Auteur
Lyon-Caen Jean-François
Lyon-Caen Jean-François

Enseignant à l'école nationale supérieure d'architecture de Grenoble

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Les Karellis - Saint-Michel-de-Maurienne
  • Commune Montricher-Albanne
  • Lieu-dit Côte de Plan Thimel
  • Cadastre 2009 C03 915 à 918, 923, 926, 928, 934, 545, 548
  • Dénominations
    immeuble
  • Appellations
    Foyer de jeunes travailleurs la Turra
  • Parties constituantes non étudiées
    immeuble

Le foyer logement La Turra est édifiée par l´O.P.A.C. (Office Public d Aménagement et de Construction) en deux tranches successives. Le bâtiment initial est livré en 1979 (112 logements) et l´extension en 1985 (60 logements), constituant une résidence pour les personnels saisonniers de la station. Grâce aux financements publics obtenus par l´Association Renouveau et Pierre Lainé, le programme permet de loger les personnels des centres de vacances. Cette réalisation accompagne le projet social du maître d´ouvrage qui réussit à réaliser un programme important de logements pour les personnels saisonniers en regard de la capacité d´accueil de la station. Le foyer la Turra a fait figure d´opération précurseur vis-à-vis de nombreux maîtres d´ouvrage et décideurs dans le milieu des stations de sports d´hiver.

Chaque tranche du Foyer la Turra présente une allure comparable, composée de bâtiments décalés en niveaux ou en plans selon la déclinaison ou l´orientation de la pente. Les matériaux sont identiques avec couverture porte neige en tôles nervurées, traitée en acrotères recouverts d´ardoises ciment et couronnant chaque partie de l´édifice. De même pour les murs isolés par l´extérieur et protégés par une alternance de planches de bardage et d´ardoises ciment. Par contre les implantations sont différentes. Le bâtiment d´origine implanté perpendiculairement aux courbes de niveaux a été agrandi par une aile construite en contrebas de la route et placée parallèlement aux courbes de niveaux. Cependant le modèle de chambre de 13m2 réalisé pour la première tranche est repris pour l´extension, avec des travées de 2,66m entre axe. Placées de plain-pied et au niveau haut de la partie d´origine, l´entrée principale et les parties communes du Foyer deviennent, lors de l´agrandissement, les parties communes de toute la résidence. Les distributions principales sont placées au niveau supérieur, tandis que les escaliers desservent les coursives des niveaux inférieurs et les sorties basses de sécurité.

  • Murs
    • ardoise
    • essentage de planches
    • béton armé
  • Toits
    tôle nervurée
  • Étages
    9 étages de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
  • Couvertures
    • terrasse
    • toit à longs pans inversés
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
  • Autres organes de circulation
    ascenseur
  • Statut de la propriété
    propriété d'un établissement public départemental

Documents d'archives

  • AD Savoie. 6J 2220-2226 (1981-1986)

Documents figurés

  • Savoie. Commune de Montricher Albanne. Station des Karellis. Maître de l'ouvrage Office public départemental HLM. Les Karellis. Logements personnel saisonnier. Atelier d'architecture en Montagne, 9 mars 1978. Modifications 22 juin 1979. Tirage ozalyd (AM Montricher-Albanne) Niveau 0-1. 1 : 50 Niveau 2. 1 : 50 Niveau 3. 1 : 50 Niveau 4. 1 : 50 Niveau 5. 1 : 50 Niveau 6. 1 : 50 Coupe Détails façade toiture. 1 : 20

  • Savoie. Commune de Montricher Albanne. Station des Karellis. Maître de l'ouvrage Office public d'aménagement et de construction de la Savoie. Les Karellis. Extension logements personnel saisonnier. Atelier d'architecture en Montagne, 2 mars 1984. Tirage ozalyd (AD Savoie) Plan de toiture. 1 : 100 Plan des studios. Coupe. 1 : 50

Date d'enquête 2009 ; Dernière mise à jour en 2012
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel
© Ecole d'architecture de Grenoble