Logo ={0} - Retour à l'accueil

Lycée du Parc

Dossier IA69004539 réalisé en 2009

Fiche

Œuvres contenues

Appellationsdu Parc
Parties constituantes non étudiéescour, pensionnat, gymnase
Dénominationslycée
Aire d'étude et cantonLyon Urgences
AdresseCommune : Lyon 6e
Adresse : 1 boulevard
Anatole-France
Cadastre : 1999 AS 100

Le projet d'ériger un lycée dans le quartier des Brotteaux date de 1898, sous la mandature de Victor Augagneur ; sa construction, longtemps différée, doit beaucoup à l'impulsion que donne Edouard Herriot à sa mise en chantier. Réalisé entre 1905 et 1913, le lycée du Parc n'ouvre ses portes qu'en 1916, et n'accueille alors qu'un petit nombre d'élèves, puisqu'il fait office de caserne entre 1914 et 1916, puis d'hôpital militaire jusqu'à la fin de la Première guerre mondiale.

L'édifice a été labellisé " Patrimoine du 20e siècle " en 2012.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1913, daté par source
Auteur(s)Auteur : Rogniat Louis architecte départemental attribution par travaux historiques
Personnalité : commanditaire
Personnalité : Herriot Edouard commanditaire attribution par travaux historiques

Sur le plan architectural, il se rattache aux grands lycées qui voient le jour sous la IIIe République : de vastes bâtiments fonctionnels, largement aérés, pouvant accueillir de nombreux internes, développant de longues façades aux rythmes réguliers, dont la fonction éducative est mise en évidence par un traitement spécifique, monumental ou décoratif, des pavillons d'entrée. La modernité de la construction tient à l'emploi du béton armé pour les planchers, le traitement des élévations s'inscrivant davantage dans la tradition du siècle précédent.

États conservationsbon état

Elément important de l'architecture du XXe siècle à Lyon, le lycée du Parc est proposé pour l'obtention du label Architecture du Xxe siècle en 2011.

Statut de la propriétépropriété de la région
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Guégan Catherine