Logo ={0} - Retour à l'accueil

Mairie-école de garçons, puis bureau de poste, actuellement maison

Dossier IA73003318 inclus dans Village de Montcel réalisé en 2014

Fiche

La première école de garçons

A partir de 1861, la commune fait le projet d’acheter ou construire une maison d’école de garçons. Après avoir pensé acheter une maison appartenant au curé Jacques Dufourd, la commune décide de construire une mairie-école sur un terrain communal jouxtant le cimetière. Les plans et devis sont dressés le 8 juillet 1862 par l’architecte Combettes, qui fait en novembre 1863 une réception provisoire du bâtiment construit par l’entrepreneur Gourjux (ou Gourjus). En mai 1864, le préfet propose que l’architecte Duvernay remplace Combettes qui a quitté le département. Entre 1864 et 1866, les travaux initiaux sont réceptionnés et un devis supplémentaire exécuté par François Laurent, adjudicataire (AC).

Des travaux de réparation de la mairie sont commandés en 1873 à l’architecte Grisard. L’année suivante, la commune décide de solliciter l’envoi de deux frères de la Sainte-Croix de Jésus de Moutiers afin d’assurer l’enseignement des garçons : en effet l’école a plus de 100 élèves, ce qui nécessite le dédoublement de la classe, mais la commune n’a pas de logement pour un adjoint (or des religieux pourraient se partager le logement de l’instituteur, qui quitte son poste). En novembre 1875, une pétition de la population demande cependant que l’école soit confiée aux frères de la Doctrine chrétienne. Des plan et devis sont établis le 12 novembre 1875 par M. Blanc, architecte voyer de la ville de Chambéry, pour l’agrandissement (création d'un étage) et la réparation de l’école de garçons en vue de l’installation des instituteurs congréganistes.

Les aléas de la construction du groupe scolaire

En 1881, un nouveau projet de réparation et agrandissement de l’école (AD Savoie, 2O : 1797) est donné par J. B. Martin, géomètre dans la commune (Joseph Jean Baptiste Martin, instituteur à Montcel ?), les travaux prévus en 1875 ne semblant pas réalisés. Le rapport de l’inspecteur primaire se prononce en faveur d’un agrandissement, mais le conseil s’y oppose, ce projet étant jugé trop cher (le bâtiment n'a pas de cour ni de toilettes convenables et son implantation rend difficile l'aménagement de ces deux éléments incontournables). En 1882, le conseil décide la construction d’un nouveau groupe scolaire mixte avec mairie (projet De Bons ; voir groupe scolaire, IA73003317), puis change d'avis en 1884 et projette de construire une nouvelle mairie-école de garçons (1er projet Lathoud), en installant l’école des filles dans l'ancienne école pour laquelle un projet de restauration et agrandissement est dressé par l'architecte Paul Lathoud (AD Savoie, 2O : 1797), ce qui n'est pas non plus réalisé. La question des écoles fait l'objet d'un affrontement entre le préfet et la commune, en particulier en 1889. Le nouveau groupe scolaire, avec mairie, est finalement construit entre 1893 et 1894.

L'installation du bureau de poste

La demande de création d’un bureau de poste apparaît dans les délibérations municipales en 1881, simultanément à la décision prise par la commune de construire une nouvelle école. Elle se concrétise en 1895, une fois le groupe scolaire achevé, ce qui libère l'ancien appartement des instituteurs (une pièce au rez-de-chaussée, trois au 1er étage) pour y installer ce bureau. Les délibérations soulignent l'importance du courrier dans la commune, "très visitée par les étrangers à la belle saison", qui accueille de plus "de nombreux nourrissons", et dont une partie des habitants partent chercher du travail, de façon saisonnière (à Aix-les-Bains) ou permanente, ce qui les amène à correspondre par écrit avec leur famille.

En mars 1900, le conseil décide d’installer le bureau de poste au rez-de-chaussée de l'édifice à l'emplacement occupé par la remise des pompes, et demande la mise en place d’un télégraphe. L'année suivante le devis des réparations (Joseph Bertrand, maçon à Trévignin, est adjudicataire) à faire pour l’installation du bureau de poste au rez-de-chaussée prévoit une "porte en noyer, pareille à celle de la mairie", avec encadrement en molasse ; à l'intérieur : un escalier en bois (en partie remployé), des cloisons en sapin et un guichet. L’ancienne porte de communication de la mairie sera bouchée en brique et le vantail utilisé dans la cloison en bois pour la descente de la cave. L'ancienne porte (du hangar) est cédée à l’entrepreneur.

Pierre Ramus, architecte à Aix les Bains, intervient sur le bâtiment en 1946 (entretien et de réparation), puis l'édifice est est réaménagé, et agrandi, avec réfection des façades (transformation du rez-de-chaussée), en 1965, sur des plans d'Oreste Caporale, métreur-vérificateur à Aix-les-Bains (Édouard Mathiez, entrepreneur de maçonnerie au Montcel) (AC).

Le bureau de poste est fermé en 2008 et l'édifice transformé en habitation.

Genrede garçons
Destinationsposte, maison
Dénominationsmairie, école primaire
Aire d'étude et cantonHauts de l'Albanais
AdresseCommune : Montcel
Lieu-dit : chef-lieu
Cadastre : 1880 B3 350 ; 2013 B3 261

A partir de 1861, la commune fait le projet d’acheter ou construire une maison d’école de garçons. Les plans et devis sont dressés le 8 juillet 1862 par l’architecte Combettes, remplacé à la fin du chantier par l’architecte Duvernay (Hector ?) ; les travaux sont exécutés par l’entrepreneur Gourjux et réceptionnés entre 1864 et 1866, avec un devis supplémentaire exécuté par François Laurent, adjudicataire. Un projet de restauration de la mairie est livré le 2 février 1873 par M. Grisard, architecte. Des plans et devis d’agrandissement et réparation sont établis le 12 novembre 1875 par M. Blanc, architecte à Chambéry, puis de nouveau en 1881 par M. Martin, géomètre dans la commune, sans doute sans suite. Entre 1882 et 1891, la commune envisage plusieurs projets de construction de groupe scolaire avec mairie, finalement construit entre 1893 et 1894 (voir IA73003317). Un bureau de poste est alors établi dans l’ancienne mairie-école, de même qu’un hangar aux pompes peu après (deux pompes sont achetées en 1896, pour le chef-lieu et le hameau de la Chapelle). Le hangar aux pompes est déménagé en 1900, sans doute pour agrandir le bureau de poste où la commune souhaite installer le télégraphe. Le bâtiment est réaménagé par la suite : la partie arrière est réduite avant 1958 (visible sur le cadastre de 1958), puis les façades sont remaniées dans le 3e quart du 20e siècle (transformation du rez-de-chaussée : déplacement de l’entrée sur le côté du bâtiment, avec création d’un auvent en béton). Le bureau de poste est fermé en 2008 et l'édifice transformé en habitation.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1862, daté par source
Auteur(s)Auteur : Duvernay Hector
Hector Duvernay

Architecte à Chambéry. Oeuvres : mairie-école de Montcel (73), 1862 ; église et autel à Saint-Ours (73), 1864-1868 ; oratoire Notre-Dame-des-Eaux à Aix-les-Bains (73), 1967. On trouve également les orthographes Duverney ou Duvernez.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte (?), attribution par source
Auteur : Gourjux Joseph (?)
Joseph (?) Gourjux

Entrepreneur à Aix-les-Bains. Construit l'école de Montcel (1863).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source
Auteur : Grisard
Grisard

Grisard, architecte à Aix-les-Bains. Auteur des plans pour le projet d'agrandissement de l'école des filles de Saint-Offenge-Dessous (73), en 1867. Auteur des plans de caveaux pour la mairie-école de Pugny-Chatenod (73) en 1867.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Combettes
Combettes

Architecte, travaille à Montcel (73) en 1862, quitte la Savoie en 1864.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Ramus Pierre
Pierre Ramus

Pierre Ramus, architecte à Aix-les-Bains. Réalise les plans de toiture de l'église de Saint-Offenge-Dessous en 1940.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

L'édifice est implanté au coeur du village, en face de l'église. A sa construction, il comportait un une partie mairie côté route départementale 211, et une salle de classe sur l'arrière. L'arrière du bâtiment semble avoir été modifié (diminué) ; l'ancienne mairie puis bureau de poste a une cave en étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré. Les murs sont enduits au ciment, les encadrements sont en béton (autrefois : en molasse). Le toit est à croupes, en ardoise.

Inscription sur la façade (en relief, en ciment) : PTT.

Murscalcaire moellon enduit
Toitardoise
Étages1 étage carré, étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couvrements
Couverturestoit à longs pans croupe
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Documentation concernant le bureau de poste

    AC Montcel. Registre des délibérations du conseil municipal. 2 mai 1880-30 décembre 1896.

    - 6 février 1881. Demande la création d’un bureau de poste.

    - 10 mai 1891. Vote de 100 F pour frais d’installation d’un bureau de poste (la commune doit s’engager à fournir un local pendant 18 ans), à condition que le courrier soit acheminé en voiture par le chemin n°11 de Trévignin.

    - 17 février 1895. Il y a quelques années la commune n’avait pas de local pour y installer un bureau de poste ; depuis la construction du groupe scolaire, elle dispose de l’ancien appartement des instituteurs (une pièce au rez-de-chaussée, trois au 1er étage). La commune demande donc un bureau de poste, d’autant plus qu’à la belle saison elle est très visitée par les étrangers.

    - 24 mars 1895 : l’administration des Postes accorde un bureau à la commune. De nombreux très nombreux courriers transitent à Montcel : en effet, des habitants de la commune sont en service à Aix pendant la belle saison ; de 1872 à 1892, 30 familles s’installent "à l’étranger" (à cause la crise agricole ?) ; présence de nombreux nourrissons dans la commune.

    AC Montcel. Registre des délibérations du conseil municipal. 20 janvier 1897 au 19 octobre 1913.

    - 4 juin 1899. La commune réclame la création d’un poste de facteur-receveur avec télégraphe. La commune met à disposition "3 superbes pièces situées à la mairie, avec cave, galetas etc."

    - 1er juillet 1900. Demande d’un bureau de poste.

    - 24 mars 1900. L’administration des Postes a accordé à la commune un bureau de poste avec facteur-receveur. Le conseil décide d’installer ce bureau au rez-de-chaussée, où se trouve actuellement la remise des pompes, et demande l’installation d’un télégraphe (délibération suivante barrée : affecter une cave de l’instituteur comme remise de la pompe).

    - 21 avril 1901. Devis des réparations à faire pour l’installation du bureau de poste. 582 F.

    Cahier des charges : porte en noyer, pareille à celle de la mairie ; taille de la molasse pareille à l’autre pilier. Intérieur : escalier en bois (en partie remployé), cloisons en sapin, guichet. L’ancienne porte de communication de la mairie (sera bouchée en brique) sera utilisée dans la cloison en bois pour la descente de la cave. Porte du hangar cédée à l’entrepreneur.

    - 23 juin 1901. Joseph Bertrand, maçon à Trévignin, est adjudicataire des travaux du bureau de poste. 582 F.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Savoie. 2O : 1797. Projets de construction d'une école de garçons puis groupe scolaire (1881-1899).

    AD Savoie : 2O : 1797
  • AC Montcel. Registre des délibérations du conseil municipal. 10 février 1861-3 juillet 1870. 15 novembre 1870-8 février 1880. 2 mai 1880-30 décembre 1896. Délibérations concernant la mairie-école de garçons 1861-1893 (voir annexe).

    AC Montcel
  • AC Montcel. Boîte Bâtiments communaux - PTT. 1946-1966.

    - Travaux d'entretien et de réparation du bâtiment de la poste de juin 1946 par Pierre Ramus, architecte à Aix les Bains.

    - Agrandissement du bâtiment poste en juin 1965 par Édouard Mathiez, entrepreneur de maçonnerie au Montcel, sous la surveillance d'Oreste Caporale, métreur-vérificateur à Aix-les-Bains. Réception provisoire en novembre 1965, définitive le 31 mai 1966.

    AC Montcel : Boîte Bâtiments communaux - PTT. 1946-1966
  • AC Montcel. Boîte Bâtiments communaux - TELECOM Poste. 1965.

    - Aménagement du bâtiment poste. Devis descriptif et estimatif des travaux : dépose de l'escalier en bois existant, démontage de vieux parquets avec lambourde et solive, démolition de plafond plâtre sur liteaux, encadrement de baies en moulage ciment préfabriqué, démolition du local WC en étage sur la façade, démolition du local formant garage dans la cour de l'école, contre le bâtiment de la poste, couverture en plaque fibro-ciment ondulée

    - Plan : Le Montcel – Savoie. Agrandissement bâtiment poste. Plan façade / 1 dess. : tirage de plan, papier. 62,2x56,2 cm. Ech. 1:50. Juillet 1965.

    - Plan : Le Montcel Savoie. Aménagement bâtiment pote. Plan coupe / Oreste Caporale, métreur vérificateur. 1 dess. : tirage de plan, papier. 70x95 cm. Ech. 1:50. Juin 1965. Tampon : CAPORALE Oreste / Métreur vérificateur / 12, chemin de Gamont, 12 / Aix-les-Bains (Savoie).

    AC Montcel : Boîte Bâtiments communaux - TELECOM Poste. 1965.
Documents figurés
  • Projet des réparations à faire à la maison d'école du Montcel / J. B. Martin (géomètre). 1 dess. : encre, lavis sur calque toilé. Sans échelle. 28,5x27,5. 12 mai 1881 (AD Savoie. 2O : 1797).

    AD Savoie : 2O : 1797
  • 2. Commune du Montcel. Restauration de l’école de filles. Etat actuel. Etat restauré. Coupe AB. Plan du rez-de-chaussée. Plan du 1er étage / Paul Lathoud (architecte). 1 dess. : encre, lavis sur calque toilé. Ech. 1:100. 45,5x61 cm. 30 décembre 1884 (AD Savoie. 2O : 1797).

    Tampon : Cabinet de P. Lathoud architecte Chambéry.

    AD Savoie : 2O : 1797
  • [Plan-masse de la mairie-école de garçons, restaurée et agrandie pour installer l'école de filles. Croquis] / Paul Lathoud (?, architecte). 1 dess. : encre sur papier. Sans éch. 29,7x21 cm. [1884] (AC Montcel. Boîte Ecoles).

    AC Montcel : Boîte Ecoles
  • [Le Montcel : le groupe scolaire et le bureau de poste] [au verso, inscription manuscrite au crayon] Paul Laurent (Mairie) / 1 photogr. pos. : tirage argentique sur papier. [s.n.] ; [s.d.]. 1er quart 20e siècle (Collection particulière, Le Montcel).

    Collection particulière
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Parc naturel régional du Massif des Bauges © Parc naturel régional du Massif des Bauges - Guibaud Caroline - Monnet Thierry