Logo ={0} - Retour à l'accueil

Immeuble

Dossier IA42001921 inclus dans Ville de Montbrison réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesboutique
Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonMontbrison
AdresseCommune : Montbrison
Adresse : 2-4 place des
Combattants
Cadastre : 1809 E 583-584-585 ; 1986 BK 278-279

L´immeuble actuel se situe sur l´emplacement de trois maisons indiquées dans le plan de la traversée de Montbrison de 1780 : la maison de la Veuve Portier, au 13 place de la Tupinerie, est brièvement décrite avec « 2 étages, moilons», celle du Sr Mouillaud, au n° 14, est aussi à « 2 étages, moilons », enfin la maison du Sr Perret, au n° 15, est à « 2 étages, pisé, vieille ». Le plan cadastral de 1809 précise que la parcelle E 585 (n° 13) appartient toujours à la Veuve Portier, que la parcelle voisine E 584 (n° 14) est à Jean Portier, la suivante, E 583 (n° 15), est à Etienne Goutaudier. En 1859, les matrices cadastrales mentionnent que les maisons de Jean Portier (E 584 et 585) sont détruites ; l´année suivante, ce dernier fait bâtir une seule maison sur les deux parcelles. En 1872, le plan général de la ville de Montbrison et de ses faubourgs, établi par l´architecte-voyer Remonter, présente les alignements à effectuer dans la ville. Les parcelles E 583-584-585 sont concernées par ces restructurations. Trois ans plus tard, les matrices de 1875 stipulent une diminution de construction sur la parcelle E 583. C´est à cette date que Joseph Vémoz procède au reculement de sa maison selon le plan d´alignement de 1872. C´est probablement suite à cette restructuration qu´il réunit sa demeure à celle de Jean Portier : la création d´une façade unique sur la place en fait l´unité ; le raccordement des deux maisons restent cependant visible dans la rupture du rythme des travées (2-3). La parcelle d´angle (E 583) conserve une porte piétonne latérale à encadrement mouluré en tore et un escalier en vis du 16e siècle. Cet escalier est prolongé par un escalier droit conduisant à l´étage en surcroît, édifié, comme la façade, dans le 4e quart du 19e siècle.

Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1860, daté par source
1875
Auteur(s)Auteur : auteur inconnu

L'élévation place des Combattants compte quatre niveaux et cinq travées (2-3) enduites ; elle est ornée de chaînes d'angles à refends et couronnée d'une corniche. L'élévation postérieure, en soubassement du côté de la rivière, montre deux maisons en moellon de granite. Celle de droite à quatre niveaux, présente une corniche et des arcs de décharge en brique, celle de gauche compte un niveau supplémentaire : celui de l'étage en surcroît terminé par une corniche en brique.

Mursgranite
enduit
moellon
Toittuile creuse
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés, étage en surcroît
Couvrementsvoûte en berceau segmentaire
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier en vis sans jour en maçonnerie
escalier intérieur : escalier droit en charpente
Typologiesimmeuble de type 2: immeuble à un corps de bâtiment
États conservationsbon état
Techniquesferronnerie
Précision représentations

ornements géométiques en ferronnerie sur les garde-corps des balcons de l'élévation postérieure, maison de gauche

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Loire. Série 3P 1059 à 3P 1064 et 3P 1072 à 3P 1073. Etat des sections et matrices cadastrales de Montbrison

Documents figurés
  • Généralité de Lyon - Département de la Loire. Traversée de Montbrison pour la route de Lyon en Auvergne n° 8 en celle de Roanne en Languedoc n° 11. Encre, lavis. Approuvé à l'assemblée des Ponts et Chaussées conformément à la lettre de M de Cotte 1780. D'après l'état envoyé le 28 pluviôse an 6 [16 février 1798] par le Ministre de l'Intérieur pour l'établissement des barrières ; la classification de routes de ce département a été changée presque en entier. La route de Roanne en Languedoc n° 11 de l'itinéraire de la ci-devant Généralité de Lyon est partagée en deux routes dans le nouveau ; la 1ère de St Etienne à Montbrison 2e classe n° 2 et la 2me de Roanne à Montbrison 3e classe n°1. Et la route de Lyon en Auvergne n°8 de l'ancien itinéraire se trouve actuellement sous le n° 5 de la 2me classe et sous le nom de route de Clermont à Lyon par Ambert et Montbrison. À Montbrison le 23 nivôse an 7 [12 janvier 1799]. L'ingénieur en chef du département de la Loire. [signature illisible]. Nota. La route a été ouverte dans cette partie [.] de l'axe prolongée de la rue St Jean. C'est sans doute [.] d'après des projets approuvés depuis l'année 1780 V.S. [vieux style]. [.] ils ne sont pas à la disposition de l'ingénieur en chef [.] département de la Loire. (A. Diana, Montbrison : série C géo 143, feuilles A à O, photocopies)

  • Département de la Loire. Arrondissement de Montbrison. Canton de Montbrison. Commune de Montbrison. Parcellaire de 1809. Section E dite de la ville. Reboul, géomètre, Montbrison, 1809. Papier, encre brune, lavis bleu. Ech. 1/1250e. (AC Montbrison)

  • Plan général de la ville de Montbrison et de ses faubourgs. Remontet, architecte-voyer, 1872. Calque, encre de chine noire, rouge, verte, lavis gris, vert, bleu, jaune. Ech. 1/500e, 194 x 138 cm. Présenté avec les Projets d'Alignements/ proposés par le Conseil Municipal,/ conformément à la loi du 16 7bre 1807 et à l'Instruction de M. Le Ministre de l'Intérieur en date du 2 8bre 1815/ Levé et dressé en 1819 par l'Architecte-Voyer Trabucco/ Vu par le Maire de Montbrison le 1er mars 1820 signé Le Chevalier Dumoncel Maire./ Les alignements en rouge ont été approuvés par ordonnance royale du 20 décembre 1820./ Dressé par l'Architecte-Voyer conformément aux indications contenues dans la délibération/ du conseil municipal des 5 et 19 janvier 1872 en ce qui concerne les alignements verts proposés./ Montbrison le 10 février 1872/ signé : Remontet/ Vu et approuvé St Etienne le 18 avril 1872. Le Préfet signé : Ducros/ 2 nov. 1876/ L'Architecte-voyer : Carrez/ vu par le Maire [.]/ Montbrison le [ ] novembre 1876. (AC Montbrison)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Hartmann-Nussbaum Simone - Jourdan Geneviève