Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA42001221 réalisé en 2000
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonBoën - Sail-sous-Couzan
AdresseCommune : L'Hôpital-sous-Rochefort
Lieu-dit : le Bourg
Adresse : 1ère maison
Cadastre : 1826 U 529 ; 1982 AU 421

Cette maison présente plusieurs indices de datation qui la font remonter au 15e siècle : encadrements de portes à cavet, linteaux à accolade, escalier en vis en pierre et bois. Au 18e siècle, l'édifice appartient à un notaire. Au 19e siècle puis au 20e siècle, le bâtiment est considérablement remanié à l'intérieur de sa parcelle. La cour intérieure, autrefois ceinturée par des dépendances, se trouve aujourd'hui ouverte sur son flanc ouest. L'ensemble des façades sur cour sont en mauvais état. Le corps de bâtiment en fond de parcelle, à larges arcades (peut-être un entrepôt commercial pour du vin), est aujourd'hui très dénaturé et sa galerie de circulation à l'étage (en bois) est en ruine. Le logis a conservé sa structure, en particulier au rez-de-chaussée (la partie ouest des niveaux supérieurs semble avoir été modifiée, avec création d'un comble habitable ; la charpente a été surélevée). Les baies de la façade sur rue sont pratiquement toutes remaniées ; les réfections du 20e siècle (en particulier les deux portes encadrant la porte à encadrement chanfreinée, murée) rendent peu esthétique cette façade qui donne sur la place principale du village. Le portail date du 18e siècle, avec une grille du 19e siècle.

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

L'édifice est construit en moellons de granite, avec des toits à longs pans en tuile creuse ; la partie habitation du logis est enduite, une génoise à deux rangs orne le haut de ses façades. La plupart des fenêtre, ainsi que la porte du fournil, ont des encadrements en bois. Le logis a un plan en L. Le corps de bâtiment donnant sur la place (habitation) est divisé par un couloir traversant, au fond duquel se trouve l'escalier en vis logé dans une tour demi-hors-oeuvre (les premières marches sont en pierre puis elles continuent en bois). La partie est du logis comprend deux pièces (modifiées ; accès par le couloir et par l'extérieur); celle de l'angle nord-est est située au-dessus d'une cave voûtée semi-enterrée, accessible par un degré donnant dans le couloir. La partie ouest du logis comprend deux pièces d'habitation donnant sur le couloir. Celle du fond communique avec le second corps de bâtiment du logis, en retour d'équerre, qui comprend une petite cave voûtée puis un fournil (four à pain donnant dans une cheminée au large dont le linteau est une poutre cintrée et chanfreinée). En fond de parcelle, un bâtiment abrite, au rez-de-chaussée, d'anciens entrepôts ouverts sur la cour par deux larges arcades aux angles abattus. Un puits est accolé au mur du fournil, au centre de la cour. Le portail de la cour a des piédroits chanfreinés avec un congé en tas à la base.

Mursgranite
moellon
Toittuile creuse
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Couvrementsvoûte en berceau plein-cintre
voûte en berceau segmentaire
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis sans jour en maçonnerie, en charpente
escalier de distribution : escalier droit en maçonnerie
États conservationsmauvais état
Statut de la propriétépropriété privée
© Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel © Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel - Monnet Thierry - Guibaud Caroline