Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de maître

Dossier IA01000008 réalisé en 1992

Fiche

Œuvres contenues

  • cheminée
    Jassans-Riottier, Riottier, 1765 quai Maurice Utrillo
Genrede maître
Parties constituantes non étudiéesjardin d'agrément, cour, communs, hangar agricole, cuvage, puits, four à pain
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonTrévoux
AdresseCommune : Jassans-Riottier
Lieu-dit : Riottier
Adresse : 1765 quai
Maurice Utrillo
Cadastre : 1823 C 170, 171, 174 ; 1984 C 238, 235

Accompagnant des armoiries d'identification incertaine, la date de 1636 inscrite sur la cheminée du corps de logis semble correspondre à celle de la construction, bien qu'une petite fenêtre en accolade paraisse antérieure (16e siècle, en remploi ?) . Les communs attenants, en retour, sont de la 2e moitié du 18e, ainsi que l'atteste la date 1798 portée par la cheminée de la cuisine (plaque datée 1715) . Sur un plan de 1774, la maison est comprise dans le domaine de la Rigaudière, appartenant aux Hubert de Saint-Didier. La propriété actuelle remembre plusieurs parcelles cadastrées en 1823 : une maison et cour, portées au nom de Philibert _Verlochère, soit le corps principal, les communs et cour à gauche, une maison avec cour et jardin, au nom de Martin Goddard, cuvage, écurie et grange, au nom de Perrayon. Au cours du 20e siècle, plusieurs corps ont été démolis (écurie, grange, four à pain) , et les communs aménagés en second logis, avec extension dans la 2e maison remaniée et totalement redistribuée. Le hangar vient d'être restauré

Période(s)Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 16e siècle
Secondaire : 20e siècle
Dates1636, porte la date
1798
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Bâtiment principal à gauche, de plan en L sur cour fermée, jardin à l'arrière ; corps de logis construit partiellement en calcaire (étage de soubassement, portique et tour d'escalier) , partiellement en pisé ; cuvier couvert d'un berceau en anse de panier ; escalier extérieur droit donnant accès au portique et à la salle en étage de soubassement surélevé, escalier en vis demi hors-oeuvre desservant la galerie ouverte à poteaux de bois et les chambres, en rez-de-chaussée surélevé ; anciens communs de deux niveaux (rez-de-chaussée, étage en surcroît) , en retour sur cour, bâtis en pisé, avec escalier intérieur en bois ; corps de bâtiment secondaire en pisé, donnant sur la cour de droite qui renferme un puits ; toiture en tuiles creusés, avant toits débordants sur aisseliers de bois

Murscalcaire
pisé
enduit partiel
moellon
Toittuile creuse
Plansplan régulier en U
Étagesétage de soubassement, en rez-de-chaussée surélevé
Couverturestoit à longs pans
appentis
croupe
croupe ronde
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis en maçonnerie
escalier demi-hors-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en charpente, suspendu
Typologiesmaison à portique et galerie haute (sur poteaux)
États conservationsrestauré
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesgalerie ouverte, portique
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Jourdan Geneviève