne. Elle portait le nom de logis du Grand Chariot et fut détruite au milieu du XIXe siècle. En 1783, l’ensemble de la propriété, comprise entre les actuelles rues d’Ivry et du Chariot d’Or, appartient à Mademoiselle Jeanne Mondet, puis à partir de 1830 à Monsieur Peysselon. Il commence à vendre son terrain à plusieurs acquéreurs dès 1844, afin de faire élever des immeubles-ateliers. Les permissions de voirie indiquent qu’en 1846 Monsieur Peysselon a cédé à la ville une partie de son terrain, compris entre la rue du Chariot d’Or et la rue d’Ivry. Cette partie cédée à la voie publique permet l’élargissement à 12 m de la Grande rue de la Croix-Rousse et a pour conséquence d’accorder aux acquéreurs de Monsieur Peysselon, l’autorisation d’élever leurs constructions d’un étage supplémentaire. Le 20 mai 1844, Messieurs Lefort et Pradinaud, entrepreneurs de bâtiments résidant à la Croix-Rousse et Monsieur Bouchet, marchand de pierre à Serin, demandent la permission de construire un immeuble sur le terrain qu’ils viennent d’acquérir. Les plans de la construction sont dessinés par Monsieur Bourdet, architecte. Le bâtiment figure en 1846 dans le registre des nouvelles constructions soumises aux contributions. Les recensements de la population au XIXe siècle indiquent la présence d’ouvriers en soie et de fabricants. L’immeuble accueille aujourd’hui une papeterie ainsi qu’un salon de coiffure au rez-de-chaussée et les étages sont occupés par des logements.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1846
Auteur(s)Auteur : Lefort auteur commanditaire
Auteur : Pradinaud auteur commanditaire
Auteur : Bouchet auteur commanditaire
Auteur : Bourdet architecte

Cet immeuble d’angle possède une façade principale qui donne sur la rue d’Ivry. Il présente quatre étages, cinq étages sur cour et comprend un étage d’entresol. Le rez-de-chaussée est de plain-pied et composé de travées rectangulaires. Il est surmonté d’un étage d’entresol qui présente des garde-corps ouvragés en ferronnerie et des lambrequins en bois. Les fenêtres sont homogènes, sauf sur les trois dernières travées de la façade donnant rue d’Ivry. Une corniche horizontale délimite l’étage d’entresol des étages supérieurs. Les trumeaux présentent des pilastres avec tables rentrantes. Les dessus de baie sont également marqués par des tables rentrantes. Le rez-de-chaussée et l’étage d’entresol sont en pierre calcaire apparente.

Les percements des étages sont réguliers et le traitement des baies est homogène. Les trumeaux sont étroits et sans décor. Les baies sont rectangulaires et présentent un chambranle saillant. Un bandeau horizontal sert d’appui aux fenêtres qui sont hétérogènes et qui ont un garde-corps ouvragé en ferronnerie sauf au quatrième étage. Des volets roulants sont présents à tous les étages. Ils sont cachés par des lambrequins en bois aux premier et troisième étages, ainsi qu’au quatrième étage côté Grande rue de la Croix-Rousse. La travée axiale du premier étage de cette façade possède une porte fenêtre surmontée par un fronton triangulaire avec deux petites consoles à volute. La porte fenêtre donne accès à un balcon soutenu par des consoles à ressauts. La corniche est en bois avec des modillons. Elle est soulignée par une frise à denticules.

La porte d’entrée se situe sur la travée axiale de la façade côté rue d’Ivry. Il s’agit d’une porte piétonne en belle menuiserie avec une imposte en arc en plein cintre. Le chambranle est saillant avec impostes et clef pendante et passante à volute. Un sas d’entrée avec une seconde porte vitrée donne accès à l’allée qui présente un plafond plat, un sol en ciment et des murs recouverts par de la fibre de verre peinte. L’allée présente deux portes aveugles avec chambranle saillant, dessus de porte et corniche en pierre calcaire. L’escalier est dans-œuvre et parallèle à la rue d’Ivry. Il est tournant à droite avec un long palier galerie en retour. La main courante est en ferronnerie. L’éclairage de la cage d’escalier s’effectue par des baies latérales donnant sur la cour. Les paliers desservent trois appartements et un ancien lieu d’aisance. L’escalier est en pierre à gryphées de Saint-Fortunat. Le dernier niveau de l’escalier est en bois, partiellement recouvert par du ciment.

Un ascenseur est inséré dans la cage d’escalier, ce qui a entraîné le rétrécissement partiel des volées de l’escalier.

L’allée dessert à l’arrière une cour servant de local à poubelles.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étagesentresol, 4 étages carrés
Couvrements
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant
Autres organes de circulationsascenseur
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé

Références documentaires

Documents d'archives
  • 3 WP 027 1 à 3 WP 061 : Registres de recensements de la population de la commune de la Croix-Rousse, 1825-1900.

    AC Lyon
  • 3 P 138/168 : Etats de sections des propriétés non bâties et bâties : Section C dite de Saint-Clair, 20 octobre 1828.

    AD Rhône
  • 3 WP 192 : Permission de voirie, dossiers par rue : rue Henri IV et rue d'Ivry, 1816-1852.

    AC Lyon
  • 3 WP 067 : Nouvelles constructions soumises aux contributions, états récapitulatifs, registres, 1830-1846.

    AC Lyon
  • 1 C 316 1 et 2 : POINTET Joseph, Historique des propriétés et maisons de la Croix-Rousse de 1350 à 1790, 1926.

    AC Lyon
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Madjar Sandrine - Halitim-Dubois Nadine