Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA42001875 inclus dans Ville de Montbrison réalisé en 2007

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéescour, jardin
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonMontbrison - Montbrison
AdresseCommune : Montbrison
Adresse : 10 rue, Loÿs-Papon , 2 rue
Florimond-Robertet
Cadastre : 1809 E 785, 786 (partie) ; 1986 BK 366

L´édifice se situe sur l´emplacement de la maison de la prébende de Salvetate, répertoriée au n°33 du plan du cloître Notre-Dame en 1791, et sur une partie d´une maison du chapitre (n° 34), occupée à cette date par le chanoine Paulze. Rachetées par le juge Souchon, ces deux maisons sont transformées, réparées au cours des années 1804-1805 (An XIII, an XIV). Pour cela plusieurs corps de métiers se succèdent : tailleurs de pierre à Moingt, maçons, menuisiers, charpentiers, tuiliers, vitriers, serruriers etc. L´édifice actuel montre du côté du jardin une façade à travées régulières de la 1ère moitié du 19e siècle ; les encadrements d´ouvertures en pierre de taille de granite constituent le décor de l'élévation couronnée d´une génoise. La façade sur rue est ornée d´un décor d´architecture plus élaboré du 4e quart du 19e siècle, tels un enduit à refends du 1er niveau, des chaînes à refends avec décor de cabochon, une corniche moulurée, des encadrements de baies saillants et une porte piétonne à cadre mouluré avec retours à crossettes. Au milieu du 20e siècle les dépendances situées dans la partie sud du jardin, contre le mur de fortification d´agglomération, ainsi que le corps de bâtiment ouest, sont vendus et démolis dans le 3e quart du 20e siècle afin d'y élever des immeubles à logements.

Période(s)Principale : 1ère moitié 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle

L'élévation sur rue est à quatre travées rythmées par une alternance de baies de largeur inégale. Sur jardin, l'élévation compte quatre travées régulières et deux travées dans un corps latéral en retrait. L'escalier de distribution extérieur se développe contre l'élévation sur jardin. Les étages carrés sont de hauteur décroissante.

Murspisé
pierre
enduit
moellon
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, 2 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à un pan
Escaliersescalier intérieur : escalier droit en charpente
escalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Typologiesmaison de type 3: maison plus vaste avec cour-jardin
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Bibl. Diana, Montbrison : papiers Souchon, cote 2 E 1691

Documents figurés
  • Extrait du plan du cloître Notre-Dame en 1791. Maisons 33 et 34. In Huguet, A. Le cloître de Montbrison en 1791, Bulletin de la Diana, 1892, t. VI, p. 152

  • Département de la Loire. Arrondissement de Montbrison. Canton de Montbrison. Commune de Montbrison. Parcellaire de 1809. Section E dite de la ville. Reboul, géomètre, Montbrison, 1809. Papier, encre brune, lavis bleu. Ech. 1/1250e. (AC Montbrison)

Périodiques
  • HUGUET, A. Le cloître de Montbrison en 1791. In Bulletin de La Diana.Montbrison, 1892, t. VI, n° 1

    p. 152, 183-185
  • POUZOLS, Philippe. Aménagements du cloître Notre-Dame de Montbrison aux XIXe et XXe siècles. In Bulletin de la Diana. 1992, t. LIII, n° 4

    p. 182, 184-187, 189-190
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; © Conseil général de la Loire © Conseil général de la Loire - Hartmann-Nussbaum Simone - Jourdan Geneviève