Logo ={0} - Retour à l'accueil

Magnanerie Poidebard actuellement établissement de bienfaisance dit la fondation Richard

Dossier IA69001111 réalisé en 2004

Fiche

Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication
Dénominationsmagnanerie
Aire d'étude et cantonLyon patrimoine industriel - Lyon
AdresseCommune : Lyon 8e
Adresse : 104 rue
Laënnec
Cadastre : 1999 AN 128

Cette ancienne magnanerie Poidebard existe depuis 1812. C'est l'agronome Jean-Baptiste Poidebard qui établit une magnanerie, une filature et un moulinage de soie munis des derniers perfectionnements de la technique de l'époque. En 1819, la production séricicole s'accroît, une des plus importante de la région (conférence de Pierre Chico en avril 2000) : il fait donc construire un autre bâtiment puis modernise le système avec une machine à vapeur. En 1823, se tient au Louvre l'exposition de l'industrie française. Jean-Baptiste Poidebard obtient la médaille d'or. A partir de 1829, l'exploitation s'arrête. En 1854, la fondation Richard édifie une maison de providence en faveur des garçons pauvres, infirmes et incurables dirigée par les soeurs de la charité de Saint-Vincent de Paul. La fondation Richard est décrétée d'utilité publique depuis 1875. En 1925, il y a environ 70 enfants dans les lieux. Depuis 1970, les handicapés des deux sexes qui le désirent peuvent recevoir une éducation religieuse. Une partie du terrain a été cédé pour construire le groupe scolaire Mermoz. Le centre d'éducation motrice accueille plus de 150 enfants et 40 adultes. Il poursuit son oeuvre en faveur des adultes handicapés par la création d'un nouveau centre d'hébergement la Richardière.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Dates1812, daté par source
1854

Il s'agit d'un ensemble de bâtiments remaniés au moment de l'installation de la fondation. La tour du château d'eau existe encore.

Murspierre
Toittuile mécanique
Étages2 étages carrés
Couverturestoit à longs pans
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AP : Fondation Richard. Origine de la propriété. non daté

Bibliographie
  • BAZIN, G. De la magnanerie Poidebard à l'hospice de St-Alban. Rive Gauche n° 32, mars 1970

    p. 5 à 10
  • La Fondation Richard. Lyon Matin, 20/08/1986

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville de Lyon © Ville de Lyon - Halitim-Dubois Nadine