Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison, dite villa Paprika

Dossier IA73001799 inclus dans Avenue de Marlioz réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Voir

AppellationsVilla Paprika
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonQuartier de la gare
AdresseCommune : Aix-les-Bains
Lieu-dit : Quartier de la gare
Adresse : 32 avenue de, Marlioz , rue de l'
Avenir
Cadastre : 1879 E 54 ; 2004 CE 197

En 1924, Meta Mourichon, d'origine américaine et propriétaire de la villa Edith voisine, achète un terrain non bâti à l'entreprise Léon Grosse en s'engageant à lui confier de préférence toute construction qu'elle pourrait entreprendre. La même année, elle confie à cette entreprise la réalisation d'un portail, d'une serre et d'une orangerie, d'après les plans dressés par l'architecte André Farde. L'orangerie est sans doute partiellement conservée dans le garage édifié par la suite. En 1927, madame Mourichon décide la construction d'une villa dans ce jardin. Elle en demande les plans à l'entreprise Léon Grosse, mais c'est l'entrepreneur Boschetto qui est chargé de la construction selon ses propres plans proches de la proposition initiale. En 1928, c'est encore Boschetto qui édifie un mur de clôture avec portails autour de la propriété. Avant la seconde guerre mondiale, c'est vraisemblablement l'entreprise Léon Grosse qui ajoute un corps de bâtiment à l'ouest, devant la cuisine, et modifie la distibution intérieure à l'étage, côté nord.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle
Dates1927, daté par source
Auteur(s)Auteur : Boschetto Carmélino entrepreneur attribution par source
Personnalité : Mourichon Meta
Meta Mourichon , né(e) Kane ( - 11/07/1935

Madame Meta Kane ou Kane-Brevoort, veuve en première noces de M. Valton Bell, en seconde noces de M. Eugène-Jean-Auguste-Philippe Cruger et en troisième noces de M. Louis-Denis-Raoul Mourichon, est décédée à Aix le 11 jullet 1935. D'origine américaine sa dépouille mortelle a été transportée aux États-Unis.

Elle a institué la ville d'Aix pour légataire universelle à charge de divers legs particuliers et avec l'obligation de distribuer les revenus de la somme qui lui resterait aux oeuvres aixoises s'occupant de l'enfance.

Source : PAGE, Léon. Promenons-nous dans les rues d'Aix, 1978, p. 189


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre, commanditaire attribution par source

La villa, implantée entre cour et jardin, est séparée de la rue par un muret surmonté d'une grille avec portail couvert. Elle présente un plan massé composé de deux corps de bâtiments principaux auxquels s'adossent plusieurs corps plus petits : un bow-window devant la façade est du corps sud, une annexe en rez-de-chaussée abritant une salle de bain devant sa façade ouest, un porche devant sa façade sud et un corps de plan carré à deux niveaux devant la façade ouest du corps nord. Celui-ci, de plan proche du carré, couvert d'un toit en pavillon, compte un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé et un comble à surcroît alors que le corps sud, de plan rectangulaire allongé, comporte également un étage carré. Des lucarnes triangulaires éclairent l'étage de comble. L'ensemble est construit en béton, mais les murs extérieurs sont garnis d'un parement de pierre sur la moitié de leur hauteur et de faux pans-de-bois sur les pignons et sous les avants-toits du corps sud. L'entrée principale, sur la façade est, est précédée d'un porche non saillant encadré de colonnes toscanes à demi engagées. Elle donne sur un hall central qui distribue les pièces de part et d'autre et se prolonge par la cage d'escalier. La maison comporte deux entrées secondaires, l'une de service, dans l'angle nord-ouest, et l'autre sous le porche sud.

Mursbéton
faux pan de bois
enduit partiel
parement
Toittuile mécanique
Plansplan massé
Étagessous-sol, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
toit en pavillon
demi-croupe
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours sans jour cage ouverte, en charpente, suspendu
États conservationsdétruit après inventaire
Techniquesmaçonnerie
sculpture
Précision représentations

Décor de faux pans de bois sous le toit ; bas-relief rapporté au-dessus de la porte d'entrée représentant une femme et un enfant avec deux colombes et une guirlande de fruits et fleurs

PLU 2007 : étoile creuse (bâti intéressant : démolition soumise à permis de démolir)

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • ANNEXE 1

    Liste des propriétaires

    1875 : Davat Gaspard-Adolphe, médecin (champ)

    1881 : Grosse Léon, entrepreneur de travaux publics (terrain à bâtir et jardin)

    1924 : Mourichon Meta, veuve de Raoul Mourichon

    1939 : Morabito Pascal, négociant à Nice

    1950 : Morabito Emile, bijoutier

    1962 : Girod Barthélémy

    1967 : Girod Barthélémy et consorts

    1976 : Tilmont Jacques

    vers 1980 : Mossière Hélène, épouse Groulet

    2006 : les héritiers de Mossière Hélène, épouse Groulet

    2009 : SARL E.P.G., représenté par Eric Loschi

  • ANNEXE 2

    Cahier des charges établi par le bureau d'étude de l'entreprise Léon Grosse pour Mme Mourichon, 1927. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 27-88)

    Au sous-sol : caveau, buanderie, charbonnier, séchoir, chauffage, [T]imbre glacière

    Au rez-terre : grand hall et galerie, salon, salle à manger, bureau ou petit salon, grande chambre à coucher, salle de bain, WC de maître et lavatory, WC personnel, cuisine, office

    A l'étage : 5 chambres à coucher, 1 salle de bain, 1 WC lavatory, 1 lingerie

    Grenier

    Façades : pierre apparente

    Cheminées marbre dans toutes les pièces principales

    Parquets : pitchpin dans toutes les pièces. Carrelages grès : vestibule, cuisine, salle de bains, W.C.

    Chauffage central

    Appareils sanitaires : eau chaude et eau froide

    Electricité.

  • ANNEXE 3

    Madame Mourichon (PAGE, Léon. Promenons-nous dans les rues d'Aix, 1978, p. 189)

    Madame Meta Kane ou Kane-Brevoort, veuve en premières noces de M. Valton Bell, en secondes noces de M. Eugène-Jean-Auguste-Philippe Cruger et en troisièmes noces de M. Louis-Denis-Raoul Mourichon, est décédée à Aix le 11 juillet 1935. D'origine américaine, sa dépouille mortelle a été transportée aux Etats-Unis.

    Elle a institué la ville d'Aix pour légataire universelle à charge de divers legs particuliers et avec l'obligation de distribuer les revenus de la somme qui lui resterait aux oeuvres aixoises s'occupant de l'enfance.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Aix-les-Bains. 1 O 232, n° 151. Autorisation de voirie accordée à Mme Mourichon pour construire un immeuble à usage d'habitation sur son terrain angle de l'avenue de Marlioz et rue de l'Avenir, 20 décembre 1927

  • AC Aix-les-Bains. 1 O 235, n° 238. Autorisation de voirie accordée à M. Boschetto, entrepreneur, pour construire un mur de clôture pour le compte de Mme Mourichon, 19 juillet 1928

  • AC Aix-les-Bains. Service de l'Urbanisme. PD n° 08 C 4005. Permis de démolir accordé à la SARL E.P.G. pour la démolition de deux bâtiments comprenant un logement, 29 janvier 2009

  • AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 24-81. Mme Mourichon. Construction d'un portail, d'une serre et d'une orangerie, 1924-1925

  • AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 27-88. Madame Mourichon. Projet de construction d'une villa sur un terrain av. de Marlioz - rue de l'Avenir, 1927

Documents figurés
  • Propriété de Mme Mourichon. Projet d'orangerie / Bureau d'étude de l'Entreprise générale L. Grosse SA. Aix-les-Bains, 3 février 1925. Ech. 1 : 50. 1 plan sur calque ; 57,5 x 53 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 24-81)

  • Mme Mourichon. Rez-de-chaussée, 1er étage / Bureau d'étude de l'Entreprise générale L. Grosse SA. Aix-les-Bains, [1927]. Ech. 1 : 200. 1 plan sur calque ; 27,5 x 20,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 27-88)

  • Propriété de Mme Mourichon. Construction d'une maison d'habitation. Plan du sous-sol. Plan du 1er étage / C. Boschetto, entrepreneur. Aix-les-Bains, novembre 1927. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan : bleu ; 58 x 72 cm. (AC Aix-les-Bains. 1 O 232, n° 151)

  • Propriété de Mme Mourichon. Construction d'une maison d'habitation. Plan du rez-de-chaussée. Façade principale / C. Boschetto, entrepreneur. Aix-les-Bains, novembre 1927. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan : bleu ; 50 x 70 cm. (AC Aix-les-Bains. 1 O 232, n° 151)

  • Propriété de Mme Mourichon. Construction d'une maison d'habitation. Façade latérale. Coupe / C. Boschetto, entrepreneur. Aix-les-Bains, novembre 1927. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan : bleu ; 44,5 x 73 cm. (AC Aix-les-Bains. 1 O 232, n° 151)

  • Propriété de Mme Mourichon. Projet de clôture. Elévation / C. Boschetto, entrepreneur. Aix-les-Bains, juin 1928. Ech. 1 : 50. 1 tirage de plan : bleu ; 31 x 56,5 cm. (AC Aix-les-Bains. 1 O 235, n° 238)

  • Propriété de Madame Mourichon. Avenue de Marlioz. Plan général / [Entreprise Léon Grosse, entrepreneur]. Aix-les-Bains, [vers 1930]. Ech. 1 : 100. 1 tirage de plan ; 39 x 51,5 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 27-88)

  • Propriété de Madame Mourichon. Avenue de Marlioz. Villa Paprika. Plan du sous-sol. Plan du rez-de-chaussée. Plan de l'étage / [Entreprise Léon Grosse, entrepreneur]. Aix-les-Bains, [vers 1930]. Ech. 1 : 100. 1 tirage de plan ; 27,5 x 58 cm. (AP Entreprise Léon Grosse. Dossier n° 27-88)

  • [Villa Papika]. Aix-les-Bains, mars 1995. 1 photogr. : coul. ; 10 x 15 cm (AC Aix-les-Bains : 12 Fi 4/335)

© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Ville d'Aix-les-Bains © Ville d'Aix-les-Bains - Jazé-Charvolin Marie-Reine - Lagrange Joël - Gras Philippe