Dossier IA01000142 | Réalisé par
Maison de notable, de commerçant
Copyright
  • © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Trévoux
  • Commune Trévoux
  • Adresse 23 rue du Palais
  • Cadastre 1823 B 55  ; 1984 AE 98
  • Dénominations
    maison
  • Genre
    de maître, de commerçant
  • Destinations
    immeuble
  • Parties constituantes non étudiées
    jardin, glacière, puits, magasin de commerce

Maison construite sur l'emplacement de l'auberge de l'Ecu, portée sur le plan de 1777. Dans un acte de partage de 1793, cette auberge est dite du Peuple Souverain , puis reprend son nom d'origine. En 1810, la municipalité démolit des baraques qui en dépendent. La maison actuelle est construite avant 1823, elle appartient à cette date à Claude _Bréband, cafetier, (état des sections) et à sa femme Jeanne Bernard, qui apposent leurs initiales sur le balcon de l'étage. Le rez-de-chaussée était occupé par un café et une salle de billard, le jardin, à l'arrière, contenait une glacière qui existe toujours. Adjonction des corps postérieurs vers 1869 (matrices cadastrales) . La maison est aujourd'hui divisée en appartements. La façade n'a pas subi de modification, sauf la devanture du café remplacée par celle d'une quincaillerie et ses annexes

Maison de plan en U sur jardin postérieur renfermant un puits et une glacière voûtée en cul-de-four, en moellons de calcaire (diamètre : 5 m environ, profondeur : 4 à 5 m) ; façade sur rue construite en moellons de calcaire dans l'alignement et au même niveau que les maisons voisines ; autres murs du bâtiment en pisé sur solin en calcaire ; mur gouttereau en façade souligné par une génoise à 3 rangs, 3 niveaux, élévation à travées, fenêtres rectangulaires à feuillure : 3 travées principales, porte d'entrée du magasin au centre, porte fenêtre axiale au 2e niveau, avec balcon garni d'un garde corps en ferronnerie, et 2 travées latérales à droite, où se situe la porte d'entrée de l'immeuble, qui ouvre sur un couloir traversant le corps principal jusqu'à l'escalier ; escalier rampe sur rampe, volée du 1er étage en pierre, puis escalier en bois suspendu, tournant à retours ; élévations postérieures bordées par une terrasse peu élevée, avec escalier extérieur droit conduisant au jardin

  • Murs
    • calcaire
    • pisé
    • enduit
    • moellon
  • Toits
    tuile creuse
  • Plans
    plan régulier en U
  • Étages
    2 étages carrés
  • Couvrements
    • cul-de-four
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • noue
    • pignon couvert
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
    • escalier dans-oeuvre : escalier tournant suspendu, en charpente
  • Typologies
    escalier dans-oeuvre, en pierre puis en bois, avec couloir d'accès latéral (allée)
  • Techniques
    • ferronnerie
  • Représentations
    • monogramme
  • Statut de la propriété
    propriété privée
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler
Date d'enquête 1990 ; Dernière mise à jour en 1996
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel