Logo ={0} - Retour à l'accueil

Fiche

Destinationsimmeuble à logements
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationsimmeuble à logements, atelier
Aire d'étude et cantonRhône-Alpes - Lyon
AdresseCommune : Lyon 4e
Lieu-dit : Croix-Rousse
Adresse : 6 rue
Joséphin Soulary
Cadastre : 1999 BE 12 Cadastre napoléonien 1827-1828

Le cadastre napoléonien de 1827-1828 montre bien que cette parcelle était divisée en deux parties. La première étant une terre à bâtir appartenant à René Gigodot, la seconde une maison et cour appartenant à Joachim Dupont. L'immeuble aurait alors été construit en deux temps. La partie ouest entre 1824 et 1827 et la partie est en 1832

Les transcriptions hypothécaires (4 Q 5 / 3700 et 4 Q 5 / 4890) confirment cela. Jacques Rey et Marie Célus vendent un terrain propre à construire à Joachim Dupont, menuisier, et Antoine Nicolas, le 7 septembre 1824 pour 600F. Ce terrain mesure 6m sur la rue des Gloriettes pour 23m de profondeur. Il est alors confiné au nord par la rue des Gloriettes, au sud par le mur mitoyen avec M. Orsat, à l’ouest par la maison Caboud et à l’est par le terrain que M. Gigodot achète à la même date. Or le 16 février 1832, René Gigodot revend son terrain à Joachim Dupont pour 600F. C'est donc à ce moment là que Joachim Dupont fait construire la partie est de l'immeuble.

Les permissions de voirie conservées aux Archives municipales de Lyon (3 WP 192) permettent d'affirmer cela puisque Joachim Dupont, menuisier, désire faire construire une maison en pierre de 3 étages en 1832. Elle aura une façade de 6m sur la rue des Gloriettes (actuelle rue Joséphin Soulary) et l'autre partie de l'immeuble porte alors le n°36.

En 1846, il désire remplacer les mansardes par un étage

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1832, daté par source

L'immeuble mitoyen développe une façade de 5 travées et 5 niveaux dont 3 étages carrés et 1 attique. La façade se divise en deux parties les 2 travées de gauche ayant été construite après les 3 travées de droite. Ainsi au rez-de chaussée, la façade présente 2 fenêtres à gauche, alors qu'à droite elle présente 3 ouvertures plus hautes dont deux portes et une grande fenêtre au milieu.

Les baies des étages carrés sont simple, rectangulaires et reposent sur des appuis saillants. La façade est couverte d'un enduit beige-jaune. L'immeuble possède un jardin et est occupé par des logements.

L'entrée est axiale et se fait par une porte piétonne en bois avec imposte. L'allée de l'immeuble présente un plafond à solives apparentes. Le sol est en carrelage et les murs sont enduits. L'escalier est dans-oeuvre, perpendiculaire à la façade et rampe-sur-rampe à deux volées droites. Il est réalisé en bois et dessert 4 appartements par palier. Il possède un jour central et est sécurisé par un garde-corps en ferronnerie.

Murscalcaire moellon enduit
Toittuile mécanique
Étages3 étages carrés
Couvrements
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier droit
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsédifice non protégé

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Rhône, 3 P 138/168. États de sections des propriétés bâties et non bâties : section A dite de Serin, section B dite de la Croix-Rousse, section C dite de Saint Clair, 20 octobre 1828. L'aire d'étude appartient à la section C dite de Saint-Clair. Le document présente l'état du secteur et des quartiers en 1828. Les parcelles sont numérotées sur le plan et, le registre donne les noms des propriétaires des parcelles et la nature de celles-ci : terre, jardin, passage, hangar ou maison.

    AD Rhône : 3 P 138/168
  • Matrices des propriétés bâties et non bâties par ordre alphabétique des rues ; 3P 138/178 : "1882-1910 : cases 1001-2000 rue Gigodot à rue Richan" ; 3P 138/182 : "1910-1944 : cases 1029-2032 rue Dumont d'Urville à rue Sainte-Marie" ; 3P 138/195 : "1943-1974 : cours d'Herbouville (n°1-38) à rue Lebrun (n°1-11) ; Mutations de propriétés de 1882 à 1974. Les matrices des propriétés bâties présentent les changements de propriétaires entre 1882 et 1974 par ordre alphabétique des rues

    AD Rhône : 3P 138/178 ; 182 ; 195
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 3700, Transcriptions hypothécaires 7 septembre 1824, Volume 195 , Article 38, Vente de Jacques Rey à Joachim Dupont

    AD Rhône : 4 Q 5 / 3700
  • Arch. Dép. Rhône, 4 Q 5 / 4890, Transcriptions hypothécaires 16 février 1832, Volume 141 B, Article 45, Vente de René Gigodot à Joachim Dupont.

    AD Rhône : 4 Q 5 / 4890
  • Arch. Mun. Lyon, 3 WP 192, voirie urbaine : dossier par rue 1816-1852 rue des Gloriettes

    AC Lyon : 3 WP 192
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine - Caillat Noémie