Logo ={0} - Retour à l'accueil

Lycée d'enseignement général, technique et professionnel, actuellement lycée des métiers du cuir, dit lycée du Dauphiné

Dossier IA26000505 réalisé en 2016

Fiche

Précision dénominationlycée polyvalent
Appellationsdes métiers du cuir, du Dauphiné
Parties constituantes non étudiéescour, jardin, gymnase, atelier
Dénominationslycée
Aire d'étude et cantonRhône-Alpes - Fontaine-Sassenage
AdresseCommune : Romans-sur-Isère
Lieu-dit : Mal-Bâtie
Adresse : 38 boulevard
Rémy-Roure
Cadastre : 2016 CR 2

En 1955, la Ville de Romans acte la construction d'un lycée sur des terrains situés à la périphérie de la cité, au lieu dit Mal-Bâtie. Le projet est entièrement financé par l’État et la maîtrise d’œuvre confiée en 1957 à l'architecte grenoblois Fernand Kaminski, qui réalisera en 1961 un projet similaire pour le lycée de Sassenage. Les travaux débutent en février 1959, sont achevés pour la rentrée de 1960 et définitivement réceptionnés en novembre 1961 (JACQUOT, L., 2010, p.1). Le Collège nationalisé technique, devenu Lycée technique nationalisé, et le Centre d’apprentissage pour garçons, devenu Collège d'enseignement technique, s'installent dans la nouvelle cité scolaire le 15 septembre 1960 (Ibid., p.2)

Dans le cadre de la restructuration de l'établissement, une partie des bâtiment doit être démolie en 2017.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates1960, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Kaminski Fernand
Fernand Kaminski

architecte grenoblois du 20e siècle. Ancien élève de l'atelier Tony Garnier, Defrasse et Madeline, membre du jury de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris (d'après le papier à en-tête de l'architecte, AC Grenoble, 7933 W 349)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître d'oeuvre attribution par travaux historiques

Ensemble de bâtiments en béton armé (administration, internat, externat, restaurant scolaire, ateliers, gymnase) organisés selon une stricte orthogonalité autour de deux grandes cours principales formant un L, construits sur un vaste terrain planté et arboré.

Conciergerie : bâtiment de plan carré sur podium de trois degrés avec auvent en ciment en surplomb.

Bâtiment de l'administration : bâtiment de plan rectangulaire couvert en terrasse, entrée centrée sur perron, surplombée d'un auvent en ciment. Travées du rez-de-chausse surélevé marquées par de fins piliers de béton en saillie, allèges en retrait. A l'étage, mur uniforme plan cerné en périphérie par un encadrement en béton saillant. L'élévation latérale sud présente un 1er étage se détachant de la façade par un balcon filant en surplomb.

Internat : long bâtiment de plan rectangulaire s’élevant sur 4 niveaux, aux travées régulières avec ouvertures en largeur (châssis métalliques "à l'italienne"), rythmées par des piliers de béton en saillie toutes les 3 travées, sauf au niveau des entrées où elles sont au nombre de deux et correspondent aux cages d'escalier. Toit terrasse en béton.

Externat : long bâtiment de plan rectangulaire avec galerie en rez-de-chaussée formant préau, toit terrasse en béton. L'entrée centrale permet de rejoindre à couvert des ateliers. A l'ouest, les 3 premières travées du rez-de-chaussée sont fermées et accueillent le vestibule du bâtiment et son escalier principal, rampe sur rampe, avec marches en béton carrelées de grès cérame. A droite de l'escalier, au mur, plaque commémorative des morts de la guerre de 1914-1918.

Au nord de l'externat, ateliers couverts en sheds ovoïdes avec voûtes en béton précontraint, de part et d'autre d'un large couloir central.

Gymnase avec couverture à deux pans inversés, charpente en bois apparente.

Restaurant scolaire sur podium, façade entièrement vitrée, baies en largeur, rythmée par des pilastres en béton de profil triangulaire inversé, portant un auvent en béton armé en large surplomb légèrement montante. On y accède par une rampe à l'est et trois degrés au sud, bordés de murets en béton encadrant des haies vives d’arbustes persistants (lauriers?).

Mursbéton enduit
Toitbéton en couverture, verre en couverture
Couvrementsvoûte de type complexe, en béton armé
charpente en béton armé apparente
charpente en bois apparente
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturesterrasse
shed ovoïde
toit à longs pans inversés
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour en maçonnerie
Autres organes de circulationsascenseur
Jardinspelouse, groupe d'arbres
État de conservationinégal suivant les parties, menacé

Opération d'urgence en décembre 2016 : réalisation d'une campagne photographique avant démolition partielle (maison du concierge) et restructuration du lycée.

Statut de la propriétépropriété de la région

Références documentaires

Bibliographie
  • JACQUOT, Laurent. 1960-2010, les cinquante ans du lycée du Dauphiné. Société d'études historiques de Romans-Bourg-de-Péage, décembre 2010 [en ligne]. URL :

© Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Auvergne-Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Guégan Catherine