Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison d'Arboriculteur dite Maison Clos des Planches, actuellement Centre Social le Tournesol

Dossier IA01000062 réalisé en 1991

Fiche

Genred'arboriculteur
AppellationsMaison Clos des Planches, actuellement Centre Social le Tournesol
Destinationsgarderie d'enfants, colonie de vacances
Parties constituantes non étudiéesjardin, serre, cellier, communs
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Trévoux
Adresse : 7 route de
Jassans
Cadastre : 1823 A 217 ; 1984 AB 124, 423

Maison cadastrée comme construction nouvelle en 1855 pour François Trèves, pépiniériste et horticulteur à Trévoux, et qui reste dans sa famille jusqu'en 1936. La municipalité l'a récemment achetée pour y établir un centre social, garderie d'enfants et centre aéré. En vue d'adapter le bâtiment à cette fonction, l'intérieur de la demeure a subi des transformations, les anciens communs ont été très remaniés et surélevés, le jardin, déjà réduit, a été morcelé et la serre n'est plus qu'un vestige. François Trèves (ou Treyve), dont la fille épousa l'architecte lyonnais F. Genéty, est le concepteur présumé de la plupart des jardins des châteaux et maisons bourgeoises du canton (Beauregard, les Balmes, Creux-Guillin, Gletteins, Corcelles etc.) et serait considéré aujourd'hui comme un architecte paysagiste.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Maison de notable construite en bordure de route et tournée vers le jardin au sud-ouest ; elle comprend un corps de logis rectangulaire, auquel sont accotés à droite une serre, à gauche un cellier voûté partiellement enterré, à couverture végétale, relié au logis par un escalier demi hors-œuvre, et des communs (écurie et fenil, puis remise) séparés à gauche ; la serre, à extrémité demi circulaire, autrefois vitrée, a conservé son armature métallique ; la maison, bâtie en pisé sur solin de calcaire avec chaînes d'angle en brique, présente une façade ordonnancée de trois travées : baies rectangulaires sur deux niveaux, de part et d'autre d'un léger avant corps axial à pignon, percé de deux triplets superposés à baies en plein-cintre et d'une fenêtre semi-circulaire dans le pignon ; les baies cintrées se retrouvent dans la partie centrale de l'élévation postérieure à ouvertures irrégulières ; la distribution intérieure n'est pas absolument symétrique : au centre, salon vestibule avec escalier latéral en pierre, ancienne salle à manger et bureau sur les côtés, cuisine et dépendances au fond, chambres à l'étage ; l'étage de comble est accessible par un escalier droit en bois à marches balancées.

Murspisé
enduit
Toittuile plate mécanique, terre en couverture
Plansplan régulier
Étagessous-sol, 1 étage carré, étage de comble
Couvrementsvoûte en berceau segmentaire
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturesterrasse
toit à longs pans
toit à deux pans
appentis
croupe
pignon couvert
noue
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier en équerre en maçonnerie, suspendu
escalier dans-oeuvre : escalier droit en charpente
escalier demi-hors-oeuvre : escalier tournant à retours en maçonnerie
Typologiesmaison à corps central à Fronton pignon
États conservationsrestauré
Techniquesdécor stuqué
Précision représentations

ove ; feuille d'eau" § sujet : frise d'oves et de feuilles d'eau, support : corniches en stuc des salon et salle à manger

Statut de la propriétépropriété publique

Références documentaires

Documents figurés
  • Centre social le Tournesol. Rez de jardin. Plan, non signé, [1990 ou 1991] / anonyme. Plan daté [1990 ou 1991] Collection particulière. coll. part. Val Horizon Trévoux.

    Collection particulière : coll. part. Val Horizon Trévoux

Liens web

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève