Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, dite villa Moucharabys

Dossier IA73002193 inclus dans Secteur urbain, les Coteaux réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Voir

Appellationsvilla Moucharabys
Parties constituantes non étudiéesremise
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonLes Coteaux
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Les Coteaux
Adresse : montée des, Vignes, 8 rue des
Fontaines
Cadastre : 1879 C 1067 p. ; 2004 BX 66

Cette petite maison a été construite en 1895 sur un terrain planté de vignes jusqu'à cette date par l'architecte lyonnais Adrien Pin pour ses fils Henri et Marius (respectivement frère et neveux de Jules Pin aîné, architecte à Aix-les-Bains). Au début de l'année suivante, le journal L'Avenir d'Aix-les-Bains fait l'écho de cette construction dénommée villa Moucharabys. La maison est rachetée en 1904 par l'entrepreneur de plomberie aixois Joseph Dunoyer qui confie, dès l'année suivante, la reconstruction de l'écurie et remise située au bas de la montée des Vignes à l'entrepreneur Louis Massonnat.

Les matrices cadastrales ne mentionnent aucune modification après cette date mais quelques aménagements et petits agrandissements ont, à l'évidence, été réalisés dans la seconde moitié du XXe siècle.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Dates1895, daté par source
Auteur(s)Auteur : Pin Adrien architecte, auteur commanditaire attribution par source

Cette petite maison atypique, accessible uniquement à pied par la montée des Vignes, est implantée dans la pente orientée est-ouest. Elle compte deux étages de soubassement rachetant la forte déclivité du terrain, un rez-de-chaussée et un dernier niveau entre étage carré et comble à surcroît suivant les différentes parties de la construction. La propriété est établie sur une parcelle en lanière qui s'étend jusqu'au bas de la montée où est implanté un garage (ancienne écurie et remise) en bordure de la rue des Fontaines. Ce bâtiment, couvert d'un toit à un seul pan et vraisemblablement construit en mâchefer, comporte un comble à surcroît accessible par une porte haute sur la rue et par un escalier droit extérieur parallèle à l'élévation sud.

La maison, organisée suivant un plan en L, est composée de trois corps de bâtiment. Un petit corps étroit formant une sorte de tour rectangulaire est accolé à l'élévation sud du corps principal de plan proche du carré et couvert d'un toit en pavillon. Au niveau du 2e étage de soubassement, un petit corps en rez-de-chaussée et formant terrasse au niveau supérieur occupe l'angle intérieur formé par la "tour" et le corps principal. Le 2e étage de soubassement ouvre à l'ouest sur une terrasse bordée par une balustrade en ciment moulé qui domine un jardin établi dans la pente.

Le décor se concentre uniquement sur les élévations visibles depuis l'ouest. Comme le laisse supposer l'appellation de la maison, "villa Moucharabys", de nombreux éléments décoratifs d'inspiration néo-mauresques animent les façades comme, en particulier, les baies à arc plein-cintre outrepassé, au sud. Sur l'élévation occidentale, un petit balcon, sur aisseliers à volutes et enroulements en fer forgé, couvert d'un dais à lambrequin en zinc témoigne de la présence ancienne d'un moucharabieh (confirmation par témoignage oral de la propriétaire). La liaison mur-toit renvoie également à des inspirations aux influences étrangères : un entablement est couronné par un attique couvert par un petit avant-toit supporté par de nombreux petits aisseliers rudimentaires en appui sur la corniche. Cet attique porte un décor peint qui représente notamment une série d'éléments en trompe-l’œil figurant un motif en creux évoquant des coquilles. Les élévations présentent en outre un décor architecturé avec un entablement relié à des chaines d'angles simulant des pilastres engagés dont les chapiteaux stylisés sont ornés d'éléments en relief en céramique.

Murspierre moellon enduit (?)
Toittuile mécanique
Plansplan régulier en L
Étages2 étages de soubassement, rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couverturestoit en pavillon
Escaliersescalier intérieur
Techniquesmaçonnerie
peinture
céramique
Précision représentations

NB : éléments décoratifs néo-mauresques : baies à arc plein-cintre outrepassé, vestiges de moucharabieh sur l'élévation occidentale (balcon et dais à lambrequin en zinc).

Peinture : frise peinte en attique au-dessus de la corniche et sous l'avant-toit : fresque polychrome qui représente notamment une série d'éléments en trompe-l’œil figurant un motif en creux évoquant des coquilles pouvant évoquer certains motifs ou formes présents dans l'art islamique méditerranéen et plus particulièrement dans les arcs à muqarnas.

F-EBE-Collectifs-Aix-les-Bains

Positionsur cour
Mitoyennon
Alignementnon
Nombre de façades sur ruenon applicable
Nombre de corps de bâtiments3
Type de clôturehaie
Villégiaturenon
Place de l'entréesur l'élévation postérieure
Situation de la porte d'entréedécentrée
Passagenon applicable
Nombre d'étages1
Entresolnon
Nombre de travées1
Balconoui
Balcon filantnon
Loggianon
Balcon-loggianon
Décrochement de façadeoui
Matériaux du gros-oeuvrepierre
Matériaux des encadrementsnon visible
Matériaux des garde-corpsmétal
Liaison mur-toitcorniche en ciment
Courjardin
Puits de lumièrenon
Sasnon
Loge de conciergenon applicable
Dépendances 1non applicable
Dépendances 2non applicable
Garagenon
Décor de façadeélaboré
Traitement des angles d'îlotsélémentaire
Escalier 1: 1ère volée décaléenon
Escalier 1: tour d'escaliernon
Ascenseur 1non applicable
Escalier 1: traitement monumental non applicable
Escalier 2: emplacementnon applicable
Escalier 2: formenon applicable
Escalier 2: situationnon applicable
Escalier 2: cage ouvertenon applicable
Escalier 2: nombre de volées par étagenon applicable
Escalier 2: 1ère volée décaléenon
Escalier 2: tour d'escaliernon
Escalier 2: nombre de noyauxnon applicable
Escalier 2: matériauxnon applicable
Ascenseur 2non applicable
Escalier 2: traitement monumental non applicable
Escalier en pendantnon
Immeuble faisant parti d'un ensemblenon
Cour communenon
Entrée communenon
Escalier communnon
Façades en rapportnon
Traboulenon
Distribution des logementsnon applicable
Datation principale4e quart 19e siècle
Phaserepéré
Typologievillégiature
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Annexes

  • ANNEXE 1 Liste des propriétaires

    ANNEXE 1

    Liste des propriétaires :

    Avant 1879 : la veuve de Louis Mermey, aubergiste à Saint-Simon (vigne)

    Avant 1895 : Rosset Joseph, clerc de notaire (vigne)

    1895 : Pin Henri et Marius, fils d'Adrien (maison)

    1904 : Dunoyer Joseph, entrepreneur de plomberie

    1921 : Berthod Stéphane et Augusta

    1925 : Berthod Jean, contrôleur des PTT et Berthod Lucienne, épouse Arnold Henri

    1960 : Arnold Edmée et Berthod Lucienne, veuve d'Henri Arnold

    2004 : Arnold Edmée

  • ANNEXE 2 Article du journal L'Avenir d'Aix-les-Bains

    ANNEXE 2

    Article du journal L'Avenir d'Aix-les-Bains

    - Les Constructions. La Villa Moucharabys. L'Avenir d'Aix-les-Bains, 19 janvier 1896, p. 1

    "Nous avons omis dans notre nomenclature des constructions nouvelles, la villa Moucharabys, que vient de construire M. Adrien Pin, architecte, pour son compte personnel. Cette villa est située dans les Côtes, un peu au-dessus de l'avenue de Saint-Simon."

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 194, n° 127. Autorisation de voirie accordée à Mr Adrien Pin, propriétaire, pour construire une maison d'habitation au quartier des Geoires, chemin des Fontaines et d'excaver dans le rocher au moyen de mine pour en établir les sous-sols, 27 juillet 1895

    AC Aix-les-Bains : 1 O 194, n° 127
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 203, n° 16. Autorisation de voirie accordée à L. Massonnat, entrepreneur pour construire un canal chemin des Fontaines pour l'écoulement des eaux pluviales et ménagères de la maison de M. J. Dunoyer, ancienne propriété A. Pin, 22 janvier 1904

    AC Aix-les-Bains : 1 O 203, n° 16
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 203, n° 134. Autorisation de voirie accordée à L. Massonnat pour reconstruire les écuries et remise que M. Joseph Dunoyer possède chemin des Fontaines, 20 novembre 1905

    AC Aix-les-Bains : 1 O 203, n° 134
Périodiques
  • Les Constructions. L'Avenir d'Aix-les-Bains, 19 janvier 1896, p. 1. (AC Aix-les-Bains : PER 4)

    AC Aix-les-Bains : PER 4
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Gras Philippe - Belle Elsa